• Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 57

    POV Mat'

    Je rigole de la réflexion de Rod. Vers 19h30, le chauffeur de mon oncle vient nous chercher. On descend et on monte dans la voiture qui nous amène devant un building très impressionnant. Nous montons au 98 ème étage. Y a rien à dire, ces building m’impressionne toujours autant… Rod regarde les chiffres défilés il semble assez impressionner… il a pas encore vu le resto.

    J’en rigole d’avance. Lorsque les portes s’ouvrent, les lumières légèrement tamisées nous mettent directement dans l’ambiance. Nous nous avançons vers l’acceuil où l’hôte de l’accueil parle avec sans doute un employé. Lorsqu’il nous vois, il nous sourit en nous demandant nos noms. Je le lui dis et le voila cherchant dans un gros livre s’il y ait. Il nous demande de suivre l’employé qui nous amène à notre table. Soul n’est pas encore là. Notre table est lotie près d’une baie vitré et nous avons tout le loisir d’observer la vue et les multiples couleur de la ville. La vue panoramique est à coupé le souffle. Rod s’approche un peu plus et semble complètement ébahis. Il siffle avant de dire,

    - Et ben putain… jpeux mourir heureux…
    - Raconte pas de connerie…
    - Hein ?
    - Je… je veux pas que tu meurs…

    Je détourne la tête avant de m’asseoir et d’attendre qu’il ne me rejoigne. Le serveur nous demande si on veut boire quelque chose en attendant. Je lui demande deux kir Royal . Rod vient s’asseoir à mes côtés toujours les yeux pétillants de curiosités… j’adore…




    POV Rod

    J'adore la vue, je dois avoir l'aire d'un bébé pingouin devant la banquise... Faudrait que j'arrête avec les pingouins non ?

    Mat rigole de me voir comme ça, je m'assois à coté de lui, la table est ronde, donc je suis bien placé pour le regarder et le toucher j'adore ! Quand je regarde les couverts par contre j'ai peur. Il y en a genre vingt différents... Les verres il y en a au moins 5... Je suis un espagnol pauvre... Mat semble comme un poisson d'en l'eau... J'ai plutôt l'air d'un blaireau en atlantique perso...
    -Tu es fou...

    -Hum... Peut-être.

    L'oncle de Mat est arrivé peu de temps après. Il est assez sympa, et m'a mis assez à l'aise pour que j'arrête de me prendre la tête avec les couverts. Il n'a pas arrêté de me pauser des questions, je me demande un peu pourquoi... On dirait un père qui question le futur copain de sa fille... Il nous a grillé ? Si c'est le cas, il le cache bien.

    Le repas était super bon, je me suis retrouvé devant des trucs de fou. Ils m'ont fait goûter plein de truc. Une chose à dire : Le caviar ! C'est dégueux ! Mat a explosé de rire presque de ma réaction, déçu ! C'est super cher mais pas si bon que ça en faite... Saul est marrant, il est français mais il a pris l'accent américain, donc quand il parle français en dirait qu'il est né à Las vegas...

    J'hallucine quand même, il a deux casinos avec hôtel et bar... Il pense même investir dans un hôtel en France bientôt et une chaîne de Bar en Europe... C'est un homme d'affaire et pas un petit... J'aime bien ce genre de gars.

    -Et vous Rod ? Vous compter faire quoi plus tard ?

    -Moi ? Je ne sais pas trop... Je suis pas très étude à vrais dire... Je pense que j'irai plus dans le bâtiment... Ou la gestion appris sur le tas. Mon oncle, enfin « oncle », a un Bar dans le Sud de la France, je pourrais lui demander de m'aider... Je sais pas trop. Je dois m'occuper de ma grand-mère.

    -Et vos parents ?

    -Ils sont décédés, il y a quelque année.

    -Désolé...

    -C'est rien, J'y suis habitué et puis Abuelita est là alors je suis bien.

    Mat semble gêné. A la fin du repas Saul nous dit d'attendre dans la limousine. On descend. Dans l'ascenseur je fixe encore dehors, il est transparent et on voit la ville s'approcher de plus en plus au fil des étages. C'est impressionnant.
    -Rod ?
    -Quoi ?
    -Tes...Tes parent, ils sont...

    -Ils sont mort dans un accident, j'étais dans la voiture, je suis le seul rescapé.

    Il a baissé le regard, triste. Je l'ai tiré à moi, le prenant dans mes bras.

    -Je les ai perdu mais abuelita est là, Bri aussi l'a toujours été, Estelle et Marie … Pierre, Len et puis... Toi. Toi qui est là maintenant, toi qui l'a été durant tout un été... La vie m'a retiré quelque chose mais m'en a donné d'autre.

    Saul met 20 minute à revenir, j'aurais du profiter de ce temps mais non... Enfin si j'en est profité. Pour prendre dans mes bras Mat, pendant qu'il caressait mon poignée. Il ne s'y est pas habituer encore ?
    On roule quelques minutes, avant de s’arrêter devant un magasin. Je ne comprends pas trop car il est 22h quand même !


    POV Mat'

    La voiture s’arrête devant une boutique… l’une des préféré de Saul. Je le fixe il rigole et me dit,

    - T’as intérêt à choisir des vêtement aujourd’hui !

    Je soupirs, je regarde Rod qui semble pas trop comprendre ce qu’on fait là. On sort de la limousine et rentrant dans le magasin. La proprio salut chaleureusement mon oncle. Rod me demande,
    - Qu’est-ce qu’elle dit ? et euut… il ferme à quelle heure les boutiques ici ? Il est plus de 22h…
    - Ils ouvrent pour les clients important… et elle vient de lui dire qu’elle est heureuse qu’il ait fait appelle à elle…
    -Hein ? Elle est contente de faire des heures sup’ ? Il lui manque une case ou quoi ?

    Je rigole en l’entendant Rod dire ça… il a pas l’air de comprendre ce que certaine boutique serait près à faire pour qu’on achète chez eux.

    Saul nous demande de choisir ce qu’on veut, il me fait bien comprendre d’essayé de relooker un peu Rod… toujours cette histoire de prestige hein… pfff…
    Je prends Rod par le bras et l’entraine vers les différents rayons. Il s’arrête net,
    - Mat…
    - Quoi ?
    - Est-ce que je lis bien ce que je lis ?
    - Euh… tu parles des marques ?
    -Bah ouais… putain t’as vu les noms de fou ?

    Je rigole… c’est une boutique de luxe, il y a que des grande marques tel qu’Hugo Boss, Calvin Klein, Chanel, Yohji Yamamoto, Dolce Gabana, lacoste, Dior, Vellus Aureum, et j’en passe.

    POV Rod

    Putain ! Il y a vraiment de tout, Mat m'empêche de voir les prix.. J'ai pas trop envie qu'on me fasse limite l'aumône. Mat me dit qu'il en a envie alors je suis obligé... Tss. Il me force à essayer des trucs.

    Il a voulu me faire essayer un slim... Il est fou. Pour la peine je l'ai obligé à le mettre. Saul nous regardais de loin, j'osais pas embrasser Mat, il m'aurait repoussé de toute façon je suis sûre...

    J'ai vu une chemise cintrée, assez simple, Mat a voulu que je l'essaye ce que j'ai fait, apparemment il aime bien. Elle est assez cintré, enfin beaucoup sur moi...
    -Je crois que je suis musclé... J'étais pas sûre mais, là...
    -T’es con Rod...
    -Quoi ? J'ai tord ?
    -Tu es musclé oui c’est sûre... Tu dois bien faire du sport...

    -Ouep, mais pas comme monsieur Onigan ici présent.
    Il a souris, j'aime vraiment son sourire. Il m'a fait essayer un boxer calvin Klein... je me suis retrouvé en Chemise et Boxer dans la cabine. Ca m'a fait marrer. Saul est venu parler à Mat, en anglais... J'ai compris « cut » et « dread » ouais... Euh… NAN ! Si je comprends ça veux dire couper mes dread, ça c'est mort. Je pourrais être un petit con, mais ces dread ma mère les aimait bien alors je ne les couperais jamais... Les pointes peut-être mis jamais entièrement...

    Quand Saul est partis parler à la gérante j'ai tiré Mat vers moi et fermé le rideau. J'ai collé Mat au miroir.
    -Rod pas ici…
    -Il a dit quoi ?
    -De qui ?
    -Ton oncle ? Il a parlé de me faire couper mes dread ou je rêve ?
    -J'ai dit non ! C'est juste que... Les dread ça fait pas... classe.

    -Je m'en fou amour, que ça fasse classe ou non, ces dread, c’est ma mère qui me les a mise. Elles me suivront jusqu'à mon cercueil.

    Je l'ai embrassé, juste en surface. Puis je lui ai dit que c'était à son tours de mettre des fringues. Il a essayé plusieurs trucs, des jeans assez classe, des chemises... Il m'en a refait essayer. Toujours moulante... Il aime ça ou quoi ?
    Il s'est mis dans un tenue assez sympa, un pantalon assez droit, une chemise blanche, et un sorte de veste de costar assez stylé. Ca change de son style vestimentaire habituel... Mais ses fesse… Ah ! J'aime !
    Il a réussi à me faire mettre un pantalon étroit... une chemise cintré a carreau noir et blanc. Et une veste de costar noir avec un t-shirt blanc dessous. Et un bonnet... J'avais l'air benêt avec le bonnet.. Je l'ai enlevé. Il est revenu après cinq minutes avec des chaussures blanches et le tout... de la marque D&G.

    -D&G... Dragueur et Gay... ouais…

    POV Mat’

    Je crois que je perds pied. Saul nous fixe… putain pourquoi est-ce qu’il a sortie ça ??? Est-ce qu’il… putain comment il a comprit qu’on sortait ensemble… je ne sais pas comment réagir, quoi dire… putain…

    - Vous vous y connaissez beaucoup en D&G alors nan ? dit Rod.

    Mon oncle éclate de rire,

    - Alors toi je t’aime bien haha… Je te laisse enlever les vêtements et les mettre vers la caisse, little boy, je te laisse me suivre, il faut que je te montre quelque chose que tu vas aimer…

    Je déglutis difficilement. Je le suis dans l’arrière salle en silence et m’arrête quand il se stop. Il me montre un slim noir vuitton, un gilet noir manche courte Calvin Klein et des chaussures lustrées D&G. Il me demande de les essayer. L’ensemble me va très bien, ce n’est as ce que je poste d’ordinaire mais étonnement j’aime bien. Le gilet est assez ouvert, on voit mon cou et le haut de mon torse. Mon oncle me dit en me montrons un T-shirt Hugo-boss,

    - Tu peu mettre ce T-shirt gris dessous mais je suis sur que ton chéri aux dread te préféra comme ça.


    - Non écoute je…

    - Pas avec moi little Mat’… Je dirai rien à tes parents alors no cares, tu leur diras quand tu seras prêt.

    Je lui souris, heureusement qu’il est quelqu’un d’ouvert d’esprit. Il me demande,

    - Tu y es attaché ?

    - Oui…

    - Je vois, allez on va le rejoindre, il doit en avoir marre d’attendre.

    - Mais… il faut que je me change alors…

    - Pas question, tu vas pas remettre ces vêtements bon marché !

    Et voila qu’il recommence… il a pas changé… pareil à lui-même. Au final je finis par rejoindre Rod dans ma tenue actuelle. Mon oncle nous demande si demain ça nous plairait de venir chez lui. Il me dit que tout le monde veut me voir. Rod me regarde, sans doute qu’il se demande qui est ce « tout le monde »… il le saura bien assez tôt




    POV Rod
    Mat est revenu dans une tenue super classe et... poua. J'ai pas pu me retenir de sourir et de me mordre la lèvre avant de me retourner pour pas que Mat ne me voit. J'ai été grillé par Saul qui s'est marré en disant,

    -Je crois que ton chéri aime bien.

    Bon au moins je suis sur d'une chose… Il a bien tilté qu'on sort ensemble… et que la tenue de Mat me plaît méchamment. J'ai toujours aimé les mecs un peu efféminé... Là c’est un vrai mec, classe quoi...

    Je sens des mains autours de ma taille, je crois que ce début de « coming out » lui fait effet...

    - Rod… Garde ces vêtements, ils te vont bien.

    - Garde les tiens aussi. Moi, je sais pas trop par contre...

    - Pourquoi ?

    - Attends... je suis un mec limite babacool, baggy chemise et je me retrouve avec un jeans étroit, une chemise – bon là j'ai l'habitude – et une veste classe et le tout avec.. Des dread.

    - J'aime bien le contraste. Attends…

    Mat est parti vers la caisse, il revient avec une sorte de bandeau d'une marque que je connais pas. Ca plaque mes dread sur ma tête, plus proprement, oué ça rend mieux. Au final on est sortis, je vois Mat avec des sacs dans les mains en plus de ceux avec nos fringues habituels... Il s'est pris quoi ?
    Saul nous a déposé à l’hôtel avant de rentrer chez lui. Quand on est entré, Mat semblait.... excité ? C'est possible ça qu'il prenne l'initiative ? Je crois car je me suis retrouvé en chemise et boxer assez vite. Je l'ai déshabillé aussi. Ses mains caressent chaque partie de mon corps, jouant avec mes genoux, il n' pas oublié...

    Il était quand même crevé. Je l'ai allongé sur le lit, déshabiller complètement, il bandait vraiment, moi je n'ai pas eu envie de vraiment faire l'amour alors je l'ai sucé, ce que j'adore faire. Il a jouis rapidement, il devait surtout être stressé à mon avis... A cause de demain ?


    - Dors bien amour.


    POV Mat’

    J’ouvre les yeux en me demandant où je me trouve… à oui l’hôtel. Rod dort à côté de moi, je regarde ma montre, il est 5h10 du matin… tu déconnes… j’arrive plus à dormir. Je me lève, prends un duvet avant d’aller sur le balcon. Je m’assois en tailleur sur la chaise tout en me couvrant. Le ciel s’éclaircit, signe que le soleil va se lever d’ici peu. J’entends la baie vitrée coulisser et vois Rod apparaitre.

    - T’arrives pas à dormir ?

    - Désolé, je t’ai réveillé ?
    - Nan… je me suis levé car t’étais plus dans le lit.

    Il me fait me lever avant de se poser sur la chaise et de me faire assoir sur lui. Je rigole pensant à un truc rien à voir. Rod me questionne,

    - Pourquoi tu ris ?

    - Nan… enfin… Saul m’appelle toujours « little lucky » ou « little boy »…

    - Et ?

    - Bah… je mesure 1m80… je suis plus si petit que ça…

    - Ouais mais t’es toujours plus petit que moi, et plus petit que Saul d’ailleurs…
    On rigole un peu. Je me blottis contre lui, le soleil commence à se lever. C’est vraiment super beau… le levée de soleil baigne la ville d’une lumière très douce.

    Nous allons nous doucher, avant de prendre le petit déjeuner.


    POV Rod
    Le soleil monte peu à peu, c'est super beau. On voit toute la ville, qui s’éveille. D'une nuit active – c'est possible ça ? – Je rigole tout seul, Mat me demande pourquoi et je lui raconte. Oui, c’est une question « Est-ce qu'une ville comme Las Vegas s'éveille? » Je suis con.



    On a regardé le soleil se lever puis on est rentré. Je me suis étalé sur le canapé, Mat s'est dirigé vers la douche, je ne l'ai pas suivis, si j'y vais je vais lui faire l'amour jusqu'à ce qu'il ne puisse plus marcher.


    Il est sortis de la salle de bain et m'a fixé... au sol car j'ai rampé jusqu'à la salle de bain...

    -Qu'est-ce tu fou ?

    -Je rampe

    -Euh... pourquoi ?

    -Je sais pas !

    J'ai éclaté de rire avant de me lever pour aller me laver. Douche rapide, petite branle sinon je pète un câble. Je suis sortis de la salle de bain à poil, c'est pas comme si on était pas seul. Quand je suis arrivé Mat mettait les fringues d'hier, vraiment, mais alors vraiment sexy.

    Il ma fixé en se mordant la lèvre inférieure pendant que j'essorais mes dread dans une serviette... Oui, oui essorer... J'ai passé prés d'une heure à poil, à un point ou Mat était excité... Non pas qu'il avait envie que je le prenne mais plutôt de prendre ma queue en bouche. Intéressant, je me balade à poil et lui il veut... j’en prends note…

    Il a été doux, mais il n'est pas super doué, c'est que la deuxième fois, il a rougis… je lai embrassé. Au final c’est a 9h que je commençais a m'habiller.

    - Amour, habille-moi !

    -Tu sais pas t'habiller tout seul ?

    -Non...

    « Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 56Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 58 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :