• Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 62

    POV Len

    Je les regarde interrogateur. Mat’ semble complètement sidéré alors que Bri semble en pleine hallucination. Je leur demande alors,

    - Bah qu’est-ce qu’il y a ?

    - Tu… n’as… jamais fêté ton anniversaire chaton ?

    - Hein ? Bah non pourquoi ?

    Pourquoi est-ce qu’ils me regardent tous bizarrement. Mat semble fâché… j’ai dis quelque chose de mal ?

    - Bah... C'est des choses qui se fête... Une année qui passe... C'est l'occasion de faire un truc en famille ou entre ami...

    - Fêter? Je… n’ai jamais pensé le faire. A cette période ci, on est en deuil.

    - En deuil? Tu as... ta...

    Son regard semble s’assombrir… pas que le sien d’ailleurs… même l’atmosphère se fait lourde. Je m’empresse de dire,

    - Ah mais ne vous inquiété pas je… on ne l’a jamais fêté et voila hein… ha ha… je… enfin… ma mère est morte le 14 juin alors euh…



    POV Bri

    Chaton n'a jamais fêté son anniversaire ? Je ne comprends pas trop comment il pense... je le tire vers moi et le force à s’asseoir sur mes genoux, il fait un tête bizarre.

    - Je peux comprendre... mais, ça se fête quand même...C'est... une étape quoi...

    Il ne réagit pas trop. Je l’embrasse, j'ai direct ma queue qui réagit. Len aussi en dirait... Il a un peu changé je crois. On mange avec les gars puis vers midi ils partent. Rod n'a pas arrêté d’embêter Mat puis ils sont partis. Je suis allé dans ma chambre avec Len, j'ai posé mes affaires, Len semblait timide mais, à la fois content. Je me déshabille pour aller me laver, une vraie douche... la joie putain…

    -...


    Len gigote...

    -Chaton ? Tu veux venir avec moi ?

    Franchement, moi j'ai envie qu'il vienne... qu'il me suce… même de le sucer j'ai envie... et surtout... lui faire l'amour.


    POV Len

    Je suis Bri dans la salle de bain. Dès la porte un peu refermée, il me plaque contre le mur tout en m’embrassant. Il passe sa main sous mon T-shirt. Son contact m’électrise. J’avais attendu ce moment pendant si longtemps… il me manquait tellement… je… Bri… je lui dis dans un souffle,

    - Je t’aime…

    Bri s’écarte et me regarde, son regard est intense et semble me transpercer. Il se jette presque sur moi et on finit par terre. Il soulève mon haut tout en embrassant mon ventre et en léchant le chemin menant à mes têtons qu’il prend en bouche. Je me cambre, ma respiration commence à saturer. C’est incroyable l’effet qu’il me procure… si j’aurais été un consommateur de drogue, j’aurais pu comparer Bri à une dose… Il se redresse et enlève son T-shirt. Je crois défaillir, il a des abdos à damnés. Son corps est si… masculin, il semble puissant, musclé... Il retire mon T-shirt avant de coller son torse au mien. Sa bouche repart à la possession de la mienne. Ses mains quand à elles se joignent aux miennes. Il les lève au ralenti au dessus de ma tête tout en entrelaçant nos doigts. Sa langue prend possession de ma bouche et semble découvrir le moindre endroit de ma cavité buccal. Pas que de ma cavité d’ailleurs… il se met ensuite à parsemer tout mon torse de baiser en me suçant la peau. Il semble vouloir lécher chaque partie de mon corps. A chacune de ses caresses, chacun de ses baisers, j’ai l’impression que mon corps brûle, qu’il laisse des trainées brûlantes et indélébiles. Il descend jusqu’à mon entrejambe et baisse mon pantalon. Il lèche mon frein toujours retenu dans sa prison de tissu tout en caressant l’intérieur de mes jambes. Je me sens devenir fou… je ne contrôle plus mes gémissements d’excitation et de… frustration ? Je vais devenir fou…

    - Br…iiiii…

    Il remonte vers moi, enlève son pantalon et commence à frotter sensuellement son bassin contre le mien. Ma respiration se saccade un peu plus à chacun de ses frottements endiablés. Il se lève soudain m’entrainant avec lui. On finit dans la douche, mon dos est accolé à la cloison de verre. Il m’embrasse avec plus d’intensité.

    Son corps transcende de sexualité. Il me fait pivoter pour que mes mains soient sur la cloison et il se col à moi. Je peux sentir son sexe toujours retenu dans son boxer se frotter entre ma raille. Il l’a fait coulisser tout en suçant mon cou avant de faire basculer ma tête sur le côté pour m’embrasser. Ses frottements s’accélèrent… je crois vraiment devenir fou…



    POV Bri

    J'ai envie de lui, je retire son boxeur et le mien avec. Je colle mon corps au sien, il bande, je le sens bien sous mes doigts. Je le force à se coller à la paroi de verre de la douche, je m'abaisse de plus en plus, léchant sa peau, longeant sa colonne vertébrale jusqu'à ses fesses bien rebondies... L'embrassant, léchant son anneau avant de remonter pour l'embrasser. Il bouge ses hanches et gémis, entre gène, frustration et… envie ?

    -Chaton, je… dis moi si tu as mal ok ?

    -Hum...ou..oui.

    Je caresse chaque partie de son corps avant de poser mon gland sur son anneau... Je pousse mais j’ai peur de lui faire mal. J'arrête pour cette fois, je décide de tenter avec un doigt, il grimace un peu. Je le lave pendant qu'il me lave à son tour. Il est rouge, je l’embrasse...

    On sort de la douche, je l'enroule dans une serviette puis le porte jusqu'à ma chambre, mon lit... Je l'allonger délicatement, l’embrassant partout, le caressant avant de le lécher... Je commence doucement à passer un doigt sur son anneau... le lécher aussi... Je réussis à enfoncer un doigt en lui, puis deux... il grimace au début mais se laisse faire, il ne dit rien... J'ai mal a la queue tellement j'ai envie de lui.

    Je le prends dans mes bras, et l’allonge au milieu du lit avant de me positionner entre ses jambes. Ses mains n'arrêtent pas de se poser sur mon torse... je positionne mon gland sur son anneau après avoir mis une capote et du lubrifiant pour ne pas lui faire mal.

    -Je t'aime mon chaton !

    Je m’enfonce en lui doucement...


    POV Len


    Mon corps se cambre. Bri passe un bras dans mon dos et me lève pour que mon torse soit collé au sien. En position semi-assise, il me pénètre lentement, puis vite pour revenir dans un rythme lent et sensuel. Sa respiration est profonde et il gémit… des sons sensuels mais très masculin si on les compare aux miens. Il me pose délicatement sur le lit, les draps doux du lit semblent m’accueillir. Il va et vient en moi et je suis dans un état semi conscient. Le plaisir est trop immense pour que je reste lucide. Je passe mes mains dans les cheveux de Bri et les agrippes tout en me cambrant de plaisir. Mon corps bouge en rythme du sien… je sens que je vais bientôt jouir.

    - B… Bri… j’en peux plus je…

    - Laisse-toi allé…
    Bri s’écarte pour pouvoir lever mes jambes d’avantage. D’une main il se met à me branler énergiquement. Il ne m’en faut pas plus, dans un long râle, je laisse échapper le produit de ma jouissance sur mon ventre. Je regarde Bri, il a les yeux mi-clos et il est vraiment beau, des gouttelettes perlent sur son torse. Il continue de me talonner jusqu’à jouir dans un râle profond et libérateur.

    POV Bri

    Je me suis allongé sur lui, entre ses jambes... complètement essoufflé, Len l'est aussi mais, il sourit. Il n'est plus aussi timide on dirait... même s'il rougit beaucoup quand je le regarde. Je l'embrasse, je joue avec sa langue avant de poser ma tête sur sa poitrine. Son cœur bat vite...

    -Je t'aime bri.

    J'aime l'entendre dire ça, je souris, lui réponds.


    -Je t'aime aussi mon chaton, tu m'a manqué, tellement...

    On a finis par s'endormir. Lui lové dans mes bras. Sa tête sur mon bras près de mon torse, ses mains posées sur ma peau... Je ne ferai plus de connerie... Je ferai tout pour l'aider, pour rester près de lui... Je n'ai pas un grand avenir mais je ferai tout pour que le sien soit grand... beau.
    Je me suis réveillé trois heure plus tard, il dormait toujours, il semblait tellement bien que je l'ai laissé dormir. Je me suis lavé rapidement puis me suis habillé, enfin j'ai enfilé un boxeur et un bermuda. Je me suis assis sur la rambarde de la fenêtre. Je n'ai pas envie qu'il se réveil et ne me voit plus. Je le connais assez pour savoir qu'il risque de penser qu’il a rêvé.

    J'ai besoin d'air, de vent... de voir tout autours de moi... Les maisons, les rues… les connards dans les rues... on se sent libre qu'après avoir été enfermé... J'ai téléphoné à Rod, toujours assis sur la rambarde, tout en regardant mon chaton dormir.

    -Briquette ?

    -Salut...

    -Ca va ?

    -Je te déranges pas ?

    -Nan, Mat dort...

    -Len aussi...

    -He ben ça perd pas de temps !

    -T’es con ! Mais, il m'a manqué putain, c’est un truc de fou !

    -Tu nous as manqué mais à lui surtout...

    -Sinon toi, tu m'as pas raconté, tout de ton voyage...

    -Bah ! Je dis pas tout dans les lettres sinon c'est pas marrant…

    -Enflure…

    -Oh, me amor tu m'as manqué ! Aie !

    -Tu t’es fait mal ?

    -Hein ? Nan c’est amour qui m'a frappé ! Amour nan arrête ! C’est Bri !

    J'ai éclaté de rire, on a parlé un peu, de tatouage aussi... J'ai prévus de m'en faire un aussi... Len gigote dans le lit, il s'est réveillé, il baille, s'assoit pour vite se rallonger.

    -Chaton ? Tu as mal ?

    -Euh..Nan...

    -Pas avec moi… surtout pas après ça.

    -hum… j'ai du mal à... m’asseoir....

    J'ai rigolé, puis je l'ai rejoins dans le lit, en soulevant le drap j'ai vu une certaine chose montrant le bout de sont nez, Len a rougit... Je l'ai embrassé.


    POV Len

    On s’est habillé puis on est descendu. Bri avait faim et je dois avouer que moi aussi. Il s’assoit sur une des chaises hautes du petit bar à côté du plan de travail. Arielle m’a dit que je pouvais me servir de ce qu’il y avait dans le frigo pour faire un plat. Je décide de faire un plat simple que je maitrise bien, le poulet au curry et du riz.

    Bri va me regarder faire tout en me parlant de tout et de rien. Il me parle d’un gars qu’il a rencontré en prison et d’un autres qui pratique de la boxe thaï si j’ai bien tout compris… par contre j’ai pas saisi le nom original, je vais donc l’appeler « boxe thaï ». On va se mettre à table une fois le repas prêt. Je rigole lorsque je vois la tête de Bri lors de sa première bouchée… la nourriture en… prison ne devait pas être très bonne.


    POV Bri

    -Trop bon !

    J'adore ce qu'il a fait c’est vraiment bon ! Ma nourriture de la prison était infâme, mangé quelque chose de vraiment bon c’est le pied ! Len rigole, je dois ressembler à un affamé à force de tout vouloir manger en même temps. J'ai faillis m'étouffer d'ailleurs. Len a eu peur mais il n'y a rien eu.

    -Désolé je mange trop vite.

    -Tu avais faim.

    On a mangé tranquillement puis Len m'a montré son appartement. Enfin… appartement... C'est petit, une seule pièce avec canapé lit, une cuisine avec presque rien, une table minuscule... J'aime pas vraiment ça.

    -C'est tout petit...

    -C’est suffisant pour moi…

    Je le prends dans mes bras, il sourit mais, ne semble pas comprendre que ce genre d'appart ça peu aller mais, il est si… vide…

    -Je préférerais vraiment que tu vives ailleurs...

    Il faudrait que j'en parle à Pierre... J'aime pas l'idée qu'il vive ici... Ces trop petit, trop vide...


    POV Len

    Oui je sais que c’est petit mais… je vis seul, alors c’est suffisant. En plus je suis déjà reconnaissant à mon père de payer le loyer… il faut dire qu’avec l’argent que je gagne à mon boulot de serveur je n’aurais pas réussi à payer un appartement et à payer les facture telles que l’électricité, le chauffage… tout en achetant la nourriture et les choses qui sont essentiels à la maison… tant que j’ai un toit, ça me suffit…

    Bri semble soudain buger. Il écarquille les yeux,

    - Putain Len t’as même pas la télé ?

    - Euh… je n’ai pas les moyens alors…

    - Mais c’est rudimentaire !

    - Mon père dit que ce n’est pas une chose indispensable et que si j’en veux une je dois la payer moi-même… et comme j’arrive tout juste à m’en sortir avec la nourriture et les produits de douches… je… je n’ai pas les moyens de m’en payer une.

    « Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 61Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 63 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :