• Tome 3 : Tentations et Tiraillement : Partie 9

    POV Rod

    Il sont toujours aussi proche, il me font marrer. Bri finit par accepter, résultat il s'est retrouvé allongé car Len lui a sauté dessus si rapidement qu'il en est tomber. Len rigole puis dit qu'il a hâte de voir les photos.
    Le photographe veut commencer vite mais, Bri leur dit qu'il reste une étapes... Son agent. Seb ne dit pas non, il fait un contrat vite fait comme quoi il devras vérifier les photos avant leur parution. Il agit en agent et en oncle j'en suis sûr.

    Cindy tire Mat dans un coin pour le changer, je me positionne de façon à le voir, il est vraiment beau. Je sens soudain le banc vibrer d'un coup, un téléphone y est. Il se remet à vibrer... Le nom de Leila s'affiche, C'est le téléphone de Mat, je n'ai pas envie de lui dire qu'elle appelle, je n'en ai pas envie du tout. Sauf qu'il ne faut pas que j'agisse comme un connard, je prends le téléphone et l’emmène vers Mat qui me regarde bizarrement, tout en ajustant sa ceinture.

    -Rod ?
    -C'est ton tel nan ? Il sonne.

    POV Mat'

    Le short de Box Thai c’est vraiment pas mon truc… c’est genre super ample. Il est bleu et noir. Je regarde Rod et lui dit,

    Mat – Oui c’est le mien… tu peux répondre steplait… je suis super pris là…
    Rod – Euh… ok… ouais ? Ouais c’est bien son portable… mais il est entrain de se changer là. C’est Rod… euh… ouais j'te la passe. Cindy ?
    Cindy – C’est qui ?
    Rod – Leila…
    Cindy : Oui allo ? Ou la du calme ma chérie… c’est pour une séance photo…

    Cindy s’éloigne un peu mais on arrive encore à l’entendre. Je regarde Rod et lui demande de m’aider à mettre des bandes blanches autour de mes mains et montant jusqu’aux bras. On s’assoit, lui en face de moi. Nos jambes sont entrelacées et quasi collées, on est vraiment super près. A chaque fois qu’il effleure ma peau, des frissons traversent mon échine. Rod me dit,

    - Tu… es super beau Matou…

    Je rougis instantanément ce qui le fait sourire. Je détourne un peu les yeux super gêné, je lui dis,

    - Toi tu portes très bien le short…

    Je vais tout de même pas lui avouer que son corps me fait de l’effet… Rod est vraiment beau…

    POV Rod

    Heureusement que je mets un boxer serrer en dessous du short, car à la vue de Mat habillé comme ça je ne peux pas m’empêcher de bander... Il monte sur le ring avec Bri qui lui montre des poses. Mat suit l'exemple. Ca dure plusieurs heures. Entre temps, un gars est arriver. Bri nous le présente comme Styven. A cause de son arrivé, on se retrouve tous sur le ring pour une séance à quatre. Styven et moi sur l’arrière et Mat en avant avec Bri. Ils ne peuvent pas trop faire de scène ou Bri est battu, ça ne colle pas a ses trophées et Seb ne veut pas montrer Bri battu, même pour de faux.

    Il reste quand même champion de France de Boxe Thäi et il combat pour le championnat d'Europe en favoris... Le photographe finit par demander à Mat de se rapprocher de Bri, il cherche quoi là ? C'est quand il lui demande de faire une pose plutôt sexy que je me décide à intervenir mais je suis coupé par un Len qui crit presque. Bri éclate de rire et demande à son chéri de venir le voir.

    -Bah alors chaton, c'est pas toi qui voulait des photos entre ton meilleur ami et moi ?
    -Mais pas... Pas comme ça. Il y a que moi qui peut...enfin... Qui peut être comme ça avec toi !

    Je suis plié de rire, j'avance vers eux et prend Len dans mes Bras après lui avoir ébouriffé les cheveux. Je le porte dans mes bras, Bri l'embrasse au même moment.

    POV Mat'

    Je suis super soulagé… pas que je n’aime pas Bri mais euuh… faire une pose sexy avec lui est IM-PO-SSIBLE… le seul mec avec qui j’aurais aucun problème est… Rod...n'importe quoi ça suffit Mat. On a finit la séance photo, par moment j’étais avec Bri, puis ensuite Rod et même avec Styven.

    Lorsque la séance est finit, Len avance vers nous et nous dit,

    L - Et si on allait tous manger ensemble ? Ca fait très longtemps qu’on a pas passé une soirée ensemble…
    M – Bah j’ai rien prévu pour ce soir et mon frigo est vide alors pourquoi pas…
    L – Génial… Rod ?
    R – Ok pour moi…
    B – Amour j’suis nase s'ils venaient à la maison…
    M – Euh… Je veux pas déranger…
    B – N’importe quoi si j’vous invite c’est que j’suis OK… pff Mat’ t’en a encore beaucoup des comme ça ?
    L – Brinou ça suffit ! Nan Mat’ tu gênes pas, tu es et tu seras toujours le bienvenue à la maison tu le sais très bien.

    Len sourit… mais c’est plus fort que moi. Je l’ai tellement dérangé… il a tellement fait pour moi que maintenant je n’ai pas envie de leur créer plus de problèmes ou être un fardeau…

    POV Rod

    Au final on s'est retrouvé dans l'appartement de Bri et Len. Il est assez grand, Bri est allé se changer, on c'est tous lavé au club, pour plus de facilité. Len nous a invité à nous installer au salon pendant qu'il est allez faire à manger. Enfin chauffer le four pour les pizzas.

    Cindy regardait partout, comme une curieuse, Kevin aussi d'ailleurs. J'ai suivis Bri jusqu'à la chambre, il était à poil... Il a plein de tatouage de chat, ça me fait marrer. On a parlé un peu puis on est allé au salon, il a sortis plusieurs bouteille et des sirops. Ok j'ai compris le message, j'ai proposé de faire des cocktails pour tout le monde.

    Len, de la cuisine -qui est ouverte, seulement séparer par un bar en faite- a crié qu'il voulait un Bricha. Un cocktail que j'ai créer deux jours après avoir revus Len et Bri. Ce dernier est éclaté, il me sort que je suis doué pour créer les cocktails mais pour les noms c'est pas ça.

    -Ouais, bah désolé Briquette mais, moi et les noms c'est l'amour fou !
    -C'est ça, c'est ça...
    -Et oui ! Et tu n'est pas sensé être crevé toi ?
    -T’inquiète pas... je le suis, j'ai repris mon entraînement en vu des matchs qui arrivent. Je combats le champion suédois bientôt.
    -Gris match ?
    -Demi final...
    -A ouais quand même.
    -D'ailleurs, j'aimerais que tu restes avec Len ce jour là, Mat aussi si tu peux.
    L-Pas besoin !
    B-Si chaton, la dernier fois ta fait une crise d'angoisse. A tous les coups tu vas regarder le match en direct car tu vas t’inquiéter qu'il arrive quelque chose et ça va empirer !
    R-Comment ça ?
    B-Depuis que je suis passé pro, il s'inquiète, je peux être bien amoché parfois, surtout que je suis tombé dans le coma un jour... Len en garde un mauvais souvenir. Le suédois est un adepte des coups de coude. Alors ce jours là, j'aimerais que tu occupes Len, qu'il ne puisse pas regarder le match.

    POV Mat'

    Len quitte la cuisine pour sauter sur Bri,

    - Comment ça s’occuper de moi… j’ai pas besoin qu’on s’occupe de moi… tu vas voir…

    Et là je pense tomber de ma chaise… J’éclate de rire. Len vient de commencer à chatouillé Bri… je sais pas quelle point exactement il chatouille mais Bri se tortille, c’est à mourir de rire… franchement ils se connaissent sur le bout des ongles ces deux là… cinq ans de vie de couple, c’est vraiment mignon. Bon il y a eu des moments difficiles pour eux… où la plupart de leur entourage pensait qu’ils allaient rompre, mais au final leur amour n’en est ressorti que plus fort.

    La soirée passe assez vite. Kevin le photographe n’a pas fait long, quand a nous on commence à boire des cocktails que Rod nous prépare. Vers minuit, Bri nous propose de dormir chez eux vu qu’on a pas mal bu. Il demande à Len de nous montrer les chambres et nous dit bonne nuit. Il est fatigué et ne tient plus. On va continuer de boire et de rigoler jusqu’à 1h30 environ, avant d’aller dormir à notre tour. Len nous dit qu’il y a deux chambres, une avec un lit double et l’autre qui est son bureau avec un lit une place. Bien sûr, on laisse la chambre lit simple à Cindy, après tout je la vois mal dormir avec un de nous deux même si cette dernière ne dirait pas non la connaissant…

    Lorsqu’on ferme la porte de notre chambre, le silence se fait assez pesant. Rod me dit,

    - Euh… tu peux prendre le lit je vais dormir par terre…

    Rod prend son coussin mais j’attrape son bras avant qu’il ne s’éloigne,

    - Dit pas n’importe quoi tu vas pas dormir par terre… c’est une connerie pour te péter le dos.

    Il semble hésité… il pense sûrement que je serais mieux seul dans le lit mais ça va me perturber de savoir que je suis dans le lit alors que lui est à même le sol. On va se déshabiller et finir en boxer. On va un peu parler de la soirée… une sorte de conversation qu’auraient deux amis… Il va me falloir du temps pour m’endormir, Rod l’est déjà au moment où je le suis.

    POV Rod

    Je suis réveillé par des cris. Mat transpire dans son sommeil et marmonne des trucs incompréhensible. Il semble faire un putain de cauchemar. Je finis par poser mes mains sur son visage pour le réveiller. Il ouvre les yeux d'un coup et se met à pleurer. Il veut me fuir mais je lui chuchote qu'il n'a rien à craindre, que je suis là. Je le prends dans mes bras, m'asseyant sur le lit, lui entre mes jambes son dos contre mon torse. Je le berce jusqu'à ce qu'il se calme. Il respire encore assez fort, mais, il ne pleure plus et tient mes bras, serrant mes mains assez fort, blanchissant même mes phalanges. Cindy arrive d'un coup dans la chambre avec un ipod et un casque, je la regarde bizarrement, elle semble choquée en nous voyant.

    -Il s'est réveillé d'un coup, un cauchemar je pense.
    -Je sais, il fait des crises parfois... Leila m'a expliqué que... que le seul moyen de le calmer c'est de lui faire écouter de la musique avec un casque et...enfin...
    -Et ?
    -De ne surtout pas le... toucher...

    Ne pas le toucher ? Faut croire que c'est faux... Cindy s'est assise au pied du lit. Elle regarde Mat qui semble encore apeuré. Elle me dit qu'il en fait depuis quelques années, depuis tous ces problèmes en fait... Je n'aime pas savoir ça. Cindy finit par partir se coucher. Mat se rendort, moi non. Je garde la même position, de peur que mat refasse une crise.

    Au final, Il sursaute plusieurs fois, se calmant quand je lui susurre que je suis là, qu'il n'est pas seul.

    Vers 7h du matin, Bri passe dans la chambre, un plateau avec de la bouffe et du café.

    -Je vous ai entendu cette nuit et je te connais assez pour savoir que t'as plus dormis depuis.
    -Tu dois me prendre pour un fou
    -Nan, j'ai fais pareil avec Len, à une période il était mal et je ne pouvais plus dormir.
    -J'ai peur pour lui...
    -Soit la pour lui, part plus... Tu nous as fait mal à tous en partant, surtout à lui.
    -Je sais...
    -Je te laisse, il se réveil.




    POV Mat'

    J’ai mal à la tête… j’ouvre les yeux… je me sens bien… je suis dans les bras de quelqu’un ? Je lève la tête et voit Rod.

    - Bonjour amour…
    - Rod…

    Il a les yeux cernés… il n’a pas dormi ? Je me rappelle vaguement avoir entendu Rod cette nuit… oh…

    - Je… est-ce que j’ai fait des crises ?
    - Oui… plusieurs…
    - Je suis… désolé…
    - Nan amour c’est moi qui le suis…

    Il me dit ceci en embrassant mon épaule. Je suis dans ses bras. Je suis accroché à lui… ses bras m’entourent, mon dos est collé contre son torse. Je… me sens bien... je crois que ça fait bien longtemps que je ne me suis pas senti en… sécurité ? Je relâche un peu ma poigne mais ne quitte pas cette position.

    - Ça sent le café ?
    - Ouep Briteille nous en a porté avec des croissants et des pains au choc.
    - C’est gentil de sa part…

    Je suis obligé de lâcher Rod pour prendre le plateau et le rapprocher vers nous. Je croise mes jambes et pose le plateau dessus avant de recoller mon dos contre le torse de Rod. Le café me fait un bien fou… ma gorge me fait mal, j’ai du pas mal crier.

    - Matou ?
    - Mmh ?
    - Tu sembles inquiet…
    - Ah ah… t’es incroyable Rod… j’ai beau cacher mes sentiments mais tu arrives encore à les déchiffrer… est-ce que ma défense à une faille ?
    - Faut croire que t’as pas branché la barrière anti-Rod ou alors elle est pas assez puissante…
    - Ah ah imbécile…

    Je pose le café sur le plateau et le déplace avant de remonter mes jambes contre mon torse et de fermer les yeux.

    - Tu sais Rod… J’ai peur … Je ne contrôle pas ces crises… j’en fais depuis un bon moment déjà. Quand je fais une crise, les gens ont tendance à être apeurer ensuite, leur attitude envers moi change… et ils s’éloignent… c’est ironique non ? J’ai peur d’être seul et j’arrive encore à faire en sorte que les gens s’éloignent de moi… c’est pathétique…

    Pourquoi est-ce que je lui en parle… ce sont des choses que je ne dis à personne… pourquoi est-ce qu’il arrive toujours à franchir cette barrière qui m’entoure… j’enfouis ma tête dans mes bras… c’est stupide… je suis stupide…

    POV Rod

    -Je m'éloignerais pas, plus jamais, je te promets je ferais tout pour que tu me crois.
    -Je ne peux pas te croire...
    -Je te le prouverais, tu pourras croire en moi.

    On a mangé, puis on s'est habillé. Len était dans les bras de Bri quand on est sortis, Cindy souriait, je crois qu'elle aime bien voir ce couple là. Faut dire s'est marrant. Bri est grand et baraqué et Len plus petit et tout fin.

    J'ai posé le plateau, remercié encore Bri, puis Len qui souriait comme un gamin. Je l'ai pris dans mes bras, j'adore lui faire des câlins, il est trop marrant. Mat semblait fatigué encore, ses cauchemars ne l'aident pas à se reposer... On s'est tous quitté vers 10 heures. J'ai raccompagné Mat chez lui, Cindy devait aller travailler assez vite.

    Même s'il dit qu'il n'a pas besoin que je monte avec lui, je ne peux pas m’empêcher de le suivre. Comment peut-il être bien avec un sommeil si agité ?

    POV Mat'

    Arrivé à la maison, je pose mes clé sur la table basse et vais m’asseoir sur le canapé. Rod s’assoit à côté de moi. Il me demande comment je vais.

    - Je… ça va…
    - Ah oui ? J’ai de la peine à te croire…
    - Je… ça va passé… je suis jamais bien le lendemain d’une crise… mais ça va mieux l’après-midi…
    - Ces crises… tu en as souvent ?
    - Je sais pas trop… je crois oui… en générale c’est Leila qui les subis. Je… je déteste quand ça arrive… je ne peux plus me contrôler, je suis comme hors de mon corps… à vrai dire je ne contrôle plus rien… j’ai juste l’impression d’être dans une sorte de trou noir et je peux être super violent ce qui me terrorise…
    - Comment ça ?
    - Je… une fois j’ai fait une crise alors que nous étions chez des amis. Leila a voulut m’aider… mais je l’ai frappé… enfin… elle a voulut me calmer mais je sais pas ce qui s’est passé elle a giclé du lit et à manqué de peu de se casser le bras. L’ex de Cindy à du m’immobiliser par terre… mais ça n’a fait que renforcer la crise et j’ai finit par l’exploser lui aussi… tu peux pas savoir comme je m’en suis voulut… je…

    Et voila que je repleurs… putain je suis une vrai passoire depuis qu’il est revenu…

    « Tome 3 : Tentations et Tiraillement : Partie 8Tome 3 : Tentations et Tiraillement : Partie 10 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :