• Trap me anywhere - partie 4

     

    POV Liam

    Ca m'a vraiment fait bizarre de le voir ce transformé. Je n'ai pas pu regarder d'avantage, j'ai détourner les yeux. Sa fourrure s'est écartelé pour laissé place à des muscles rouge sanguinolent entrecoupé par ci par là de vision de l'os. La peau se construisait par dessus... j'en ai eu la nausée.

    On toc contre la porte et Vincent va voir. Il entre ouvre la porte empêchant l'autre personne, un vêto semble-t-il de voir à l'intérieur. Il referme ensuite la porte quand le visiteur part et vient vers nous en soupirant.

    - Liam il va falloir que tu partes... le Zoo à fermé ses portes il y a une heure et le directeur n'aime pas qu'on y reste trop longtemps à moins qu'on ait une excuse valable.

    Key me sert dans ses bras, puis regarde Vincent énervé. Sa voix est tranchante, catégorique,

    - Non, il part pas, il reste.

    Vincent semble déglutir,

    - Ara... Keyvan il ne peut pas... il ne fait pas partie du personnel... et il est encore jeune, sans compté qu'il est malade...

    Ara met sa tete dans le creux de mon cou, puis dit doucement,

    -j'aimerai pouvoir me transformer en chaton...

    Je souris, pose ma main sur sa tête et lui dit,

     - Si tu étais un chaton ce serait moi qui te dominerait!

     Je rigole amusé par ma connerie. Ara rigole également, mais à la fois regarde de côté, il ne semble pas bien. Je pose ma main sur sa joue et l'oblige à me regarder. Je pose ma main sur son front et lui dit,

    - Qu'est-ce qu'il y a? Toi aussi tu es malade?

    Je commence tout d'un coup à paniqué en réalisant la raison réel de ma visite aujourd'hui. Je lui cris presque dessus,

    - Ara! Il faut que tu manges!

    Il me fixe puis son ventre se met à gronder fortement. Il dit soudain de manière sérieuse,

     - Il faut que je chasse!

     Vincent et moi éclatons de rire, puis le vêto lui dit,

    - Oui, il faudrait que tu te nourrisses, on va te ramener dans l'enclos et je t'amènerais à manger.

    Mon ventre gronde alors également et Vincent rigole à nouveau,

    - Je t'en apporterai également à toi mais pas la même sorte.

     Ara me regarde inquiet. Je souris et lui dis,

    - Je ne bouge pas d'ici promis... va te nourrir...

    POV Keyvan

    Vincent m’emmène dans l'enclos, au final Liam est venus aussi. Emmitoufler dans sa veste et celle de Vincent . Je n'aime pas qu'il porte sont odeur (un mélange de miel et d'oranger), mais aux moins il auras chaud. Je suis passer par le passage pour les gardiens puis me suis transformer. Un gardien, prévenus pas Vincent, emmène alors de la nourriture qu'il jette dans l'enclos, je me jette presque dessus, j'ai trop faim. De l'autre côté de la grille, Vincent donner un sachet a Liam, il en sors un sandwiche qu'il aval presque d'un coup. Je me nourris plus doucement, enfin c'est plutôt qu'il mange un sandwich de 500g et moi... 80kg de viande cru... C'est glauque dit a autre voix pour un humain je crois...

    POV liam

    Je mange le sandwich assez vite et du coup je me sens pas en forme. Je soupirs, Vincent me demande,

    - Ca ne va pas? Ce n'était pas bon?

     - Hein? Ah si si c'était bon... c'est juste que... je n'ai rien avalé de vraiment consistant depuis presque deux semaines... je n'ai fais que vomir le peu que je mangeais...

    -Es-tu aller voir un médecin?

    - Hein? Euh... non... je me suis dis que ça passerait comme c'est venu...

    - Il faux que tu y aille, avec cette fièvre ça peu être dangereux!

    Je tourne mon regard vers Ara qui joue avec la viande. Il faudrait peut-être que je lui dise que ce n'est pas bien de jouer avec les nourritures... je souris quand même... ce tigre est vraiment spécial. Je continue de regarder l'enclos tout en disant à Vincent,

    - Mmh... j'irai peut-être...

    -Non, tu ira à tous les coups! Tant que je ne verrais pas d'ordonnance et des médicaments pour te soigner, je ne te laisserais pas voir Ara en tête a tête.

     Je tourne la tête vers lui en écarquillant les yeux. Puis d'une voix plaintif qu'un enfant aurait pris envers sa mère je lui dis,

    - Heiiin? Mais c'est juste une grippe !!!

     -Liam... Que pense-tu qu'il arrivera a Ara si tu tombe gravement malade et que tu ne puisse pas venir au zoo durant 2 semaines ou plus?

    - ...

    -Il ne peut pas sortir d'ici. C'est la tête d'affiche du zoo et il a besoin d'être ici pour se protéger. Il se laisserais mourir si tu tombais malade...

    - Se protégé?

     Je ne comprends pas trop... ce protégé de qui? De quoi? C'est vrai que je m'étais demandé pourquoi il restait enfermé ici... dans ce Zoo... je n'aurais jamais pensé qu'il était en danger. Je sens la panique monter un peu en moi. Je pose une main sur le grillage, mon coeur me fait mal, j'ai la tête qui tourne, je me laisse tomber doucement par terre en calmant ma respiration saccadée. Vincent s'accropie et a posé une main sur mon épaule,

    -Liam, ça va? Calme toi! Respire doucement!

    J'inspire et expire doucement jusqu'à ce que mon cœur arrête de s'emballer. Puis je m'appuis contre le grillage en soupirant,

    - Désolé... ca m'arrive quand je panique trop et que je suis dans un état de fatigue important...

    -Pourquoi paniques-tu d'un coup comme ça? Tu m'as fait peu...Ouah! Ara saute pas sur la grille comme ça!

    Ara vint de sauter et s'accrocher sur la grille. Il a une patte de chaque coté d'ou je me trouve. Je lève la tête et plonge mon regard dans le sien. Je souris doucement et lui dis,

    - Je vais bien. T'as finis de manger? Oh et ne joue pas avec la nourriture.

    Je dis la dernière phrase en gonflant mes lèvres comme le ferait un gosse pour lui montrer que je suis pas content. Il tourne la tête sur le côté puis grogne gentiment. Je souris puis en me remettant normalement, je ferme un peu les yeux. Vincent me propose de me ramené, qu'il se fait tard. J'acquiesce même si Ara n'est pas content. Je lui promets de revenir le lendemain, puis passe mes doigts à travers la vitre puis lui caresser le haut du crane.

    Je quitte le Zoo. Lorsque du trajet de retour, Vincent me propose de me prendre comme assistant. De la sorte, je pourrais l'aidée dans ses recherche et voir Ara autant de fois que je veux. Je trouve que c'est une bonne idée. Quand j'aurais les cours, je pourrais venir qu'à partir de 17h, mais j'accepte volontiers.

     

    POV Keyvan

    Liam travail au zoo, c'est assez amusant car souvent il arrive avec un gardien sur l'estrade pres des grille, de là il lance la nourriture. L'estrade est accessible (enfin on peu s'y apprchez) par le haut du tunnel visiteur. Donc la plus part du temps, je m'assois dessus et essaye d'attraper la viande que Liam lance. Bien sure il s'amuse a lancer loin de moi... Cela m'amuse car je sais que c'est devenu presque une attraction au zoo... A la fin quand il ne reste plus que les morceaux de viande pour moi, Liam au lieu de me les lancer les tends assez près de moi pour que je les prennes entre les crocs. LA premier fois qu'il l'a fait, le gardien a eu peur et les spectateur ont été impressionner.

    La directrice du zoo a trouver ça bien et laisse faire. J'étais dja une attraction au fait que je suis un tigre plutôt grand (Plus gros que la moyenne des tigre normaux), mais maintenant Liam lui est devenu le jeune gardien capable d'entré dans l'enclos sans risque. Les autres tigre on faillis l'attaquer la premier fois, ils avais peur mais, maintenant non, ils savent qu'il ne doivent rien faire.

    Liam monte sur l'estrade, il est marrant car il a du mal a porter les grosse caisse ou la viande se trouver, 5 gardien en amène une puis, sous les regarde de plusieurs personne et plein d'enfant, Liam lance les morceaux. Comme d’habitude je n'arrive pas a en attraper un au vol. Le sourire de Liam est superbe. Au tout début il ne souriait pas trop, il ne comprenais pas pourquoi je devais rester ici, j'ai du lui expliquer.

    Mes congénère voulant me tuer, me cacher là où il n'imaginerons jamais qu'un metamorphe puisse être, est le mieux. Grâce a Vincent, je peux me cacher ici tranquillement tous en pouvant sortir. Il simule des examen ou autre pour n’emmener dans un enclos a part, dans sont laboratoire, puis de là je peux sortir pour quelque heure. Liam a peur pour moi, il pense que quelqu'un pourrais me tuer si je sors trop souvent. Dans quelque mois, je pourrais sortir sans risque, quand ma famille et mes amis serons là. Pour l'instant, j'essaye de choper ces foutu morceau de viande mais, liam les lance trop bien.

    Je grogne, beaucoup, les enfants sont surpris ou on peur mais, rigole juste après. J'ai faim moi a force de faire le con.

    POV Liam

    Je rigole comme chaque fois qu'Ara fait le pitre. Je n'aurais jamais pensé que ça m'éclaterai autant de m'amusé avec lui. Je rigole encore plus quand je le voix grogner. Il saute dans tous les sens mais n'arrivent pas à les attraper au vol... et bien sur je ne lui facilite pas la tâche en envoyant bien loin ou en faisant en sorte qu'ils les loupent... C'est devenu un jeu pour nous et je dois avouer que j'aime bien ces moments. Ca me fait toujours un peu bizarre d'être épié de la sorte par les personnes qui visitent le Zoo.

    Je suis entrain de lancer les derniers morceaux quand j'entends une gamine pleurer comme si elle venait de perdre un bras. Je me retourne et comprend assez vite qu'elle a perdu son doudou. Sa mère semble embêter, et parle avec le gardien qui est dans le même état. Il est vrament déconseiller d'entrer dans l'enclos des tigre et surtout lorsqu'on leur donne à manger. Je ne sais pas si c'est à cause de la scène de la mère amante qui essaye désespérément de calmer son enfant mais je me sens émus. Je pose le sac de nourriture, puis enlève mes gants avant de descendre l'escalier de fer menant dans l'enclos. Deux gardiens me crient de revenir que c'est trop dangereux mais je leur fais signe que tout vas bien. Ils mettent cependant en joue les animeaux au cas où un des tigres viendrait m'attaquer. Lorsque je pénètre dans l'enclos, plusieurs tigre grognent méchamment mais un grognement plus puissant se fait entendre. Je vois ensuite Ara venir doucement vers moi. Je souris puis m'avance vers le doudou que je ramasse avant de donner une petite tape amicale sur la tête d'Ara. Je retourne ensuite vers l'estrade et remonte sous les applaudissements du publique. Une fois en haut, Louis, un des gardiens me choppe par le col et me secoue avant de me dire méchamment,

    - T'es vraiment inconscient! Tu auras fait quoi s'ils t'auraient bouffé la main hein? Tu serais venu pleurer vers qui? Et sur qui crois-tu que la responsabilité de tes actes stupides serait retombé hein???

     - Je...

    Je sens mes larmes couler sur mes joue. Je me sens démunis et impuissant. Il continue de me secouer avec violence puis me dit,

     - Tu n'es qu'un sale gosse pourrit gâté !

     Soudain on entend un grognement féroce et on voit Ara sauter sur le tunnel et accourir vers nous. Il saute pour tenter d'arriver sur l'estrade mais n'y arrive pas. Sous le coup de la surprise et de la peur, Louis me lâche et je tombe de l'estrade. J'atterris sur le tunnel, à moitié sur le ventre. Je récents une vive douleur au poignée droite, je m'entends gémir de douleur et les larmes me montent aux yeux. Merde... ça fait mal... je me mets en boule en tenant mon poignée.

    POV Keyvan

    Liam se tien un bras en se retournant, après être tomber, qu'est-ce qu'il à ? Il c'est fait mal ? Non, il ne faux pas ! Le gardien qui l'a fait tomber crie a liam de remonter, que « je » viens trop prés de lui. Il allais descendre juste après non ! Je me met au dessus de liam, grogne pour empecher dette immonde humain d'approche mon Liam. Les spectateurs ont peur et a la fois sont impressionner, L'homme tremble et a peur, oui c'est ça ! Ai peur et ne t'approche pas de Liam !

     

    Après quelque minute, Vincent arrive, il entre dans l'enclos et s'approche sans s'arrêter sous les avertissement des gardiens qui tienne en jours les tigres restant pres des grille – une femelle et ces petit et moi.

    -Liam ? Ça va ? Ara pousse toi !

    -[Non ! ] Je grogne, je ne veux pas partir !

    -Ara.. S'il te plaît.

    -[Liam?] Je le regarde, il s’assoit dés que je m’écarte, je m'allonge pour qu'il s’accroche a moi, Vincent l'aide a descendre. Je reste sur le tunnel, la main de liam est gonfler, il a mal je le ressens et... Peur, de quoi ?

    Ils partent, je voudrais les suivre mais, je suis bloquer ici. Je voudrais tellement le suivre... Les gardiens restant jette la nourritures pour moi dans l'enclos, je n'ai pas faim alors e laisse les tigreaux se nourrir. Liam... Je veux qu'il aille bien moi...

    POV Liam

    - Mais à quoi tu pensais?

    Vincent me sermonne depuis bien dix minutes. Je l'écoute en me faisant tout petit sur mon siège. Il continue,

    - C'était certes gentil mais complètement inconscient!

    - Mais... Ara ne m'aurait pas fais pas de mal...

    - Ara non, bien sûre que non mais les autres oui. Les femelles protègent leurs petits, elles auraient pu t'attaquer!

    - Je... pa... pardon...

    - Soit, dit-il en soupirant. J'aimerai que tu fasses plus attention à l'avenir... sinon je devrais revoir les postes que je t'ai confier...

    - ...

    Je ne réponds rien... j'ai juste envie de pleurer. J'ai l'impression de tout avoir fait de travers... je ne veux pas qu'il m'enlève les privilèges qu'il m'a attribués... ces privilèges qui me permettent de passer du temps avec Ara. Sans Vincent... nous ne pouvons nous voir... mon coeur se serre et je sens les larmes monter aux yeux. Mon poignée gonflé qui me lancent n'arrange en rien mon morale. Je tourne la tête et regarde la ville défiler. Nous arrivons à l'hôpital et nous nous rendons directement aux urgences. Grâce à Vincent, nous n'avons qu'une demi-heure d'attente. Ce dernier à demandé une faveur à un de ses amis médecin.

     

    Après radio et attente des résultats, on m'annonce que j'ai une fracture du poigné. La fracture se situe au niveau du radius, il n'y a heureusement pas de déplacement osseux. Ils vont juste maintenir mes os en les remettant bout à bout et maintenir le tout à l'aide d'un plâtre jusqu'à la consolidation.

    Une heure de douleur et d'attente et je peux sortir de l'hôpital accompagné d'antidouleurs. Je suis exténué et j'ai encore super mal. Vincent me ramène chez moi et me demande de rester tranquille pendant au moins deux jours... il m'interdit donc de remettre les pieds aux Zoo et de bien me reposer. Je soupirs mais n'ai pas le choix. Je lui obéis donc un goût d'amertume dans la bouche.

    POV Keyvan

    Liam n'est pas revenu, Vincent ma dit qu'il avais le poignet casser et qu'il ne reviendrais que dans deux jours, je n'aime pas ça du tout. Le soir, deux gardien sont arriver pour lâcher deux animaux dans l'enclos, les femelles ont commencer a chasser avec leurs petits. L'un des deux gardien étais celui qui a pousser Liam. Je m'avance vers lui, il tremble et recule sans me tourner le dos, j'aurais préférer qu'il soit plus stupide. Je me suis mis a courir d'un coup vers lui mais, tous est devenu flou et je suis tomber. Un des gardien m'ayant tiré dessus pour m’anesthésier.

    Le lendemain, je me suis réveiller dans l'enclos ferme de Vincent, seul. Un papier sur la porte indiquais que j’étais ici en isolement, pour avoir attaquer un gardien. Un papier a l’intérieur de l'enclos peu paraître idiot, Vincent la mis la pour moi j'en suis sur. J'ai attendu quelque heure avant que Vincent n'entre, après m'avoir assurer que les caméras soit éteinte je me suis transformer, Vincent semble toujours fasciner par ma peau qui se déchiré pour laissez place a ma vrais forme. J'ai ignorer ces question et demander pourquoi Liam ne viendrais pas aujourd'hui.

    -Il est préférable qu'il s’éloigne d'ici quelque jours.

    -Pourquoi !?

    -Louis, le gardien souhaite qu'il soit renvoyer.

    -... Je veux le voir !

    -Qui ?

    -Liam...

    Vincent a eu du mal a me dissuader, il n'y a d'ailleurs pas réussis. Après m'avoir reccuperer des vêtements, ont est sortis. Je ne suis pas a l'ais sous la forme humaine, toute fois j'en est besoin poru aller chez Liam. Ont a pris la voiture puis, après que vincent est regler le GPS, il a démarrer. Le ronronnement de la voiture ma rappelle la camionnette en russie, que conduisait Lana, mon meilleurs ami.

    On est arriver chez liam après je ne sais pas combien de temps de route. Vincent m'a preceder, voulant que je reste dans la voiture pour vérifier quelque chose. La prote c'est ouverte sur liam, le visage triste, son ventre serrer de... tristesse et de frustration. Puis, Vincent m'a fait signe de venir, j'ai ouvert la portière et traverser les mètre me séparant de Liam en quelque enjamber. Sont cœur bat plus vitre, sont nœud a l'estomac se desserrer et il saute dans mes bras. Je préfère le voir comme ça.

    -Je vous laisse... Je reviendrais se soir te chercher ar..Keyvan.

    Je l'ignore et regarde la maison de Liam, elle est si grande mais ne sent pas ce qu'elle aurais dû. Il n'y a que peu d'odeur. Le connifère et la rosé du matin de Liam et... Un odeur de coriande et de... menthe. Où sont les odeurs qui aurais du appartenire a deux autre personnes ?

    POV Liam

    J'ai déprimé toute la soirée. L'idée que Vincent m'interdise de retravailler dans le Zoo a provoquer pas mal de stress et d'inquiétude. La douleur de mon poigné est insupportable... et j'ai l'impression de me shooter aux antidouleurs. Je n'ai pas faim, j'ai la nausée plus qu'autre chose et terriblement froid. Je suis couché en boule sur le canapé, la télévision allumé sur une chaine au hasard passant une série policière dont je ne suis pas trop l'histoire. Je fixe l'écran sans vraiment regarder les images. Une main passe dans mes cheveux tendrement, la voix de Clara me dis en soupirant,

    - Liam mon ange... il faut que tu manges... tu n'as rien mangé hier soir et rien ce matin... c'est dangereux avec la quantité d'antidouleur que tu prends...

    Je la regarde d'un air interrogateur... comment sait-elle que... Elle me design la plaquette de médicament presque vide sur la table basse. Je rougis un peu... c'est vrai que j'ai un peu abusé sur les médoc. Sa main dans mes cheveux me rassure un peu. Clara est ce qui se rapproche le plus d'une mère... elle s'est toujours occupé de moi, même si ce n'est pas comprit dans son cailler des charges. Elle soupir gentiment puis me dit,

    - Je dois me rendre chez mes autres employeurs... Liam essaye d'avaler quelque chose s'il te plait...

    - Mmh...

     Elle me donne un baiser sur le front, puis part après avoir pris ses affaires. Je n'ai pas faim... je me met en boule et ferme les yeux un moment. Ara... je veux voir Ara... mon coeur me fait mal... pourquoi est-ce que c'est toujours la première personne que je veux voir? Peut-être parceque que c'est devenu mon seul ami... je n'imagine même plus m'éloigner de lui... c'est si bête. Je vais droit dans le mur... une boule s'est formé petit à petit au creux de mon estomac. J'ai tellement envie de le voir... pourquoi... j'ai envie de sentir ses bras autour de moi...Je reste couché pendant un certain temps. Je fixe le mur d'en face, essayant de faire le vide et de ne pas penser au lancement de mon poigné. On sonne à la porte, je soupirs et m'avance en trainant les pieds. J'ouvre et reste surpris,

    - Vincent?

    - T'es pâle Liam... est-ce que ça va?

    - Mmh. Quelque chose est arrivé à Ara?

    - Tout vas bien... tes parents sont là ?

    - Non.

    Il se tourne vers la voiture puis fait un signe à... Ara??? Mon coeur loupe un battement et se met à battre la chamade. Lorsqu'il arrive vers moi, je me blotti dans ses bras et accroche ma main non plâtré à sa chemise. Il est là... Ara est là...Je suis content de le voir. Je me sens soudain mieux... comme s'il me manquait quelque chose lorsqu'il n'est pas là. Vincent s'en va. Je m'écarte pour laisser Ara entrer dans la maison. Je ferme la porte et m'approche vers lui, je dis doucement,

    - T'es chez moi... j'ai encore de la peine à réalisé que t'es vraiment là...

    Il sourit, me prend doucement dans ses bras, puis respire profondément comme s'il respirait notre odeur. Je sens la chaleur habituel m'envahir comme à chaque fois qu'il me prend ainsi. Je dis doucement,

    - Tu... veux boire quelque chose?

    -Je ne sais pas, j'ai tellement peu été humain que... je ne bois que de l'eau.

    Il rigole doucement et me fixe intensément. Je sens une chaleur m'envahir, je me serre inconsciemment plus à lui sans lâcher son regard intense. Il me dit d'une voix roque,

    - J'ai surtout envie d'une chose...

    Il approche son visage et clos nos lèvres. Ma respiration est coupée pendant une fraction de seconde puis je relâche tout et passe ma main non plâtré derrière sa nuque, répondant à son baiser sans que je puisse faire quoique ce soit. Sa langue se fraye un passage dans ma bouche et vient danser avec la mienne. Sa respiration est profonde et envoutante. Il rompt le baiser en inspirant, puis dit d'une voix encore plus roque,

    - J'ai peur de te faire mal...mais... J'ai envie de toi.

    Je sens soudain une montée de chaleur envahir mes joues... il a... envie de moi? Je sens la gêne m'envahir suivit d'une drôle de sensation dans le creux de mon ventre. Il ferme les yeux, semblant maitriser quelque chose au fond de lui, respire fort et continue de sa voix si roque,

    - Je veux pas te faire mal, mais je ne pourrais pas me contrôler, pas avec toi...Liam...

    La manière dont il dit mon prénom me fait frissonner... et pas de peur...

     

    POV Keyvan

     

    Liam dans mes bras se réchauffe de plus en plus, de bonheur comme le montre sont cœur battant a un rythme soutenue, et de... désir comme inavouée. Je sens qu'il est perdu mais, qu'il se laisse faire, je n'ai pas envie de lui faire de mal mais, je veux tellement l'avoir a moi, le sentir contre moi.

    Une vague de chaleur me parcourir, il a envie lui aussi, je le sens. Sont ventre se creuse d'envie... J ne peu m'empêcher de coller mes lèvres aux siennes une nouvelle fois. Ces joue rougis me donne envie de lui encore plus que la sensation dans le creux de son ventre.

    Il ne s'en rend pas compte mais, il me tire vers le canapé, sur le quel on finis par tomber. Ce n'est plus moi qui l'embrasse ces lui qui veux que je continue. Je souris, il ne se rend pas compte de ça, il ne vois pas que c'est lui qui m'attire plus encore contre lui. Mon sexe se tend dans mon pantalon a force de sentir son corps onduler sous moi. Je lui enlève sont haut, sont torse, sillonner de muscler fin se retrouve a ma vue, sous mes doigts...

    Plus encore que de le prendre j'ai envie qu'il me le demande, je ne sais pas s'il osera, non... Je veux qu'il ose, qu'il me murmure, me dise ou me cri qu'il me veux en lui ! Je pose mes lèvres sur son torse passe ma langue sur sa peau. Il tremble, il aime sentir ma langue sur lui je le sens. Il essaye de ne pas faire de bruit. Ça deviens dure pour lui quand j'approche de ces téton durcis, il rougie de plus en plus, et se réchauffe. Ces mains ce colle a ma tête, le plâtre dure frôle mon crâne, je me frotte a lui.

    Je tire sur la tissus de son pantalon, emportant vers le bas son sous-vêtement. Je ne comprend pas pourquoi ils s’entêtent tous a mettre ces carré de tissus... Je préfère être libre, nu... Je lèche sa peau, autours de son sexe et sa hampe durcis. Il émet des cris aiguë, des gémissement que je trouve de plus en plus adorable. Son ventre se sers d'excitation, il tremble et se mord la lèvre, je souris. Je remonte jusqu'à son visage que j'embrasse, je mord sa lèvre inférieur, entre ma langue dans sa bouche avant de l'embrasser. J'enlève mon t-shirt, le déchirant presque sur le coup, puis baisse mon jeans. Je me sens plus libre dès lors, je le retourne, puis l'embrasse sur le dos, lèche sa colonne vertebral. Il gémis, semble avoir peur... Je ne veux pas lui faire mal, je descend jusqu'à ces fesse, lèche son anus, autant de temps que je puisse me contrôle avant de remonter sur lui et de me positionner de sorte a le prendre. Son ventre se sers, il a peur mais plus au fond de lui, il a envie de me sentir sur et en lui, trop profond pour qu'il puisse le savoir lui même, il l'ignore et ne souhaite pas s'en rendre compte... Pas encore.

     POV Liam

    Sa langue semble brûler tous les chemin où elle passe. J'halète... j'ai de la peine à respirer j'ai l'impression que ma respiration est coupée quand sa langue passe sur ma peau. Lorsqu'il me retourne, une panique monte en moi... ça me rappel la dernière fois. Je gémis d'appréhension. Il descend doucement puis lèche mon anus. C'est bizarre au début, puis je sens une chaleur irradier et monter au creux de mon ventre. Je ne comprends pas ce qui m'arrive... c'est si chaud... mon coeur tambourine dans ma poitrine à un rythme soutenu. J'ai l'impression de participer à un marathon. Il remonte doucement, frôlant son corps contre le mien. Il me mordille l'oreille et des frissons descendent le long de ma colonne vertébrale. Mes yeux se ferment lorsque je sens son sexe contre mon anus. Il me fait me cambrer un peu afin que mes fesses aillent un peu en arrière. Je sens son sexe dure entrer en moi. Je me mords la lèvre avant de gémir de douleur... j'halète doucement. Il me demande d'une voix roque,

    - Liam... Détend toi un peu... j'arrive à me retenir j'y vais doucement...

    J'essaye de me concentrer sur sa voix mais ça fait si mal. Je retiens ma respiration. Il pose ses paumes sur mes mains et lient nos doigts tout en laissant son corps se mouvoir. Il fait quelques aller-retour ou je reste crispé, puis doucement j'arrive à me détendre. Je sens soudain mon bas ventre chauffer et je m'entends gémir. Ca ressemble parfois à des petits couinement. Ma tête tourne légèrement, mes doigts se serrent aux siens. J'ai chaud...

     Il augmente la vitesse et j'entends sa respiration être plus profonde. Ses coups de reins sont plus puissants. Il émet une sorte de gémissement-grognement et je sens son sexe tressaillir en moi. Il reste en moi pendant de longue seconde, en respirant de sa voix roque, puis se retire et se laissa tombé sur le côté avant de me prendre dans les bras. Sa queue de félin remue contre moi.

    « Trap me anywhere - partie 3Trap me anywhere - partie 5 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :