• Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 64

    POV Bri


    Je regarde Len, il le pense vraiment ? Je tends Marie à Pierre qui a vraiment envie de l'avoir dans les bras et me dirige vers Len. Il est assis au bord du lit, je me mets derrière lui et le prend dans mes bras. J'ai vraiment envie de rester coller à lui.

    -Len ? Tu … Ne crois pas ça ok ? Elle serait vraiment fier de toi.

    -Je... Non Je ne...

    -SI ! Elle le serait, sois en sûr ok ?

    Je l'embrasse sur la tête, Arielle lui redit la même chose. On parle un peu puis on part. Avant de partir, je prends des photos de Marie On décide d’aller chez Rod. Il n'habite pas très loin de l'hosto.

    Adelma est dans la cuisine quand on entre. J'entre toujours comme ça en gueulant que « j'arrive » depuis tout petit. Adelma apparait très vite et me prend dans les bras en me disant plein de choses comme « que tu as changé », « tu as pris du muscle ! » « Tu as bien mangé j’espère ? Tu n'as pas eu de problème ? »

    Je rigole, et rassure Adelma. Elle parle ensuite à Len, puis je lui annonce la nouvelle au moment où Rod descend. Je montre les photos, Adelma sourit beaucoup en disant qu'elle irait la voir tout bientôt.

    On mange avec eux, rah ! La paella d'Adelma... J'adore !


    POV Rod

    Mat est arriver quand on mangeait, je lui ai sauté dessus, non pas pour l'embrasser – même si je l'ai fait chastement – mais pour lui montrer la petit Marie. Il était content aussi. On a mangé le dessert tous ensemble puis ma grand-mère est partie voir Arielle à l’hôpital trop pressée de voir la petite Marie.
    On a finis par aller dans le salon après avoir fait la vaisselle. Len s'est collé à Bri, ils sont vraiment beaucoup plus proche... Je pense que c'est surtout d'avoir couché ensemble qui a fait que Len soit moins timide avec Bri maintenant… d'ailleurs ça étonne Mat. Hier, Bri et Len étaient collés certes mais, on sentait que c'étais parce que Bri avait manqué à Len, mais pour le coup là on sent bien qu'ils sont plus proche encore, Len passe sa main sur le torse de Bri, sur ses abdos aussi, c'est trop marrant.

    R-Len je crois que tu aimes le chocolat...

    L-Hein ?

    M-Qu'est ce que tu racontes Rod ?

    R-Bri soulève ton t-shirt !

    Ce con l'a vraiment fait et... putain ouais en fait il a vraiment maintenant une tablette de choco... Pire que moi.

    -A ouais, nan mais j'imaginais pas autant..

    -En taule y a pas grand chose à faire… au final j'ai passé mon temps à faire des pompes et abdos à la salle de muscu quand je pouvais...

    Je suis impressionné quand même, et j'ai envie d'éclater de rire, ce que je fais d'ailleurs. Pourquoi ? Len fixe le corps de Bri en se mordant la lèvre, ça doit être inconscient mais, il le fait... trop chou…


    POV Mat’

    Len fixe le corps de Bri avec… de l’envie ? Je rigole…

    - Tiens…

    - Qu’est-ce qu’il y a Matou ? me demande Rod.

    - Hein ? Euh… nan rien…

    Ca ne me fait plus rien… le fait de voir Len et Bri ensemble ne m’énerve pas, ça ne m’agace plus et je ne ressens aucun sentiments de jalousie…

    - Amour ? Tout va bien ?

    Rod m’enlace par derrière en m’embrassant le cou. Mon corps se réchauffe à son contact et je me sens bien. Oui, c’est à cause de lui… c’est lui qui provoque ces sentiments en moi et plus Len… je lui souris,

    - Oui ça va… tu fais quelque chose dimanche ?

    - Euh… jsais pas, pourquoi ?

    - Ma mère t’invite à manger chez nous…

    - Ta mère ? Elle nous donne sa bénédiction ?

    - Imbécile…

    Comme si j’allais lui dire que je parle tellement de lui à la maison qu’elle veut le revoir… enfin… elle ne sait toujours pas pour nous deux mais je pense qu’elle doit peut-être avoir quelques soupçons… elle a beaucoup d’instinct et devine facilement les choses… elle aurait du faire policière au lieu de professeur…


    POV Bri

    -Vous me faites marrer vous deux...

    M-Pourquoi ?

    -Rien de précis, vous faites plutôt un couple sympa.
    L-Oui !

    Len souris, il est d'accord avec moi. Ca me fait plaisir car ça veut dire qu'il n'imagine rien avec Mat. Ce dernier lui semble choqué il finit par frapper Rod en lui disant « Tu leur as dit ! »

    R-Non ! Enfin qu'à Bri et même pas explicitement.

    L-Je le savais depuis longtemps...

    M-Que...

    L-Bah quoi ? Je... Je suis bien avec Bri, alors c'est pas ça qui va me gêner...

    Rah, il ne l’a jamais dit à voix haute le faite de qu'on sorte ensemble. Je l'ai attrapé dans mes bras il a fini sur mes genoux en rigolant... Dire qu'il y a plusieurs mois, il se serait mis à rougir comme une tomate.

    -Chaton ?

    -Hum ?

    -T’es beaucoup moins timide... Il s'est passé quoi pendant ces quelques mois pour que tu changes à ce points?

    -C'est...Ce...

    -Hey hey hey, te triture pas le cerveau mon cœur, j'aime beaucoup ça, que tu sois toi même avec moi, j'avais l'impression que tu avais peur de moi avant...


    POV Len

    Je regarde Bri… peur ? Est-ce que j’avais peur de lui ? Je ne sais plus trop… je réfléchis puis lui dis,

    - C’est… que depuis hier j’ai un peu plus confiance…

    - Ah ? Y a eu quoi hier ?

    - Ah Bri... nan méchant…

    - Ah Ah… je t’embête mon chaton.

    Et voila que je me remets à rougir… raaah je sais plus où me mettre. Bri me serre dans les bras avant de m’embrasser. Je suis quand même gêné de le faire devant Mat et Rod… mais j’ai moins de retenu qu’avant, ça je peux l’avouer.

    On va finir par jouer aux cartes, je suis surpris d’apprendre que Mat’ serait un AS du poker. Il ne m’en avait jamais parlé. Rod nous raconte encore une fois ce qui s’est passé à Las Vegas. Il semble que ce voyage ait marqué leur esprit…

    POV Bri

    Rod me fait vraiment tripper, je lui ai demander s'il avais eu sont bac, il a dit oui puis il a enchaîner directement sur le faite que Mat l'ai eu aussi et d'autre chose sur lui. Rod ne parle que de Mat pour le coup... Lui qui disait ne jamais tomber amoureux est tomber dedans...

    On est rentrer après avoir manger ensemble dans un resto. Je me suis coucher dans le lit Len ces assis sur moi. Il est beau mon chaton, vraiment. On a fait l'amour et plus surprenant que tous, c'est Len qui a diriger. Il savais pas trop y faire mais, il l'a fait et j'ai pris mon pied...

    Cette soirée là c'est passer maintenant il y a une semaine. On est dans le salon, Len a dormis les deux dernière nuit dans sont appart, ça m’énerve. J'attend depuis midi et a 14h il n'est pas encore là, je l'attend dans le salon. Arielle est avec Marie a coté de moi.

    -Bri, qu'est-il y a ?
    -Il est pas encore là, il a dormis encore une fois la-bas...
    -C'est sont appartement c'est normal qu'il y dorme.
    -C'est pas un appart ces un .. cagibi..
    -Les étudiant n'ont pas de grand appartement...
    -Ces petit et vide : Il n'a rien !
    -Mais non Bri arrête !
    -Tu y a été ? Moi oui...

    Au final ont a été voir. Len y étais encore quand on est arrivé. Enfin il venais de rentré du travail. Je suis aller l'embrasser pendant que Arielle et Pierre voyais bien comment étais l'appart... Arielle c'est un peu énerver. Quand on est rentré elle a demander le numéro de téléphone du père de Len.

    POV Len

    Je suis dans le bus, j’arrive bientôt à mon arrêt. Je suis épuisé aujourd’hui c’était heure de pointe au boulot. Etre serveur n’est pas de tout repos… je soupirs, je croyais moyennement les gens quand ils me le disaient mais depuis un mois j’ai pu en faire les frais… en plus j’ai eu pas mal de fièvre hier… j’ai pris froid bêtement et je suis facilement à bout d’énergie ces jours ci… j’ai pris des médicaments mais pas trop les moyens d’en avoir plus… je fais avec ce que j’ai en stock.

    Lorsque j’arrive chez moi, je pose mes affaires et m’avance vers le réfrigérateur pour boire et pour regarder ce que j’aurais à manger. Je regarde également l’heure, il est 14h45… je suis épuisé mais j’ai faim. Je soupirs en voyant qu’il ne reste presque rien… mon frigo est vide. Je n’ai pas encore reçu ma paie et il faut dire qu’entre les quelque jours chez Arielle et le boulot, je n’ai pas prit le temps d’aller faire les course. Il me reste un peu de lait, trois œufs et deux yaourts. Je soupirs, il va falloir que je commende quelque chose… mais je n’ai pas les moyens de le faire… bon… je vais donc me débrouille avec les œufs… il doit me rester des pates… je suis en pleine réflexion quand on sonne. Surpris, je m’avance vers la porte. J’ouvre et voit que Bri, Arielle et Pierre sont ici… ils ont même pris la petite Marie avec eux. Arielle prend la parole,

    - Coucou… j’espère qu’on ne te dérange pas mais on arrivait plus à tenir Bri en place…
    - N’importe quoi ! lui répond Bri

    Je rigole, puis leur demande d’entrée. Lorsqu’Arielle passe le pas de la porte, elle se stop. Elle semble limite choquée. J’observe ce qu’elle regarde… hein ? Elle ne semble pourtant pas regarder quelque chose de précis. Elle passe son regard à droite et à gauche. Bri lui est partie vers le frigo en me disant qu’il a envie de soda. Je m’empresse de lui dire,

    - Ah je n’en ai pas désolé je…
    - Putain tu déconnes !!! T’as que du lait et c’est un premier prix ???
    - Bri ? Qu’est-ce qu’il y a ? demande Arielle.
    - Bah viens voir par toi-même… putain… je vais péter un câble on est dans la 4ème dimension…

    Arielle s’avance vers Bri et regarde dans mon frigo… J’ai soudain une boulle dans l’estomac… et je me sens un peu honteux aussi… elle se tourne vers Pierre… elle semble fâchée. Je m’empresse de m’excuser,

    - Je… Je suis désolé…

    Bri s’avance vers moi et je ferme les yeux croyant – je ne sais pas pourquoi – qu’il va m’égueuler ou pire, me frapper mais ce dernier me prend dans ses bras.

    - Tu restes pas une seconde de plus ici…
    - Ne t’inquiète pas tout vas bien alors… m’empressé-je de lui dire
    - « Tout va bien » ? Putain Len t’as que du lait dans ton frigo !
    - Et aussi des œufs… c’est d’ailleurs ce que je comptais me faire avant que vous n’arriviez… tu vois alors…
    - Ca tu oublies tout de suite ! s’empresse de dire Arielle.

    Je la regarde, la questionnant du regard. Elle me dit que la date de péremption est déjà largement dépassée et que les œufs donnent des maladies. Elle va réobserver l’appartement pensive avant de dire « on rentre… Len tu viens avec nous… ».

    Lors du retour, Arielle me demande ce que j’ai mangé ces deux derniers jours. Je lui dis que le resto où je bosse m’a donnés des restes et qu’ils m’ont permis de les ramener, ce qui je dois avouer m’a bien rendu service…

    Une fois la porte de la maison refermée, Arielle me demande le numéro de mon père. Je la regarde pas rassuré du tout… pourquoi est-ce qu’elle veut lui parler ? Plein de doute s’installe en moi. Je lui donne le numéro de son portable et de celui de son bureau. Vu l’heure il doit sans doute y être.

    POV Bri

    Je pète un câble un vrai capable ! Je lâche pas Len de la main, je l'ai tiré jusqu'à la voiture et de la voiture a la maison pour être sur qu'il me suive. Il ne semble pas très bien, je me suis diriger vers la cuisine, pour voir ce qu'il y a dans le frigo. C'est bon il y a de quoi manger. Je demande a Len de s’asseoir au bar du plan de travail. Il garde la tête basse, j'aime pas ça.

    Je me suis approcher de lui et est pris sa tête entre mes mains avant de l'embrasser doucement.

    -Len, mon chaton tu n'a rien fait de mal. On veux juste t'aider ok ?
    -Hum..

    Je suis retourner vers le frigo, j'y est pris plusieurs aliments puis une planche et a découpé et un couteau.

    -piou maintenant, faux faire a manger...
    -... ! Len me regarde silencieux en rigolant, avant de parler
    -TU.. a déjà fait la cuisine ?
    -Hein ? Oué mais, ça fait genre un an que j'en est pas fais... Je suis juste débrouillard.

    Pierre est arriver quand je disais ça, il c'est marrer puis m'a aider a faire a manger. On entend arrielle dans le salon, elle a apparemment réussie a avoir le père de Len.

    -Bonjours monsieur, je m'apelle Arielle, je suis l'infirmiére de l'ecole de votre fils Len.
    -....
    -Je ne serais pas longue, je veux vous rencontrer.
    -...
    -C'est ça ou j'apelle une assistante social.
    -...
    -Je ne rigole pas monsieur, je suis tous a fait serieuse, prenez du temps et venez chez moi ou j'appelle les service sociaux !

    Elle commence a vraiment crier. Puis sa calme d'un coup et donne l'adresse. Il va venir ? Len ne semble pas a l'aise. Je lui caresse la joue doucement, il souris crisper...

    Il a manger, il semblais vraiment avoir faim. Puis on a attendus dans le salon. Quand le père est arriver Len c'est crisper, je me suis lever et posez sur un fauteuil pas loin. Je ne suis pas idiot... Je ne veux pas prendre le risque de rester au près de Len et que sont père sache qu'ont sort ensemble...qu'il soit gay, si sont père est homophobe cela créerais trop de problème.


    POV Len

    Mon père entre dans la maison. Il semble énervé, il me lance un regard qui me fait froid dans le dos. Il s’approche de moi après avoir saluer froidement Arielle et Pierre. Il se positionne devant moi. J’ai l’impression que ses yeux sortent de sa tête tellement il semble énervé, je baisse la tête comme je l’ai toujours fait…

    - Père…
    - J’espère que tu es content de toi ? Pourquoi tu arrives toujours à me faire honte hein ?
    - Je vous demande pardon père…
    - Non mais regarde-toi ! Tu ne ressemble à rien ! Comment le sang de notre famille peut couler dans tes veines ? Un déchet qui ne fera rien dans la vie, voila ce que tu es !
    - Ça suffit Monsieur ! Veilliez-vous calmer ! Une personne bien élever et de bon rang ne parle pas de la sorte ! De plus il n’entre pas chez les autres en criant mais en gardant de bonne manière et calmement ce qui n’est pas votre cas. L'éducation vous connaissez?

    Mon père ne dit rien… il semble contenir sa colère. J’ai envie d’aller me cacher, de partir d’ici… je ne me sens pas à l’aise et j’ai envie de pleurer. Je ne le fais pas car il m’a toujours dit que j’étais une mauviette et je me suis donc toujours refuser à pleurer devant lui… mon regard va vers Bri… il semble aussi se contenir. Pierre à son bras devant le torse de Bri comme pour le retenir. Mon cœur se serre… je leur cause encore des problème.
    Arielle demande à mon père de le suivre dans le bureau.

    « Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 63Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 65 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :