• Trap me anywhere - partie 2

     POV Keyvan

     

    Liam... Sont nom n'est pas français, sont accent le prouve d'autant plus. Ces doigts s'éloigne des grille, je griffe la ferraille sans qu'ils ne semble le remarquer. Je finis par m'asseoir et regarder l'homme, Vincent parler de teste. Si je comprend bien, je reverrais Liam, je suis plutôt content même si je n'en comprend pas la raison.

     Depuis se jours, il c'est passer 2 mois, Liam est venus ouvent, il a commencer a me parler, tout en disant a haut voix qu'il doit paraître fou a parler a un animal. Je me demande quel réaction il aurais s'il savais que je ne suis pas qu'un simple animal.

    La femelle qui grognais pour attirer un mâle a réussi son coup ( comme toujours), elle est pleine depuis quelque semaines, les vétos sont heureux comme tous et m laisse tranquille. Sauf Vincent qui lui viens souvent me voir dans l'enclos pour faire des testes aujourd'hui il semble vouloir m’emmener ailleurs, il essaye en vain depuis 45 minute de me faire venir vers un camion. Dès que je m'approche de la nacelle pour entré dans le vehicule, il souris, puis le perd quand je passe a côté. Cela m'amuse, enfin jusqu'à ce que j’entende qu'il veux n’emmener dans une partie du zoo plus a l'écart, pour faire les testes. Liam y sera ? Je me demande, j'ai envie de le voir. Ces yeux, sentir le conifère et la rosé du matin... J'entre dans le camion, le vétos semble surpris, qu'importe.

     Ils referment l'habitacle du camion puis je sens que le véhicule démarre, lorsque la porte s'ouvre a nouveau, je peu voir un enclos beaucoup plus petit. Le vétos essaye de me faire sortir du camion, pas si je ne vois pas Liam.... Ce dernier finis par arriver avec un gardien et trois jeune – deux garçon et une fille.

     Je sors du camion et m'approche de Liam, je ne cours pas mais, je n'ai aps envie de traîner. Ces l'occasion de le sentir plus près de moi, plus encore que je n'ai pus auparavant. Les jeune reculent en me voyant mais pas Liam. Je me frotte a lui, colle ma tête a sa main.

     POV Liam

     Je ne tiens plus en place. Je suis comme un gosse au réveil de noël. Il y a deux semaines, Vincent m'a dit qu'il voulait tenter une expérience. Faire entrer dans un enclos trois autres jeune et moi-même et voir la réaction d'Ara. C'est le grand jour... je vais enfin pouvoir le toucher sans ses maudites grilles. Je suis excité je trépigne d'impatience, et même si nos fais et gestes seront filmé, puis analyser je ne manquerais ça pour rien au monde. On ne sera pas seul, il y aura plusieurs gardiens avec des fléchettes tranquillisantes, ce qui rassurent les autres jeunes. Ca m'enerve de savoir qu'ils pourraient tirer sur Ara... même si ce dernier n'aurait rien de vraiment grave si ce n'est un grand sommeil mais du coup ça écourterai notre premier rencontre sans barreau... je rigole intérieurement, je dois vraiment perdre la tête. Un psy me dirait peut-être que j'utilities ce tigre comme thérapie personnelle... mais peu importe. Je me suis attaché à lui...

     On nous emmène vers l'enclos. Les autres sont tout excité, la fille me parle un peu mais voyant que je ne suis pas un très grand bavard, surtout si je ne connais pas la personne, elle se désintéresse vite de moi et reporte son attention sur les deux autres garçons. Je parle un peu avec un véto mais reste assez plongé dans mes pensées... comment Ara réagira-t-il? Je suis a la fois excité mais inquiet... et s'il m'ignorait... ou pire me rejetterait...

    Lorsque nous pénétrons dans l'enclos, Vincent est déjà là avec le camion et Ara à l'intérieur. Il essaye de le faire sortir mais ce dernier semble refusé. je rigole un peu... il est fidèle à lui même... si têtu. Soudain il sort du véhicule et s'approche vers nous à pas rapide. Les autres ont l'air d'avoir peur et recule mais pas moi... je suis un peu impressionner... mais l'excitation et l'émotion du moment surpasse le tout. Ara vient directement vers moi, j'ai l'impression que mon coeur va se exploser tellement je suis émus. Il se frotte à moi comme le ferait un chat mais en beaucoup beaucoup plus gros. Je sens toute sa puissance contre moi. Il colle sa tête contre mes mains. Je lui caresse en premier la tête, les mains tremblante émus par l'émotion... ma voix sort tout aussi émus,

     

    - Ara... nous nous touchons enfin sans ces grilles qui nous entrave...

     Mon coeur se réchauffe. Sans desserrer l'étreinte de ma main sur son col je me baisse pour être à sa hauteur. Cependant, comme je ne suis pas très grand, je me retrouve en position de soumission, il me domine de presque une tête. Je lève la tête et plonge mon regard dans le sien si intense. J'ai l'impression d'être embraser de l'intérieur. Vincent semble paniquer,

     

    - Liam! Relève toi c'est dangereux... c'est un animal sauvage ne l'oubli pas!!!

     

    Dangereux? Oui peut-être... Inconscient? Complètement... mais je n'ai pas envie de m'éloigner. Quelque chose me pousse à rester contre lui... je n'ai pas envie de le laisser... Vincent demande au garde d'être prêt au cas où quelque chose tournerait mal. Ara avance gentiment la tête vers moi puis se met à me lécher affectueusement le visage comme si j'étais de son espèce. Je pose alors mes mains autour de son cou et rigole gentiment en parlant à ce tigre de la même manière dont je m'adresse à lui depuis deux mois... c'est à dire comme si je c'était à un humain,

    - Ahah... Ara... tu me chatouilles...

      La voix de Vincent semble perturbé et un peu perdu,

     - C'est... Incroyable... Liam, recule s'il te plait.

     - Hein?

     - Pourrais-tu reculer un moment s'il te plait.

     Je le fais à contre coeur. Il demande ensuite à Nicolas un des autres jeunes de s'approcher. Ce dernier semble hautain et fière. Il s'approche vers Ara. Le tigre se met alors à grogner méchamment et se lève sur ses pattes arrière avant de retomber e avant et prendre une position d'attaque. Tout le monde à reculer, Nicolas le premier. Vincent semble dubitatif. Il demande à l'autre garçon de le faire et le phénomène se reproduit. Pareil pour la fille qui reçoit presque un coup de patte. Vincent s'approche alors vers moi et me dit,

     - Liam... approche toi de lui...

     Je m'exécute et avance vers Ara. Lorsque je me stoppe à un mètre de lui, ce dernier s'approche, s'assoit contre moi et frotte sa tête contre mes jambes en ronronnant. Ca me surprend... et ça me touche à la fois. Je me suis surpris à ne pas apprécier que les autres jeunes tentent de le toucher... je me suis donner une clac mentale... il ne m'appartient pas... je suis humain, c'est un tigre... bon Dieu... c'est un tigre... je sens la tristesse m'envahir. Je la refoule du mieux que je peux et regarde Vincent. Le chercheur congédie les trois autres jeunes et s'éloigne un peu vers l'autre véto qui se trouve près de la grille de l'enclos et qui ne perd pas une miette. Je reporte mon attention sur Ara et pose ma main dans sa fourrure. Je ferme les yeux, je sens une douce chaleur m'envahir... je me sens si bien...

     

    POV Keyvan

     

    Les humain s'éloigne, les gosse sont partis, seul Liam est prés de moi. Il me parle, me caresse. Je me sens bien et finis par m'allonger prés de Liam qui s’assoie. Je suis plus gros que lui, mes pattes sont plus large que ces mains. Il me parlent, derrière Vincent le véto parle avec un autre homme et ils prennent des notes.

      Liam me raconte sa journée de cours, il s’ennuie souvent. Je ne suis pas aller longtemps a l'école, j'ai finis le collège c'est tout. Je préfère le sentir heureux, le voir sourire. Les autres humains sont assez énervant. Je n'aime pas ceux qui pensent être au dessus de nous, comme s'il étais des prédateurs.

     -Tu sais, je sis souvent seul, je préfère être avec toi.

     -[Pourtant tu ne viens pas si souvent]

     -Mes parents ne sont pas a la maison jusqu'à Noël et encore...

     -[Hum... tu devrais venir plus souvent alors ! Non, tu veux pas vivre ici?]

     -Parfois j’espère encore que je les verrais le 19 décembre.

     -[Pourquoi le 19?]

     

    La tête tourner vers la droite, il me regarde en souriant rigole et me dit, presque comme s'il répondais a ma question silencieuse.

    -C'est mon anniversaire.

    Ils sont venu souvent, je dors dans cette enclos depuis quelque jours. J'ai appris hier que le 19 décembre, Liam viendra seul et ont sera seul. Sans caméra. C'est si je comprend bien, le cadeau d'anniversaire de Vincent pour Liam en remerciement de l'aide apporter. Si je pouvais sourire sous ma forme animal, je pense que je le ferais. Le 19 arrive enfin, Vincent est arriver avec un zèbre, il me nourrisse pour que je ne fasse pas de mal a Liam. Ce n'est qu'après avoir « chasser » (tourner en rond, pour attraper le zèbre) , que Liam est entrer puis que Vincent est sortis en coupant les caméras. (tellement couper quel fixe le ciel...).

     POV Liam

     Je me réveille à 10h... ouvre les yeux doucement, la lumière du soleil baigne ma chambre d'une douce aura. Je m'étire, puis m'assoit au bord du lit. C'est le grand jour... je souris, je pourrais passé du temps avec Ara sans qu'il y ait d'autre personne dans l'enclos avec moi... sans que nos conversations soient filmées... enfin sans que tout ce que je dis soit enregistré et que les fait d'Ara soient analyser. Je me lève et descend dans la cuisine. Je sens un sentiment de déception m'envahir lorsque je n'entends rien dans la maison. Un petit espoir au fond de moi m'aurait fait espéré que mes parents... ou juste un des deux se soit libéré pour passé ce jour avec moi. J'ai 18 ans aujourd'hui... je suis officiellement majeur depuis ce matin. Je prends le téléphone, puis appel sur le portable de ma mère. Il est éteint... je raccroche et appel sa secrétaire personnelle qui l'accompagne. Cette dernière décroche et après que j'ai insisté, elle me passe ma mère. Elle semble irrité,

      - Oui, qu'est-ce qu'il y a?

     - Maman?

     - Qui veux-tu que ce soit d'autre... qu'est-ce que tu veux, dépêche toi je suis pressé...

     - Ah...euh...je...

     - Liam si c'est pour ne rien dire je vais raccrocher...

    -Ah non attend! Enfin c'était juste euh... sais-tu... quel jour on est?

    Je lui dis ça d'une voix pas sûr d'elle, tremblante. Je sais que je la dérange et l'embête... mais je voulais entendre sa voix. Ma mère semble irritée et soupir,

    - Le jour de l'un des plus grands séminaires de l'année... Bon Liam je dois donner le séminaire dans une demi-heure et j'ai encore plein de chose à préparer. Je n'ai pas de temps à te consacrer...si tu m'appelles pour un soucis d'argent, prend la carte de crédit qui est à côté du téléphone, tu connais le code. "Oui j'arrive !" dit elle à une personne près d'elle. Elle reporte alors sont attention sur moi. Bon il faut que je te laisse...je t'aime mon coeur... bip bip bip...

    Je reste patelin debout près de la table à mangé. Le téléphone est toujours contre mon oreille. Je laisse doucement tomber ma main qui pend le long de mon corps. J'ai l'impression de ne plus avoir d'énergie. J'avance doucement jusqu'au support du téléphone pour le remettre en place, puis monte pour allé prendre une douche. Je me rends ensuite dans ma chambre pour m'habiller, je mets un jeans Levi, enfile un T-shirt et met un sweat à capuche Calvin Klein blanc avec l'inscription de la marque sur le coté en noir. Je glisse mon porte monnaie et mes clés dans mes poches puis laisse mon portable sur la table de nuit... je n'en aurais pas besoin. Après tout, je n'ai pas d'amis ici, mes parents ne m'appelleront pas et mes amis d'Amérique n'ont pas mon nouveau numéro... il faudrait que je pense à le leur donner.

    Je quitte la maison et me rend au Zoo. Arrivé là-bas, je parle un moment avec Vincent et des gradients qui me font une liste totale de recommandation et de marche à suivre en cas de problème. Ils ont acceptés de me laisser seul avec Ara, car il ne m'a jamais fait de mal. Par contre, un gardien me passe un talkie walkie, en cas de problème je dois les avertir et ils viendront "à ma rescousse". J'écoute ce qu'ils me disent que d'une oreille... je ne pense qu'à une chose... je jeter autour du cou d'Ara... le serrer fort et tout oublier.

     On me permet enfin d'allé le voir. L'enclos est à l'intérieur car c'est l'hiver et dehors il fait trop froid pour un tigre. Lorsque les grilles se referment derrière moi, je cherche Ara du regard. Il est allongé sur le dos vers un coin au soleil. Quand il me voit, il se repositionne sur le ventre, tout en restant allongé mais me fixe. Je m'avance à pas rapide vers lui, puis m'assois contre lui avant de passer mes bras autour de son cou et de le serrer. Je sens la chaleur habituel m'envahir et me sens tout de suite mieux. Mes larmes coulent sans que je puisse les retenir. Je reste ainsi un moment, puis le lâche pour essuyer mes larmes et me coucher contre lui, posant ma tête contre son flan. Ma voix est serrer... je me sens si triste... ma voix est faible lorsque je m'adresse au tigre.

    - Ara tu sais... mes parents ont oubliés mon anniversaire. C'est amusant n'est-ce pas? Ils oublient sans doute souvent qu'ils ont un fils... je le leur rappelle en les appelant quand ils daignent répondre.

    Je caresse la fourrure douce, enfouissant mes doigts dans la chaleur si intense pour toucher sa peau. Je ferme les yeux et je sens mes larmes couler sur mon visage. Je dis doucement,

    - Ara... pourquoi es-tu un tigre... pourquoi tu peux pas être un homme... ce serait tellement mieux...

     Ma main se referme sur sa fourrure... j'ai envie d'éclater en sanglot. Ara se lève, m'obligeant à m'assoir. Je fixe le sol alors que le tigre passe dans mon dos. Je me sens si dénuer d'énergie... j'en peux plus... pourquoi tout est tellement si dure... je m'étais promis d'arrêter de me plaindre... pourquoi j'y arrive pas? Les larmes coulent de plus en plus sur mon visage. Je sens quelque chose de bizarre dans mon dos. Je me retourne et mon coeur loupe un battement, je perds un peu l'équilibre et me retient sur mes mains. Je me retrouve devant un homme très grand devant moi. Il est nu et à... couper le souffle. Ses cheveux sont châtain avec des reflets roux. Ses yeux d'un jaune orangé semblent me transpercer et me couper la respiration. Son corps est musclé, il semble avoir été sculpté dans le marbre... il semble avoir un corps parfait. Sa voix est grave proche d'un grognement, suave et envoûtante,

     -Qui te dit, que je ne suis pas un homme?

     J'écarquille les yeux de surprise. Mon cœur s'accélère... ma voix sort dans un souffle,

      - A... Ara?

     Suis-je entrain de perdre la tête ? Suis-je devenu fou? Mon dieu... ça doit être ça...

     

    POV Keyvan

     -Keyvan

     -He..Hein?

    -C'est mon vrais nom, Keyvan

    Il me regarde, surpris. Je ne sais pas pourquoi je me suis transformer devant lui, j'étais déjà sous cette forme avant d'y réfléchir. Pousser par mon envie de le réconforter, de lui donner ce qu'il souhaitent.

     Lorsqu'il est arriver, j'ai vu bien vite qu'il n'étais pas bien. Ces yeux rougie par la tristesse , il a courru vers moi, c'est coller a moi et avouer ces penser. Je ne sais pas si a présent il continuera, maintenant qu'il sais. Toute fois je ne voulais pas le laissez comme ça, non je ne pouvais pas...

    Il reculent un peu, pas parce qu’il a peur, plutôt car... Il se retrouve devant moi, sous cette forme. Il porte une sweat blanc, calcin klein au vu de la marque qui se trouve sur la partie droite a côté de la fermeture éclair.

      -N'ai pas peur...

     -Je n'ai pas peur mais...

    Il enlève son pull, me le tend et tourne le regard, rouge... A oui, je suis nu. Je souris, m'escuse et prend le pull pour le mettre autours de ma taille avant de m'asseoir. Je le regarde, il parrait different maintenant que je le regarde sous cette forme.

     -Et maintenant, ça va ?

     -O... oui... dis... je ne suis pas devenu fou hein? T'es bien devant moi... en humain... je suis pas cinglé... je ne suis pas entrain de... rêver?

     -Tu ne rêve pas ! JE lui souris, j'ai envie de le toucher. J'avance ma main vers son visage, le touche. J'ai envi de plus encore.

    Mon côté tigre, prend souvent le dessus, je suis un animal avant tout pas un homme. Je m'avance vers lui, le pousse a s'allonger sur le dos et me positionne au dessus de lui, tous son corps se retrouver entre mes membre, mes mains posé sur le sol au niveau de ces épaule. Il me regarde, mais ne bouge pas. Je crois qu'il fixe mes yeux sans en être sur.

     -Non... Tu ne rêve vraiment pas, mais moi peut-être que oui.

     Il est surpris, il me regarde, approche sa main de mon visage, comme s'il pensais que j'allais m'envoler au moindre contacte.

    -Si tu préfère que je sois un tigre, je le serais, si tu veux que je soit un Homme, je pourrais le faire.

     Il me souris, timidement, presque invisiblement puis passe ces bras autours de mon cou, me sers contre lui. Je suis un homme... Un tigre surtout, le mélange des deux me rend imprésible, je ne sais pas s'il s'en rend compte. J'ai envie de lui, de le sentir contre moi, autours de moi. Je le veux... Je l'embrasse, sens ces lèvre sur les miennes, et plus encore...

    POV Liam

    J'ai de la peine à vraiment bien comprendre ce qui se passe. Ara est un tigre... mais un homme également... Ara... Keyvan... ils... ne forment qu'un? Je ne sais qu'une chose... je n'ai pas envie de le perdre... je tiens à lui plus que quiconque et ça me fait... peur.

    Son regard intense semble me brûler. Il se rapproche et sa bouche se pose sur la mienne dans un baiser à me couper le souffle. Son corps se col contre le mien, je frisonne en sentant son sexe dure contre ma jambe. Son baiser s'intensifie lorsque sa langue part la recherche de la mienne... c'est la première fois que j'embrasse un homme... et que je me retrouve dans cette position de soumission.

    Je panique un peu, ca me fait un peu peur mais en même temps je n'ai pas envie qu'il s'écarte... je ne me comprend plus. Ara se frotte contre moi, faisant coulisser son sexe sur ma jambe. Sa main passe sous mon T-shirt et je sens des éclairs traverser mon corps lorsque sa main caresse ma peau. Il rompt le baiser afin de descendre sur mon cou. Je sens son souffle contre ma peau et j'ai l'impression de m'embraser littéralement. Il inspire profondément puis embrasse mon cou avant de me mordre. Des frissons traversent mon échine et j'halète un peu. Je ne sais pas pourquoi mais je sens l'excitation monter en moi jusqu'à réveiller mon propre sexe... qu'est-ce qui m'arrive... J'ai l'impression que ses mains sont brûlante. Il me griffe par moment et aspire la peau de mon cou. Un gémissement s'échappe de me lèvre. Tout va alors très vite. Ara se redresse et plonge son regard dans le mien une fraction de seconde. La couleur orange, le meme que le tigre me fait frissonner. Il me retourne et enlève mon T-shirt avant de me plaquer contre le sol et de lécher mon dos. Il baisse mon jeans et mon boxer, puis passe une main autour de moi afin de soulever mon bassin. Je sens son sexe entrer en moi d'un coup, m'arrachant un cri de douleur. J'ai l'impression qu'on me déchire en deux, j'ai mal. Je lui demande d'arrêter, de se retirer... mais il continue de me pilonner, de faire aller et venir son sexe en moi. Ses mains me tiennent fermement, m'empêchant de bouger. J'ai mal... j'halète fortement, je commence à pleurer et crier la douleur étant trop forte.

    Soudain, il lâche prise, je le sens se retirer précipitamment, laissant une sensation de vide. J'entends des bruits de griffe sur le sol. Je suis par terre, en position de fétus. Je me redresse gentiment, Keyvan n'est plus là... au fond de la pièce, je repaires une masse dans l'ombre...

     

    « Trap me anywhere - partie 1 Trap me anywhere - partie 3 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :