• Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 59

    POV Mat’


    Je regarde Rod… une fille ? Se coller à moi ? Putain… ma tête fait trop mal, j’arrive même pas à réfléchir. Rod s’approche de moi et me prend dans ses bras avant de me donner des bisous dans le cou.

    - AH ! Rod semble amusé.

    - Qu’est qu’il y a ?

    - Tu as pleins de suçon…

    - Pff…

    - Bah quoi ? Pourquoi tu me regardes comme ça amour ?

    - A qui la faute hein… c’est quoi cette manie de me mordre le cou quand on fait l’amour…

    Rod rigole quand à moi je soupirs mais… en fait je ne déteste pas ça. Je me blottis d’avantage dans ses bras. Si un jour on m’avait dit que je finirai avec un mec et quand plus j’aurais été le passif, je me serais foutu de la gueule de ce dernier…

    - A quoi tu penses Matmamour ?

    - A un imbécile à dread qui a réussi à capturer mon cœur…

    - HEIN ?

    Je regarde Rod qui semble comme avoir « bugé »… qu’est-ce qui l’a ? Je reformule ma phrase dans ma tête… oh…putain… gêné, je regarde à nouveau Rod … ses yeux semblent scintiller, ses bras se resserre autour de moi.


    POV Rod

    Je tremble… Il doit le sentir car il me regarde presque inquiet.

    -Je suis content.

    -He… hein ?

    -Tu l'as dit, tu me l'as dit !

    Je le serre dans mes bras et l'embrasse dans le cou, doucement. Puis on va se laver. On n’a pas fait l'amour ni rien, j'avais juste envie de passer mes mains sur son corps, le toucher partout pour me prouver qu'il est bien réel. Il m'a embrassé plusieurs fois. Putain je l'aime trop.

    Vers midi on est descendu au casino. J'ai réussis à gagner un peu de fric aux machines à sous. Puis Mat m'a encore aidé à une table de poker... Putain c'est fou comment il est doué. J'avais perdu 600$ et il m'en a regagné 1500... Il est fou.

    On a finis par aller dans le coin VIP, il y avait la famille de Mat dedans, en fait il y avait toutes les filles, plus la collante....

    -C'est d'elle que je t'ai parlé.

    -Hein ?

    -La collante qui voulait limite t'embrasser quand on est rentré...


    POV Mat’

    Lorsqu’on entre dans le coin VIP, on entends des filles crier… je reconnaitrai la voix de Faith partout… mais elle n’est pas seul.

    - Maaaattttttttttttwwwweeeyyy !!!

    Et me revoila projeté, heureusement que Rod était derrière moi, il m’a retenu pour pas que je tombe mais du coup, Jeanny est dans mes bras et par la même occasion vu que mon dos est accolé à Rod, dans les bras de Rod.

    - Matwey ! I missed you !!! [matwey! Tu m’as manqué!!! ]

    - Jeanny… slow down… how are you? [jeanny… doucement… comment tu vas ?]

    - I’m fine because you’re here! [je ais bien parce que tu es là !]

    Elle n’a pas changé… Jeanny a un an de plus que moi, c’est une très belle femme latino-américaine originaire du Mexique. Elle a la peau mate, les cheveux noirs très ondulés et les yeux presque noirs et ténébreux. En gros… c’est une bombe. Elle est mannequin et c’est la meilleure amie de Faith.

    Jeanny se col à moi en me serrant très fort et en répétant que je l’ai manqué avant de me dire ce qu’elle me dit tout le temps quand on se revoit,

    - Maaat te quiero ! [mat’ je t’aime !]

    Je vois soudain Rod partir en trombe dans une autre salle de jeu. Je ne comprends plus rien… qu’est-ce qui s’est passé ?

    Je m’apprête à le rejoindre quand Saul m’attrape par le bras,

    - Ah minutes little lucky, il faut que je te présente à quelqu’un vient suis moi.

    - Mais…

    - Ah non pas de protestation !

    - Rod il…

    - Il se débrouillera bien sans toi une quinzaine de minutes… allez vient suis moi.


    POV Rod

    Il n'a pas réagis, n'a pas répondu mais, n'a pas nié. J'aime pas ça putain, je suis allé dans la partie des machines à sous quelques minutes, puis je suis revenus. Sans lui c'est pas marrant. Je me suis assis dans les fauteuils vers le fond. Là, jeanny et Faith se sont assises pas loin de moi. Elle parlait ensemble en espagnol, tiens Faith parle espagnol ?

    -Usted tiene una idea? [tu as une idée ? ] Quel accent pourris à Faith…

    -Sí, Saúl lanza una noche de fiesta el lunes por Matt, una sorpresa. Con su ayuda podría estar encerrado en una habitación a solas con él ... [oui, Saul organise une fête lundi soir pour Mat, une surprise. Avec ton aide je pourrais être enfermé dans une pièce seule avec lui... ]

    Elles rigolent, c'est quoi ce plan pourris? Faudrait déjà que je ne sois pas avec lui...

    -No hay Rod, que arrastra todo con él como un perro ... [il y a Rod, il traîne toujours avec lui comme un chien...]

    J'ai faillis m’étouffer quand j'ai entendus cette phrase, un chien ? Moi ? Je craque putain.

    -Hola, monos, cierra la boca, yo no soy un perro y no sueño, Mat te, incluso si nunca te amo es una bomba. [hey les guenons, fermez vos gueules, je ne suis pas un chien et ne rêver pas, Mat ne t'aimeras jamais même si t’es une bombe. ]

    Mat revenait à ce moment, je gueulais assez faut dire. Je suis partis du casino et suis monté dans la suite tellement j'étais énervé. Mat a pas su comment réagir. Les filles parlaient entre elle, choquées que je puisse parler espagnol. J'ai gueulé que j'étais espagnol alors qu'être choqué n’est pas très utile.

    POV Mat’

    Saul m’a fait connaitre un directeur d’entreprise… cet homme est impressionnant, il a pas loin de quatre entreprise aux USA et d’autre un peu partout en Europe. J’ai du m’excuser auprès de mon oncle et de Monsieur Tiller, car ça faisait un moment que j’étais partie et que je ne voulais pas laisser Rod trop longtemps.


    Lorsque j’arrive, j’entends des cris… putain je reconnais cette voix. J’active le pas et aperçois Rod hors de lui entrain de crier sur ma cousine et Jeanny. Il part du casino… putain mais qu’est-ce qui se passe ? Je vais vers les filles mais elle se refuse à m’en donner la raison. Je m’excuse alors auprès des autres pour chercher Rod. Je ne sais pas où il se trouve alors je l’appelle sur son portable mais il ne répond pas - putain Rod tu fais chier – je cherche vers la machine à sous, dans les salles de poker et même à l’extérieur quand je vais demander à l’accueil s’ils ont vu un latino avec des dread. Ce dernier me dit qu’il est retourné dans la suite… putain jsuis con pourquoi j’y ai pas pensé avant…

    Lorsque j’ouvre la porte, je ne l’aperçois pas tout de suite. Je vais poser mes affaires sur la commode et entends la douche. Je m’approche alors et ouvre la cloison vitré qui sépare la salle de bain à notre chambre… et là… je reste choqué. Rod est habillé dans la douche. Les jets d’eau coulent à torrent sur son corps, sa tête est penché en arrière, ses paupières sont fermés. J’ose lui demander,

    - Rod ? Euh…

    Il ne me répond pas, je m’approche et lui touche l’épaule.

    - Rod écoute je…

    Sans crier gare, je me retrouve plaquer contre le mur au fond de la douche. Rod place ses mains de chaque coté de ma tête sur la cloison. Son regard me fait peur…

    - Rod… putain mais qu’est-ce que t’as ?

    - Ferme-la!

    J’écarquille les yeux, ce dernier m’embrasse de force tout en me maintenant la nuque. J’arrive à me libéré et lui gueule dessus,

    - Non mais ça va pas ?

    - Je te laisserai pas ! Putain je te laisserai à personne bordel !

    - Mais… de quoi tu parles ?

    Rod m’arrache quasi mes vêtements et je me retrouve à poil. Il commence à me sucer mais je le repousse,

    - Putain Rod non pas maintenant…

    Mais il ne m’écoute pas… il est hors de lui… il baisse son pantalon suivis de son boxer et me prend de force. Les larmes de douleur coulent le long de mes joues… la pénétration m’a tellement surpris que je me suis accroché à son dos et je pense lui avoir lacéré la peau… Après quelques aller-retour, il semble soudain sortir de son espèce d’état second et réalise la position où on se trouve. Il se retire et plonge son regard dans le mien,

    - Putain je… pardon… j’ai perdu le contrôle…

    Je ne dis rien… je me contente de lui lancer un regard de reproche. On se rend dans la chambre… il m’aide à marcher… putain fait chier j’ai trop mal aux fesses et je crois même que je saigne… bordel mais qu’est-ce qui lui prend…


    POV Rod

    J'ai pété un plomb, j'aide Mat à s'allonger sur le ventre. Il ne veut pas que je le touche mais, je dois vérifier s'il n’est pas blessé... à cause de moi. Il ne l’est pas vraiment mais est vraiment rouge... J'ai pris une crème que j'ai souvent avec moi car je me blesse souvent. Je la lui passe. Il gémit et m’ordonne d'arrêter de le toucher là.

    -Putain arrête !
    -Bouge pas, ça te calmera. Je... Je suis désolé amour...

    -Qu'est-ce qui t’a pris putain !

    -Je... Ces filles on pas arrêté de parler d'un plan pour t'avoir...

    -Hein ?

    -Elle pensait que personne les comprenait en parlant espagnol...Cette Jeanny, elle veut t'avoir et … J'ai pas supporté cette idée.

    Je me suis allongé à coté de lui après l'avoir aidé à remettre son boxer. Le lit est trempé...

    -crétin...

    -Sûrement...

    -A coup sur Rod ! T'es un vrai crétin…

    J'ai pas pus m’empêcher de rire... Il a voulu se relever et s'est fait mal... Je m'en veux quand même... Putain je suis pas monté comme un âne mais quand même...


    POV Mat’

    Rod va me demander de rester allongé. Il est passé 3h du mat’ et c’est vrai que je suis épuisé autant que lui mais putain j’ai super mal… Rod me demande inquiet ce qu’il peut faire pour moi. Je le regarde, puis lui dit,

    - Est-ce que tu pourrais allez dans mon sac de voyage et y sortir une boite rouge…

    Il se lève et je le suis du regard. Il va vers mon sac, l’ouvre et fouille. Il trouve la boite mais tout d’un coup se stop. Qu’est-ce qu’il a enc… nan… je…

    - Matchouchouuuu

    - Va pas t’imaginer des choses !!!

    Il tient la photo de nous deux quand on était enfant. Son regard est comme un enfant qui a découvert des cadeaux de noël cachés. Il s’amène, la photo et la boite rouge en main. Il me tend la boite pendant qu’il se couche à côté de moi en regardant la photo. Je soupirs… il est aussi borné et impulsif qu’un gosse… j’ouvre la boite et y prend un anti douleur. Rod siffle,

    - Et ben putain… t’as pris toute ta pharmacie ou quoi ?

    - M’en parle pas… c’est ma mère qui m’a refilé ça… elle a tout préparer…

    Je rigole avant de lui dire amusé,

    - Tiens… j’ai ça si t’as la diarrhée.

    - Imbécile haha…

    - Pas autant que toi !

    - Ah ouais ? Tu vas voir !!!

    Rod se jette sur moi, je ne peux empêcher un « aiiiie »… inquiet il s’excuse avant de dire « ah ouais c’est possible… » je le retraite d’imbécile… c’est plus fort que moi…

    On décide de dormir. Je me couche dans ses bras et ferme les yeux.


    POV Rod

    On est Lundi et il est midi. On est encore dans le lit, Mat dort encore et j'ai bien envie de le réveillez. Je suis passé sous la couverture, il est nu donc je peux passer sous la couette facilement. Il ne bande pas, je caresse chaque partie de son corps, lèche ses bourses et la base de sa queue. Il gémit dans son sommeil, ça me fait sourire. J'enlève la couette qui repose sur lui, passe mes mains sur son torse en même temps que ma langue sur la longueur de sa queue. Il bande de plus en plus.
    Je joue avec ses tétons, embrasse son haine et l’intérieur de ses cuisses. Je descends mes mains sur son corps, passant par ses côtes pour aller jusqu'à ses jambes, puis à son anneau. Il ne semble pas avoir mal. Je prends du lubrifiant et en met sur mes doigt avant de pousser deux doigts en lui. Il gémit, de plaisir et non pas de douleur... On dirait que ça va mieux de ce coter là.

    Tout en m'amusant avec mes doigts je reprends sa queue en bouche, complètement cette fois, jouant de ma langue sur son gland et son frein tout en aspirant sa queue. Il gémit de plus en plus et se réveille. Il se mord la lèvre inférieure...

    -R..Rod...

    « Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 58Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 60 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :