• Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 40

    POV Rod
    Pour le coup, il a raison, j'ai rien à dire... Je ne sais pas ce qu'il fou le gamin, mais il fait n'importe quoi. Bri est tombé amoureux et le laissez tomber équivaux à : au début l’énerver, puis le déprimer et après, bah… j'ai pas vraiment envie de penser à ce qui se passe après.

    Même s'il le dit pas souvent, il pense à Marie. Len reproduit dans un sens la même chose. Je soupirs et passe ma main sur ma nuque en regardant Bri serrer les poings pour ne pas frapper quelque chose ou quelqu'un...

    Je suis comme lui, quand on s'énerve on ne se contient pas vraiment, on frappe...

    POV Mat’

    Len m’inquiète. Il a changé depuis quelques temps et il refuse de m’en dire la raison. Il est de plus en plus mal et je sais pas pourquoi. J’enrage à l’idée que ce soit à cause de ce con d’illettré de Brivael. Putain mais merde qu’est-ce qu’il a de plus que moi cet imbécile ? Il doit même pas avoir 10 de QI… pfff plus je pense à lui, plus ça m’énerve.

    J’arrive au lycée excédé et de mauvaise humeur. Je m’assois dans le fond de la classe et me met à l’aise. Le cours passe vite et la sonnerie sonne pour la pause 10h. Je me lève et entends soudain des potes de classes parler.


    - Len ? Tu veux parler de l’intello ? le premier du lycée ?

    - Ouais ouais c’est lui

    - Sérieux ? Il se prostitue ?

    J’avale presque mon coca de travers. J’interviens alors,

    - Putain les mecs quelle connerie vous déblatérée encore !

    - C’est pas des conneries Mattwey, t’es pas au courant ? Len a été pris en photo en pleins ébat regarde ! Le directeur est au courant aussi… je voudrais pas être à sa place.

    Je regarde la photo qui est sur le portable de Dylan. Je suis choqué par la photo de Len nu. Je sors de la classe et remarque que cette photo est placardée un peu partout le long des couloirs sur les casiers et les portes.

    C’est devenue l’anarchie, tout le monde regarde les photos sur les murs rigolent critiques, couinent alors que d’autre les photographie pour les faire circuler plus loin.

    Les profs désemparés vont voir le dirlo qui nous donne à tous un jour de congé. Ils doivent parler et régler ce capharnaüm. Je prends mes affaires, pars de l’établissement pour rentrer voir Len.

    POV Brivael


    On a enfin pu aller voir le médecin après deux heures d'attente. On devait voir le Dr Brona quand Pierre est arrivé, il m'a pris en charge. Il a soupiré et allait commencé à m’engueuler quand Rod lui a coupé la parole. Je n’ai pas vraiment écouté ce qu'il se passait, j'étais un peu ailleurs en fait. J'ai laissé Pierre s'occuper de ce qu'il devait faire... désinfection, radio et bandage. Je n'ai pas d'os cassé appariement, mais je dois tout de même éviter de trop utiliser mes mains pendant quelques temps. Donc « plus de boxe ! » putain... Comment je vais me calmer moi ?

    Pierre nous dit au revoir, le regard inquiet. Rod lui dit qu'il s'occupe de moi et me pousse dehors. Il passe à la pharmacie pour acheter des bandages et autres conneries avant que l'ont rentre.

    POV Len

    Au final je me suis réveillé en sursaut minimum trois fois. J’ai réussi à dormir mais vraiment pas beaucoup. Je descends rejoindre Estelle et nous nous mettons devant un film. Les heures passe, et la porte s’ouvre laissant apparaitre Mat’. Je lui souris et le salut avant que sa mère ne s’inquiète de le voir déjà là.

    - Euh… on va dire qu’un évènement c’est produit et ils ont du fermer l’école…

    - Comment ça ? Je vais les appeler ce n’est pas normale…

    Estelle va vers le téléphone tout en disant ces mots pendant que Mat’ s’approche et me regarde d’une drôle de façon.

    - Len… écoute il faut que je te parle… comment dire… par où commencer…

    - Qu’est-ce qui se passe Mat’ ? Tu commences à m’inquiéter là…
    - Len… écoute je préfère te l’annoncer moi… voila euh… il y a une photo qui tourne dans l’école depuis hier et… ce matin, elle était placardé partout dans le bahut.

    Mon visage devient blême au fur et à mesure qu’il me dit de quoi il s’agit. Je sens soudain le sol de dérober sous mes pieds et m’a tête se fait lourd. Tous commencent à tourner et ma vision se brouille. Je me sens tomber alors que Mat’ appelle sa mère inquiet.


    POV Mat’
    Len c’est évanouit. Je l’ai porté dans ma chambre pendant que ma mère appelait notre médecin de famille. Le toubib est arrivé trente minutes plus tard. Len avait déjà repris connaissance. La seule chose que le professionnel nous a dit est qu’il devait se nourrir et se reposer. Len a dormie ensuite toute la journée, puis on a mangé et il est reparti se coucher. Il n’a pas beaucoup parlé, se contentant de rester enfermer dans son mutisme. Je n’aime pas le voir comme ça.


    Plus j’y pense et plus j’ai l’impression que tout ça c’est la faute de connard de Bri. Enervé je vais au pensionnat dire mes quatre vérité à Brivael. Je toc et rentre sans même attendre qu’on me dise d’entrer.

    « Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 39Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 41 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :