• Tome 3 : Tentations et Tiraillement : Partie 15

    POV Rod

    Dès que les lèvres de Mike me frôle, je me rappelle qu'il embrasse quand même bien... Je ne suis pas fan d'embrasser un autre mec maintenant mais, c'est le jeu. Je ne comprends pas tout de suite ce qui se passe, je tombe d'un coup. Mike s'énerve alors contre mat.

    Mi- Putain, il a quoi ton pote ? C'est qui d’abord ?
    R- L'amour de ma vie...

    Je lui cours après, il veux me frapper... Quand il se calme, je prends son visage entre mes mains et l'embrasse. On rentre, je le jette sur le lit, l'embrasse partout avant de lécher chaque centimètre de sa peau qui m'a tant manqué. Je le suce longtemps, il jouit une fois, puis deux... je finis par le prendre doucement. Allant de plus en plus vite au fil du temps pour finir par le prendre rapidement tout en le caressant et l'embrassant. Je le sens de plus en plus sensible. Il jouit en me griffant presque. Gémissant, il me dit ce que je rêvais d'entendre depuis trop longtemps...

    -Je t'aime Rod !

    POV Mat'

    J’ouvre les yeux… c’est le matin ? J’entends le son de la douche… c’est sans doute Rod. Je me mets sur le dos et pose mon bras sur ma tête. La soirée d’hier était mouvementée… putain… je lui ai dis que je l’aimais. Je n’avais plus redis ces mots depuis cinq ans… et il a fallut qu’il revienne dans ma vie pour que celle-ci soit complètement chamboulée. Qu’est-ce que je vais faire maintenant… Mon cœur me fait mal… je… j’aime encore Rod. J’ai de la peine à l’admettre mais au fond de moi j’ai toujours souhaité qu’il revienne… je me disais que je m’étais fait une raison, que j’avais tiré un trait sur lui, mais mon cœur ne l’a jamais vraiment fait. J’ai peur… peur de m’accrocher à lui et qu’il disparaisse à nouveau… je n’arrive pas à calmer cette angoisse qui me ronge. Je sais qu’il me dit sens cesse qu’il ne me partira plus… mais… je ne peux empêcher cette peur sourde qui gronde en moi. Je ne sais plus quoi faire… Leila… que va-t-elle penser. Qui est-ce que j’aime vraiment? C’est si embrouillé en moi. Je ne sais pas quoi faire. Dois-je quitter Leila et me remettre avec Rod ? Dois-je rester avec Leila ? Merde... je suis perdu...

    POV Rod


    Après m’être lavé, je vais retrouver Mat. J'ai encore son "je t'aime" dans la tête, je suis vraiment heureux mais, je ne dois pas agir égoïstement, il faut que je patiente... Il ne faut pas que je force les choses ou il souffrira...

    Mat est pensif sur mon lit, je m'assois devant lui après avoir enfilé un boxeur. Il me regarde mais, ne parle pas. Je ne sais pas vraiment à quoi il pense. Il finit par me parler, d'une voix apeurée ou timide, je ne sais pas.

    -Qu'est-ce que je dois faire ?
    -Je pourrais te le dire, mais ce ne serait que ce que je veux moi...
    -Mais, je... Je ne sais pas quoi faire... qui... choisir... J'ai beau y réfléchir, je... ne sais pas.
    -Je... J'ai peut-être une solution mais, je ne l'aime pas vraiment...
    -Laquelle ?
    -Qu'ont s'éloigne...
    -QU...Quoi ? Tu veux partir ?
    -Non ! Non pas du tout ! Je veux dire...
    -Quoi alors?
    -On dit souvent qu'on se rend compte de notre amour quand celui-ci est loin...
    -Tu pense que...
    -Je pense que si tu partais quelque part, plusieurs jours, sans Leila et sans moi, tu te rendrais compte de qui tu es amoureux...

    Il ne me répond pas, je l'embrasse doucement avant de finir de m'habiller. Je ne sais pas ce qu'il va choisir, je n'ai pas envie qu'il parte, je ne veux pas qu'il s'éloigne de moi... Mais il le faut, pour lui.

    Il va se laver pendant que je prépare quelque chose à manger et téléphone à Cindy.

    -Rod ?
    -Salut Cindy, ça va ?
    -Oui.. Je suis avec Leila.
    -Il faudrait que tu fasses un truc pour moi.
    -Oui, quoi ?
    -Je ne sais plus où habite l'oncle de Mat, je ne sais pas ses coordonnées. Tu pourrais les contacter ? Et prendre un billet d'avion pour lui ?
    -Comment ça ? Vous partez ?
    -Pas nous, lui.
    - Hein? Comment ça ?
    -Il a besoin de réfléchir, je ne pourrais jamais tenir si je le vois si mal... Avec sa famille il sera mieux et il pourra réfléchir.

    J'entends Cindy parler à Leila, cette dernière dit qu'elle va prendre leurs billets, j'interpelle directement Cindy.

    -Cin ! Dit à Leila d'en prendre qu'un pour Mat. Il a besoin de réfléchir, si elle va avec lui il ne pourra pas choisir !

    Leila peste mais Cindy arrive à la convaincre.

    J'ai passer le reste de la journée au bar, à nettoyer le bar. David et Mélissa m'ont rejoins après une heure, Mat aussi a voulus nous aider. Il a pus oublier tous ces problèmes durant quelques heures.

    On est allé au restaurant, celui de la dernière fois, puis on est rentré.

    Vers 22h, quand Mat prend sa douche Cindy passe à l'appartement, seule ouf.

    -Salut, je ne fais que passer, Leila est sur les nerfs. Tiens.

    Elle me passe une enveloppe avec un billet d'avion, l'oncle de Mat est prévenu et s'occupera de lui. Je remercie Cindy, elle repart après m'avoir donné le numéro de l'oncle de Mat. Mat sort quand je referme la porte, il me demandé qui c’était.

    -Cindy.
    -Que vouait-elle ?
    -Je lui est demandé de m'amener ça !

    Je lui tends l’enveloppe. Il me regarde bizarrement puis ouvere l’enveloppe.

    -Je..ne comprends pas.
    -Tu n'es pas obligé d'y aller mais, ça te ferait du bien. Ton oncle est prévenus.

    POV Mat'

    J’ai longuement hésité ce jour là avant me décider et d’accepter. J’ai pu parler avec mon manager qui était au courant de mon état. Il va garder secret ce qui m’arrive et va me permettre de continuer le travail en petit pourcentage à Vegas. Comme ça les média penseront que je pars pour m’occuper d’une autre photo pub en préparation pour un contrat actuel.

    Tout est allé très vite. Le billet était daté pour le lendemain. La veille au soir, j’ai passé une soirée tranquille avec Rod. On s’est assis sur le canapé et il m’a pris dans ses bras. Il m’a câliné, embrassé, caressé mais nous n’avons pas couché ensemble. Je n’étais pas très en forme… les cures ne sont pas faciles et je suis facilement malade. J’ai passé la nuit blottit dans ses bras, sa chaleur me faisait du bien. Le lendemain, j’ai pris le strict nécessaire que j’ai entassé dans un petit sac de voyage et Rod m’a amené à l’aéroport. Mon cœur s’est un peu serré mais Rod était encourageant… même si je voyais sur son visage qu’il n’était pas bien… il prenait sur lui et je crois que c’est ce qui m’a permis de ne pas craquer.

    Mon avion a décollé à 8h pour arrivé à Las Végas à 10h le même jour… c’est bizarre les décalages horaire… à mon arrivé, mon cousin agitait les mains content de me voir. Je lui ai souris, et je me suis avancé vers lui.

    POV Rod

    Il est parti... Je sais très bien qu'il reviendra, que c'est moi qui lui ai proposé de partir mais... ça me fait quand même mal. Je suis allé chez Bri. Len était à une soirée avec des amis et Bri se reposait d'un match difficile. Il s'est pris plusieurs coups biens placés par un adversaire et résultat il s'est fait fracassé le bras. Bon il a quand même gagné son combat mais il s'est bousillé le bras.

    On a parlé de plein de chose, je ne vois pas trop mon meilleur ami à cause de son boulot. Le voir me fait du bien. Il a finis par se faire un film et mangé tranquillement. Il essaye de me faire oublier un peu tout ce qui m'arrive, il est content que je fasse tout ce que je peux pour Mat. Ils ne sont pas vraiment amis mais, il n'aime pas non plus le voir souffrir.

    A midi une puce est arrivée de la chambre. Bri m'a présenté Marie, je ne l'avais pas encore vue, elle ressemble à Riel c'est incroyable. On a joué à la wii jusqu'à ce qu'Arielle arrive avec un petit bout dans les bras. Je n'avais pas pensé à eux, je m'en veux, ils m'ont manqué.

    -Rod ! Ca fait tellement longtemps !
    -Riel ! Tu ma manqué tu sais ?
    -Toi aussi ! Alors tu as rencontré Marie ?
    -Très belle princesse !
    -Je te présente Andrèall, mon petit dernier.

    Trop mignon, il ressemble aussi à sa mère même si on voit bien Pierre dans ses yeux. J'ai passé une bonne journée avec eux, Riel m'a raconté ce qui lui arrivait. Quand je suis allé fumer elle m'a rejoint, on a parlé d'Abuelita. Elle m'a dit qu'elle ne m'en voulait pas, qu'elle comprennais. Je m'excuse encore. Si j'avais agis différemment ils n'auraient pas souffert par ma faute...

    Je suis arrivé chez moi vers 2 heures du matin. On a promis de ne pas se contacter, je dois juste attendre un message d'Andrew, le cousin de Mat. Il me dira si Mat va bien sans me dire ce qu'il décide.

    Il va y rester plusieurs jours, jusqu'à ce qu'il se soit décidé. En attendant je vais m'occuper l'esprit... et claquer de l'argent encore... La banque me propose un nouveau crédit, enfin un truc de banque. Au dessus du restaurant, il y a un appartement, enfin nan deux... D’après les plans, l'appartement du haut, est accessible, enfin en gros, je pourrais faire un appartement supplémentaire et faire un étage au bar, au-dessus de la partie resto. Il y a un escalier derrière un mur... Escalier caché quelle idée...

    En tout cas, j'ai de quoi m'occuper avec ce projet. Je m'occupe de l'appartement pour l'instant, je pourrais avoir un nouveau locataire. Arielle m'a demandé si je ne voulais pas un appartement plus grand, pour moi et plus loin du bar. Je ne sais pas trop.... Je me sens facilement seul alors si l'appartement est plus grand je vais devenir fou.



    POV Mat'

    - Matou ?

    Je regarde Andrew mon cousin qui semble un peu inquiet. Je lui souris pour lui montrer que tout vas bien, puis replonge mon regard sur la ville. Ça fait un moment que je ne suis plus revenu… je n’ai pas quitté la ville et la famille en très bon terme. Je ne suis plus trop sûr que ce soit une bonne idée… je soupirs. Andrew me demande,

    - Tu sais déjà combien de temps tu vas rester ?
    - Je… non désolé…
    - Pas besoin de t’excuser. Je suis très content de te revoir !

    Je lui souris. Il semble sincère… Carlos notre chauffeur parle beaucoup, mais je n’ai pas le cœur à l'écouter. Il discute donc avec ‘drew à default de le faire avec moi. On arrive vers la villa aux façades blanches. Au moins, la maison n’a pas changée… la grille s’ouvre pour nous laissé passer.

    Lorsque nous entrons dans la maison, Alicia est sur la terrasse. Ses cheveux blonds sont plus long que la dernière fois et descendent en cascade le long de ses épaules. Quand elle me voit, elle s’approche en souriant tristement et me prend tendrement dans ses bras. Je me laisse enlacer sans rien dire… sa chaleur me fait du bien. Alicia a été comme une mère pour moi dans les moments difficiles. Elle finit par s’écarter et me faire assoir sur une des chaises de la terrasse pendant qu’Andrew amène mes affaires dans la chambre d’ami.

    - Comment te sens-tu Matou ?
    - Je…ne sais pas trop… Alicia… je… je m’excuse encore pour ce qui s’est passé la dernière fois… je m’en veux tellement pour les paroles blessantes que je t’avais dites…
    - Ne t’inquiète pas my little angel, ce n’est pas grave tu n’étais pas tout à fait toi-même et tu n’allais vraiment pas bien, Je ne t’en veux vraiment pas…
    - Mais…
    - Pas de « mais »… pour l’instant, il faut que tu te reposes et on en reparlera plus tard. Allez viens avec moi.
    - Mmh mmh…

    Elle m’accompagne jusqu’à la chambre d’ami que je vais occuper et que j’occupais lorsque j’habitais ici. J’y retrouve d’ailleurs les affaires que j’avais laissé et mes cours de graphiste. Je me glisse sous les couettes et me laisse bordé par Alicia… ça fait très bizarre mais je me sens accueillie.

    « Tome 3 : Tentations et Tiraillement : Partie 14Tome 3 : Tentations et Tiraillement : Partie 16 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :