• Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 52

    POV Rod

    Mat me demande d'arrêter de déconner, je l'embrasse pour le faire taire et descends lui sucer la queue. Il rebande vite... Et il ose me dire qu'il n'aime pas ça ? Saligaud. Je l'ai forcé à lever ses jambes et l'ai léché pour le préparer un peu. Il me pousse le tête me demandant d'arrêter.

    -Putain Rod, arrête de déconner.

    Je suis remonté l'embrasser. Lui bloquant les mains au dessus de sa tête avec ma main droite, l'autre mettant de la crème - trouver pas loin - sur ma queue. Je l'ai pris doucement tout en l'embrassant pour l’empêcher de crier ou de faire trop de bruit. J'ai arrêter de l'embrasser pour le regarder dans les yeux quand je fus entièrement en lui.

    -Désolé je t'ai fait mal... Mais j'en avais trop envie.
    -Salaud ! Retire-toi.
    -Tu es sur ?
    -Ou..oui retire-toi !

    Je me suis retiré, ou plutôt je le lui ai fait croire avant de revenir en lui d'un coup sec.

    POV Mat

    Lorsque je sens le sexe de Rod re-rentrer en moi, je cris de surprise. Je m’apprête à l’insulter quand Rod me rappel que mon petit frère à sa chambre accolée à la mienne. Je lui lance un regard désabusé. Il se met à rire puis me repénètre plus fortement encore. Les mains toujours maintenues au dessus de ma tête, je me mords le bras pour m’empêcher de crier. Rod m’oblige à le regarder et m’embrasse à pleine bouche forçant la barrière qui le sépare de ma langue, qu’il vient titiller avant de me mordre le cou.

    Tout est assez flou dans ma tête… putain… je suis dans un était second… Lorsque je reprends mes esprits, je plonge mon regard dans celui de Rod. Il est autant essoufflé que moi. Je baisse les yeux sur mon ventre et voit du sperme… putain j’ai jouis… fait chier… qu’est-ce qui me prend…

    Rod se retire et je sens le produit de sa jouissance couler le long de mes cuisses. Je pose mon bras sur ma tête en soupirant. Je sens Rod me lécher le haut du bras, je lui demande alors,

    - Qu’est-ce que tu fous encore…
    - Tu saignes.
    - Hein ?

    J’observe mon bras… ah merde… c’est vrai que je me suis mordu assez fort pour pas crier… j’observe alors ma peau. Elle est couverte de suçon putain il aurait pu faire attention…

    - Putain Rod t’es chiant t’as si faim ? ça te prends souvent de mordre les gens ou de leur laisser des marques de suçon…


    POV Rod

    -hum, pas vraiment, les suçon c'est un signe d'appartenance... Je te veux à moi... Rien qu'à moi.
    -Arrête de déconner.
    -Je déconne pas, t'es le premier mec que j'ai aimé...

    Il est resté choqué, je l'ai recouvert d'une couverture avant d'aller me laver. Les gamins dorment toujours, ouf. Mon cœur bat vite, je devrais me calmer mais, nan.

    Quand je suis revenus dans la chambre Mat n'a pas attendus avant de partir sous la douche. Son lit est crade à cause de tout ce qu'ont a fait et du sperme qu'il a craché. Je défais son lit et fou ses draps en boule à côté pour qu'il se rappelle de les changer. Se serait con qu'il soit grillé. Après trente minutes Mat revient, il est surpris de me voir sur la chaise de son bureau et le lit défait. Il ne me parle pas vraiment, me faisant la gueule. Je n'ai pas envie de partir... Je suis obliger.

    -Je vais y aller.
    -Ok.
    -Je te laisse mon numéro sur ton bureau.

    Je suis passé voir les petits pour leurs dire au-revoir, puis j'ai repris la bagnole pour rentrer faire à manger à grand-mère. Il faut d’ailleurs que je prenne rendez-vous chez le cardiologue.

    POV Mat

    Len s’agite dans tous les sens, il semble chercher quelque chose avec obstination. Assis sur son lit, je le regarde gesticuler nerveusement. Son voisin de chambre semble perdre patience. J’en rigole presque avant de dire à Len,

    - Alala mais calme toi un peu… vient faire une pause !

    - Nan Mat’ je vais avoir mes examens d’ici une semaine… puis en plus pour couronner le tout il faut que je prépare mon déménagement… je sais plus où donner de la tête !!!

    Je rigole, je ne peux pas m’en empêché on dirait un chaton qui chercher désespérément sa baballe.

    - Len… je t’ai dit que Rod allait venir t’aider alors calme toi un peu.

    - Oui mais il est déjà très en retard alors…

    - Je te signal qu’on parle de Rod, tu l’as déjà vu venir à l’heure toi ?

    Len s’arrête et me fixe avant rigoler à son tour. Il vient s’assoir à côté de moi en soupirant fortement. Puis me regardant il me demande,

    - Dit voir… tu es assez proche de Rod depuis quelque mois nan ? Alors dit-moi tout… j’en ai marre que tu me caches cette partie de ta vie…

    Il me fait sa petite moue boudeuse qui ferait damner n’importe qui. Mais il a raison sur ce point… Rod et moi nous nous sommes rapprochés depuis noël. Ça fait presque cinq mois maintenant que nous nous voyons régulièrement. On passe les pauses midi ensemble quand il ne sèche pas et bien sûre les week-ends pour le plus grand bonheur de mon frère et ma sœur.
    Malheureusement même avec toute ma motivation ses notes n’ont pas beaucoup montées… cet idiot est vraiment flemmard et n’aime pas étudier. Il y a parfois des claques qui se perdent. Len se jette soudain sur moi et essaye de me chatouiller... mais j’arrive à retourner la situation et le renverse sur le lit pour à mon tour commencer à l’embêter. On entend soudain une voix agacé,

    - Je vous dérange pas j’espère ???

    Nos regards se tournent vers Rod qui est sur embrasure de la porte. Ce dernier rentre fermant la porte derrière lui et vient directement vers moi avant de m’embrasser à pleine bouche. Surpris, je le repousse en râlant,

    - Putain Rod calme tes ardeurs…

    Ce dernier me prend dans ses bras puis regardant Len il lui dit avant de lui tirant la langue,

    - Pas touche Mat’ est à moi !

    Len se met soudain à rire devant la réaction de Rod. Je le repousse un peu et le regarde aller vers Len pour lui ébouriffer les cheveux comme il aime le faire. Quand à moi, je me laisse retomber sur le lit. Il m’épuise ce mec… putain… qu’est-ce que je fous avec un imbécile pareil… franchement…

    POV Rod

    Quand j'ai vu Mat si proche de Len je sais pas vraiment ce qu'il m'a pris... sa réaction m'a surprise aussi, la plus part du temps il dit ne pas aimer que je l'embrasse... enfin quand on est en publique, en privée tout est plus ou moins arrangé pour que parfois je le sente vraiment... à moi.

    Je décide de ne pas trop en faire un plats, même si pour le coup je suis assez énervé contre Mat. Je demande à Len de me montrer tout ce qui dois aller à son appart’. Presque tout sauf quelques vêtements et ses cours, j'ai tilter un truc à ce moment...

    -AH ! Merde.

    -Qu'est qu'il y a Rod ? me demande Mat’

    -J'avais un exam blanc aujourd'hui... Pas grave.

    -QUOi ! Nan mais tes malade d'avoir oublier ça qu'est-ce tu faisais hi..er...

    A la fin de sa gueulante, Mat se stoppe. Je le regarde d'un air « comme si tu ne le savais pas ». Car pour une fois, hier ce n’est pas moi qui ai eu une envie soudaine de prendre Mat dans mes bras de l'allonger pour le sucer et plus encore... - J'en bande rien que dit repenser... - Mais, c'est bien lui qui au final m'a demandé de l'aider à calmer ses ardeurs... Mat baisse la tête,

    -Désolé....

    -Pourquoi ?

    -Tssss

    -Rod ? Ca va aller pour tes examens ? Len semble gêner.

    -T'inquiète pas, je suis nul mais je devrais pouvoir rattraper mes notes avec les autres matières. J'ai 19 en sport et 18 en arts ça aide un peu...

    -Pas vraiment... réplique Mat’

    -Mais si, bon là je suis venu aider Len ! Au fait...

    -Hum ?

    -J'ai parlé a Bri.

    -Ah et ?
    Ah... Len s'éclaire, en dirais une ampoule dont le bouton serait Bri... J'adore.


    -Toi t’es une vraie ampoule, en fait c’est surtout par écris, je lui envois beaucoup de lettre et dans la dernière écrite, il voulait savoir comment tu allais... Il parlait encore plus de toi... Alors j'ai pensé que... Tu pourrais lui écrire un truc, pas trop non plus pour pas le frustrer hein ? Mais, vu qu'il a 20 ans bientôt...

    Len est du genre à être gêné quand il ne sait pas quelque chose.... Et la chose qu'il ne sais pas c'est que Bri est né en Mai.. Ce mois ci... et dans 7 jours. Je ne crois pas que Len le sache (et je ne crois pas non plus qu'il sache que Je suis né le lendemain), comment lui dire ? Oh et puis merde.

    -Hein ? Je...

    -C’est dans 7 jours....

    POV Mat’

    Len semble assez pensif. Il va vers son agenda et y note quelque chose, sans doute la date. Il se tourne vers nous puis nous demandes timidement,

    - Alors ce sera jeudi prochain ?

    - Ouep ! répond Rod.

    Il nous sourit puis nous dit qu’il allait écrire à Bri pour lui souhaiter joyeux anniversaire et pour d’autre chose. Il demande alors quelque renseignement à Rod pour la manière de l’envoyer. Ce dernier lui dit qu’il pourrait les envoyer ensemble dans le même paquet qu’Arielle va envoyer. Comme ça il aurait tout en même temps : sa lettre, celle de Len et le cadeau d’Arielle. Len semble soulagé de savoir qu’il n’a pas loupé son anniversaire mais il semble aussi triste… sans doute parceque Brivael n’a pas pu vivre noël avec eux et il ne vivra pas non plus son anniversaire avec les gens qu’ils apprécient.

    Etonnement je n’arrive même pas à insulter cet imbécile. Faut croire que la stupidité de Rod m’a bien atteint…

    Len prend un carton pour l’amener à la voiture de Rod. Nous sommes désormais seul Rod et moi, le colloc de Len étant partie il y a un petit moment. Je me racle la gorge puis demande à Rod d’un air détaché,

    - Vu qu’on aura finit nos examens blancs la semaine prochaine et… pour me faire pardonner pour hier qu’est-ce que tu penses de partir en weekend dans une autre ville… enfin…

    Rod sourit… je déglutis en réalisant ce que je viens de lui demander… il doit avoir plein d’idée peu lubrique en tête. Je m’empresse de lui dire,

    - ATTENDS-JE…

    Mais Rod me coupe et me plaque au mur et en maintenant mes mains au dessus de ma tête,

    - Tu veux t’offrir à moi pour mes 20 ans ?

    Je ne peux m'empêché de rougir avant de détourner les yeux. Je lui dis d’une manière trop presser pour paraître crédible,

    - Mais pas du tout qu’est-ce que tu vas encore imaginer... t’es nul…

    Il sourit avant de glisser sa main sous mon T-shirt blanc. Je frissonne instantanément… putain il va me rendre fou…

    - D’accord mon Matchat… je te fais confiance pour le lieu mais…

    Il me mord le lobe de l’oreille, un cri s’échappe d’entre mes lèvres, il me susurre alors,

    - Surprends-moi…

    « Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 51Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 53 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :