• Tome 2 : Tentations et renouveaux: Partie 5

    POV Bri

    Len est content, il gigote sur place. Ca fait tellement longtemps qu'il n'a pas vu Mat qu'il n'arrive pas à se calmer. On a mangé tous les deux tranquillement puis je l'ai déposé à la fac. Il n'a qu'un cours, il finit à 14h. Je le préviens alors que je viendrai le chercher le temps d'aller voir quelque chose avec Sébastien. Il m'a embrassé puis est allé rejoindre ses amis. Moi je suis allé à la salle de sport. Elle est assez grande depuis les travaux qu'il a effectués après l'achat de l'immeuble. Les deux derniers étages sont des salles de sport privé pour « ses champions », comme il dit. On est que trois à boxer pour Seb. Sylvain, un gars avec qui je m'entend mais, sans plus et Styven, qui est devenu un ami assez proche. On s'entend bien et c’est grâce à lui que j'ai réussis à accepter le départ de Rod. Len m'a aidé aussi mais, c’est différent, seul l'amitié peut aider l'amitié... Len m'aide à vivre c’est d’un autre niveau.

    Le premier et le deuxième étage sont les salles de sport du club qui sont utilisée par environ 27 membres à l'heure actuel. Le rez-de-chaussée est lui occupé par le hall d'entrée avec l'accueil, où travaille Nagila, une belle black qui sors avec mon oncle depuis bientôt 4 ans. Ils n'ont rien officialisé et ils sont bien comme ça. Elle est coach sportif et fitness, elle m'aide d'ailleurs pour mes régimes. Le reste du R-D-C est composé de deux grands vestiaires (uni-sexe), de 12 cabines pour se changer, pour les plus pudiques et des casiers de rangement. Et bien sûr, les douches, deux communes uni-sexe, séparé par des cabines de douche. Le club est surtout connu dans le monde de la boxe thaï mais, son nom devient de plus en plus connu grâce au « bouche à oreille ».

    Je suis monté dans le bureau de Seb, qui se trouve au troisième étage. Je voulais lui demander si je pouvais faire monter un groupe d'amis, pour leur montrer comment sa se passe et peut-etre qu'un d'entre eux va même s'inscrire au club. Enfin, je présume...

    Seb a accepté, on a discuté quelques minutes puis je suis parti chercher Len. A mon arrivée il était avec ses amis devant la fac. Je suis descendu de moto, puis après l’avoir embrassé, j’ai proposé qu'ils viennent tous au club, pour leur montrer comment ça se passe... Nicolas semblait assez content.

    Len est monté derrière moi puis je suis parti. Les autres nous suivaient en voiture. A 15heure on s'est garé près du club. On est monté, Nicolas savait plus où regarder, il voulait tout observer à la fois. J'avais prévus le coup et ils ont tous pu se changer. On est monté dans les étages, l'ascenseur n'est jamais utilisé, on fait du sport ici... L'ascenseur à la limite c’est pour descendre si on est crevé...

    Nicolas a été assez impressionné par l'équipement. Le premier étage n'a que des appareils de musculation, le ring d'entrainement se trouve au second pour le club. Arrivé au troisième étages, je salus Seb, Len fait de même. Sylvain n'était pas là, Styven lui doit arriver dans quelques minutes.

    S-Alors les jeunes, intéressés par la boxe thaï ?
    D-Moi je connais, dans ma famille on est assez sport, lui est fan mais, il n'en a jamais fait.

    Nicolas tourne en rond... Mais, vraiment quoi...

    POV Len

    On s’est entrainer un peu avec Bri, Dylan est vraiment doué, Séb semble intéressé par lui. Il a toujours pratiqué avec sa famille mais n’a jamais vraiment pensé passer pro. Nico s’en sort pas mal, même s’il n’est pas très à l’aise sur le ring. Il me fait bien rire. Titi et Mél ont finis par sortir du ring et s’assoir pour nous regarder tout en commentant. C’est Lisa qui m’impressionne pour le coup… elle se donne à fond. Cette fille est folle… ah ah… doué mais folle. Elle n’arrête pas d’essayer de mettre Dylan au tapis mais sans grande réussite jusqu’ici. Ce dernier agit comme Bri avec moi, il contre les attaques de Lisa mais ne l’attaque pratiquement jamais, il se contente de lui donner quelque coup mais qui pour sûr ne lui fera pas mal.

    Une fois l’entrainement finit, on va se doucher. Les filles passent en première pendant que nous, nous continuons de nous battre. Lorsqu’elles ont finit, nous y allons à notre tour. Les douches sont séparées par des cloisons, des petites cabines individuelles. On entre chacun dans l’une d’entre elle, quand je veux refermer la mienne, une main bloque la cloison. Bri entre et ferme derrière nous.

    - Bri ? Qu’est-ce que tu fais ? lui demandés-je en chuchotant.
    - J’ai envie de toucher ta peau…
    - Qu’est-ce que tu racontes… on pourrait nous voir ou nous entendre…
    - Y a la porte, puis on a qu’à rester silencieux…

    Il s’approche et me prend dans ses bras me plaquant contre le fond de la cabine. Mon dos s’appuie sur le bouton ce qui déclenche l’ouverture de l’eau. Elle est froide et me surprend, je cris mais Bri plaque sa bouche sur ma bouche arrêtant mon hurlement de surprise. Il m’embrasse alors passionnément tout en me serrant de ses bras. Nos corps sont collés l’un contre l’autre, je ressens assez vite son érection contre mon ventre. Mon homme est excité… ça me fait sourire… j’ai envie de lui faire plaisir… j’ai un peu peur qu’on nous attrape… mais étonnement ça m’excite assez. Je romps le baiser et le regarde intensément avant de me baisser en me glissant sensuellement le long de son corps pour me retrouver devant son membre fièrement tendu. Je prends sa verge dans ma main, puis embrasse son gland avant de pousser son prépuce vers l’arrière pour englober son gland. Je commence une fellation qui je suis sûr va le rendre fou… avec les années, son anatomie n’a plus de secret pour moi… je connais chaque point sensible de son corps. Je fais deux trois allés-retours avant de le lécher dans toute sa longueur et englober ses bourses l’une après l’autre. Je réitère la même chose. Bri me soulève soudain et me plaque contre le mur, il me dit en me regardant intensément,

    - Len tu vas me rendre fou… j’ai envie de te prendre tout de suite… j’peux plus attendre !

    Il m’embrasse à pleine bouche tout en plaçant son sexe contre ma rosette. Il la rentre d’un coup. Je m’accroche à lui en criant un peu. Il y va alors plus doucement. Je sens toute l’envie qu’il a pour moi… tout le désir… il ne peut le contenir et j’aime ça…s’ensuit alors un échange intense. Il a envie de moi autant que j’ai envie de lui. Nos mains se rejoignent, nos langues dansent ensemble, nous ne faisant plus qu’un. Je jouis dans un cri qui s’emprisonne au fond de la gorge de mon amoureux qui ne tarde pas à me rejoindre. Je sens son sexe sursauter à l’extérieur de moi. On est essoufflé… l’eau coule, ruisselle toujours sur nous. Je crois que la salle des douches est vide. Bri me regarde et souris, je rigole un peu puis l’embrasse. Il me susurre à l’oreille,

    - Si tu agis encore sensuellement, je vais pas pouvoir me retenir… je vais te prendre une deuxième fois… et tu vas avoir tellement de plaisir que tu t’évanouiras…

    Je rigole… je sais qu’il en est bien capable. On va se savonner, Bri le fait d’une manière vraiment très douce, je l’aime vraiment mon Brinou… je le lui dis d’ailleurs, ce dernier est tout content et me serre dans ses bras avant de m’embrasser. On finit de se laver, puis on va s’habiller. On dit au revoir aux amis, avant de nous rendons avec Séb dans son resto pour manger un peu. Je n’ai pas envie de cuisiner et Bri non plus…

    POV Bri

    Trois jours, entrainement, course, musculation de 8h a 20h... J'ai eu l'occasion de participer à un tournois pro, qui mélange les débutants comme moi au senior (enfin... dans le monde du sport quoi). Je ne vois pas beaucoup mon chaton, je suis crevé par ces entraînements assez intensifs.

    Je croise Nicolas parfois au club, il s'est inscrit après avoir été poussé par ses potes et Len. Il aimerait passer pro aussi, ça lui trotte dans le crâne, mais, ses parents ne semblent pas pour et lui fond du chantage affectif...

    Ça me rappelle mes parents qui depuis deux mois reviennent vers moi.... « Tu es devenu un mode exemple », « nous t'aimons comme toujours mon fils », tu parles... Ils ont blanchi quand je leurs ai dit que je suis en couple avec un mec depuis 4 ans et que j'habite avec lui. Ils ont voulus dire du mal de lui, mais, comment on peut ? Il est dans ses études de fou, digne de génie, s'en est un mon chaton.... Un génie lubrique, rah, je bande quand je pense à ses lèvres en se moment, il ne m'a pas sucé depuis trop longtemps.

    POV Len

    Un mois est passé depuis l'appel de Mat m'annonçant qu'il revenait en France. Il est de retour depuis presque deux semaines mais il a été si occupé qu'on n’a pas pu se voir. Je me tortille sur ma chaise ne tenant plus en place.Ca fait deux ans qu'on ne sait plus vu... depuis noël pour être exact... ça fait longtemps... trop longtemps, mon meilleur ami me manque. Je soupirs, pourquoi a-t-il fallut qu'il s'installe aux USA. J'entends soudain une voix familière,

    - Bah alors Len tu tiens plus en place?

    Je me lève d'un bon avant de me retourner le souffle coupé. Je ne bouge pas d'un pouce le fixant ému.

    - Mat !

    Il me sourit, puis ouvre les bras. Je me love instantanément dans ses bras le serrant aussi fort que je peux... il m'a vraiment mais alors vraiment manqué. La voix de Mat, aussi chaude et ému que moi résonne soudain à mes oreilles,

    - Tu m'as aussi manqué mon ptit Len...

    Mat est comme ça... il arrive à me comprendre sans même que j'ai besoin de parler. Je le considère comme un frère et sa famille comme ma famille. Il desserre son étreinte mais ne me lâche pas, attenant que je me retire de moi même. Je me décolle de lui puis lui souris avant de m'assoir vite suivie par Mat qui se place face à moi.

    On commande des coupes de glace puis on se met à parler de tout et de rien. Ces moments avec lui m'ont vraiment manqués... je lui dis la moue boudeuse,

    - Tu t'en vas plus hein?

    Il me regarde puis un petit sourire s'affiche sur son visage, il me semble lire de la tristesse presque de la souffrance dans ses yeux, je lui dis doucement,

    - Mat? Ca ne va pas?
    - Je...

    Son téléphone sonne soudain, l'empêchant de répondre à ma question,

    - Yes?... No... sorry I can’t at this moment but... Yes... I understand... I'm agree good bye... [oui?... non... désolé je ne peux en ce moment mais... oui... je comprends... je suis d'accord, aurevoir]

    Il raccroche avant de soupirer et de sortir une cigarette.

    - Tu fumes???

    Alors là, je suis surpris... j'aurais pas imaginé Mat fumer, lui qui était anti-cigarette pendant nos années de lycée. Il me regarde puis rigole comme un enfant avant de dire en remettant la cigarette dans son paquet,

    - Pris la main dans le sac ahah...
    - Mais... depuis quand? Pourquoi? Comment?
    - Oh… depuis pas très longtemps en fait... j’ai découvert que c’était un anti-stresse assez utile... mais passons. Comment va votre couple?
    - Tu devrais arrêtez de fumer… notre couple ? Ca va... enfin je ne vois plus trop Brinou ces temps-ci... avec son stage de kickboxing et avec le boulot que me confie mon père c'est pas évident...
    - Ton père? Un nouveau boulot? Je croyais que cet homme ne te parlait plus...
    - Ben il m'a donné rendez-vous dans son entreprise il y a deux semaines. J'avais envie de savoir ce qu'il me voulait alors j'ai accepté...
    - Et ensuite?

    Je soupirs en repensant à cette entretient.

    - En gros il a réussi à me faire culpabiliser du fait qu'il finançait mes études et lorsque j'eu été au plus bas de mon moral, il a réussi à me faire signer un contrat d'un an avec son entreprise qui me lie à lui pour quelques recherches en physique quantique.

    - L'enfoiré...

    Je soupirs... Mat n'a pas tort... mais au moins je suis payé et il insiste pour continuer à financer mes études même si j’avoue que c'est vraiment pas facile de devoir bosser sous ses ordres.

    On va passer l'après-midi ensemble à discuter et rigoler comme au bon vieux temps mais je ne sais pas pourquoi j'ai l'impression que Mat me cache quelque chose...

    « Tome 2 : Tentations et renouveaux: Partie 4Tome 2 : Tentations et renouveaux: Partie 6 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :