• Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 37

    POV Len

    Je n’ai pas beaucoup dormis cette nuit. J’ai eu un sommeil très agité puis à 4h30 du matin je n’arrivais plus à dormir. J’ai attendu 5h10 environ pour me préparer et vers 6h je suis allé rejoindre Rod qui était encore tout endormie. Il a été surpris de me voir si tôt. Il s’est habillé et nous sommes partie à l’hôpital.

    Je reste silencieux pendant le trajet. Rod me parlait mais je n’ai pas le cœur à répondre. Le temps de patience dans la salle d’attente est long mais l’attelle est vite retirer. Il me demande de faire des exercices de rééducation une à deux fois par jour pour retrouver l’usage de ma main et me donne également cinq rendez-vous avec un physiothérapeute pour retrouver la quasi-totalité des capacités de mon bras.

    Rod m’invite ensuite à manger. Il me dit que j’ai perdu du poids et qu’il s’inquiète pour moi. J’ai de la peine à le croire mais ce dernier insiste. Je vais un peu ignorer ce qu’il me dit et changer de sujet. On retourne au pensionnat vers 13h30.

    Rod me laisse devant l’immeuble pour aller en cours. Ayant congé aujourd’hui, je décide d’aller un peu me promener. Je repense à ce qu’il m’a dit… j’aurais perdu du poids ? Un peu plus tard en revenant, je me dirige vers l’infirmerie du pensionnat. Je suis soulagé de constater qu’elle est vide. Je m’avance vers la balance, puis après avoir enlevé mes chaussures, je monte sur l’appareil. Le verdict tombe vite, j’ai perdu 5 kg. Je recule puis me laisse tomber sur le lit. C’est vrai que je ne mange pas beaucoup ces temps ci mais de là à perdre autant… je soupirs et décide de garder cette découverte pour moi. Je n’ai pas envie d’inquiéter les personnes qui m’entoure… puis bon « ce n’est pas si énorme que ça… ça ce reprend vite des kilos n’est-ce pas ? » C’est avec cette idée que je quitte l’infirmerie pour ma chambre.

    POV Brivael

    Amy m'a donner a manger, le résultat ? Nouvelle crise... Arielle m'a dit que j'avais rechuté. J'ai mal au crane mais encore plus a l'estomac. Amy garde son sourire, j'ai l'impression qu'elle est stupide... Je me suis endormis après qu'Arielle m'ai donner des medoc.

    POV Rod

    L'état de Bri a rechuter, c'est malin... Amy cours partout en souriant, en disant qu'elle va pouvoir s’occuper de lui... Elle l'a fait exprès ou quoi? Len est dans la chambre quand je part me changer. Quand je reviens je le vois partir pendant que Amy cherche des fringue dans les affaire de bri pour le changer car « il a l'air idiot ». Putain, ces un singe cette fille.

    Monkey finis par me demander de l'aider. Je l'ai envoyer paître. Elle a tente de changer Bri toute seul, mais il est lourd donc elle a laissez tomber. Elle est partis en le laissant a moitier nu, en disant « bonne nuit ». Dans le genre irresponsable Monkey est forte. J'ai finis par rhabilliez Bri puis j'ai attendus Len.

    POV Len

    Je suis sortie car je ne voulais pas rester dans la même pièce qu’Amy. J’ai de la peine à supporter ses regards accusateurs qui me mettent extrêmement mal à l’aise. Plus elle me dévisage, plus je peux y lire le dégout et le mépris. Je sens soudain mon portable vibrer. Je suis surpris de me retrouver avec Arielle au bout de la ligne.

    - « Len ? »
    - « Oui ? »
    - « C’est Arielle, tu vas bien ? »
    - « Oui merci… »
    - « Ok, écoute je t’appelle pour deux choses. La première est que je te trouve assez amaigris, fais attention a toi... et la deuxième chose… je sais que tu est très occupé mais pourrais-tu t’occuper encore un peu de Brivael ? Tu sais ce dernier est un parfait imbécile. »

    Je me mets soudain à rire en entendant Arielle parlé de Bri comme ça. Elle reste fidèle à elle-même.

    - « Nan Len suis sérieuse c’est un imbécile mais… je l’aime comme mon petit frère… Tu sais il ne sait pas cuisiner et ne prend pas soin de lui. Il a tendance à se délaisser et se faire du mal plus qu’autre chose, alors je viens te demander de prendre soin de lui pour qu’il ait mieux au plus vite. Tu pense pouvoir faire ça pour moi ? »
    - « Oui ne vous inquiété pas… »
    - « Rooh et arrête de me vouvoyez je te l’ai déjà dit nan ? Si tu le refais je te répondrais pas ! Allez je dois raccrocher, je te confie Bri. »

    Je décide de lui refaire une soupe car pour l’instant Bri ne peut rien avaler de plus conséquent. Je me rends donc à la superette du coin et me hâte à la tâche. Je fais les choses minutieusement et dans l’ordre ce qui fait qu’en vingt minutes, tout est prêt. Je retourne donc dans la chambre un peu craintif de savoir si Amy est encore présente.

    Lorsque je rentre dans la pièce, Rod est sur la chaise de bureau retourné appuyer sur le dossier et me fixe. Il semble se demander où j’étais et si je compte rester sur le pas de la porte. Je lui souris timidement et referme la porte soulagé que la peste ne soit pas dans les parages. Je m’avance et pose le potage sur la table de nuit avant de m’assoir sur le bord du lit. Je regarde ensuite Rod et lui demande,

    - Est-ce qu’il a pu manger un peu ?
    - Amy lui a donner je sais pas quelle mixture qui l’a fait recracher ses boyaux.
    - Oh… je vois…

    Je me tourne vers Bri et lui tamponne le visage avec une serviette humide. Il ouvre alors les yeux un peu dans les vapes.

    - Len ?
    - Je suis là… Bri il faut que tu manges un peu. Tu as pris des médicaments non ?
    - J’arriverai rien à garder…
    - Essaye quand même s’il te plait… et si tu sens que tu ne peux plus, alors dit le moi et on arrête là d’accord ?

    Je suis inquiet pour lui. Il semble avoir perdu du poids et il est tout pâle. Je sais qu’il y a des risques pour qu’il vomisse mais il faut vraiment qu’il mange un peu.

    POV Brivael

    Len m'aide a m'installer et me force presque a manger. J'ai peur de re-vomir le tous, mais en dirais que je peux au moins garder quelque chose. Et puis c'est bien meilleurs que les indescriptible repas d'Amy. QU'elle m'apporte d'ailleurs quand je finis de manger. Elle regarde les deux repas a intervalle régulier. Me disant que je devais manger quelque chose de plus consistant. Je la fixe alors et lui dit.

    -Amy, tu a des fringue de rechange ?
    -Ba non pourquoi mon ange ? Tu sais amour que je n'ai pas besoin de me changer, je suis une ladie MOI !

    Qu'est-ce qu'elle a a insister sur le fait quel soit une « laide-ie »

    -C'est surtout que si tu me fait manger cette horreur de repas, je te le dégueule sur tes fringues.
    -Roh voyons Bri !! Hey rod mais qu'est-ce que tu fou ?

    Rod me sauve la vie en prenant le repas qu'a fait Amy pour le manger. Enfin... Après une boucher il recrache le tous en disant que c’est dégueux.... Et ce n’était qu'un steack avec des haricot... Mon dieu j'ai peur...

    Je regarde Len pendant qu'Amy gueule a Rod qu'il est un « enfoirer » et autre chose... J'ai envi d'embrasser Len, mais il s'éloigne de moi de plus en plus... Qu'est-ce qu'il a ?

    POV Len

    Deux jours sont passés, Bri va beaucoup mieux, il est presque sur pied mais il reste encore au lit, ordre d’Arielle. Ce dernier supporte de moins en moins de rester dans sa chambre mais il semble quand même content d’avoir une excuse « valable » pour manquer les cours. Ayant loupé deux jours pour m’occuper de lui, je suis retourné en cours par risque d’avoir des problèmes. Bien sûre, je n’ai rien loupé de bien passionnant. Les professeurs m’ont toujours traité de « surdoué ». Je n’ai jamais eut vraiment besoin de me donner à fond et je ne fais pas exprès d’être le « premier de la classe ». J’ai toujours eut une facilité pour apprendre et comprendre les choses ce qui m’a fait sauter plusieurs classes. Certains de mes professeurs parlent déjà de grand avenir comme mathématicien ou physicien avec plusieurs doctorats. D’autre me voie à la tête de grande entreprise ou professeur à l’université. Personnellement je n’ai pas vraiment encore pensé à ce que je deviendrais plus tard. Je ne suis même pas sûre que je pourrais choisir mon avenir d’ailleurs… certaine choses semble avoir été tracées par mon père dès ma naissance et ce malgré mon avis personnel. Je soupirs, je n’aime pas penser à plus tard. J’ai décidé de vivre le moment présent et de ne me soucier de rien. Si seulement mon entourage pouvait en faire autant.

    Assi seul dans le fond de la classe, je m’ennuie à écouter le professeur de physique divaguer et même se tromper sur certain calcule qu’il nous montre aux tableaux. Il me demande quelque fois de venir expliquer mes calcules et raisonnements pour que les élèves comprennent mais ça reste d’un ennuie mortel pour moi comme toujours... et malheureusement, les cours passent et se ressemble.

    Lors du dernier cours, je reçois un petit mot sur ma table,

    « Hello,
    peux-tu me rejoindre au parc près de l’école à midi ? Je t’attendrais après le petit pont. J’ai à te parler traine pas.
    Rod »

    Inquiet, je range mes affaires très vite dès la sonnerie pour sortir de l’enceinte du lycée. Je pense déjà à pleins d’événement graves qui pourraient être arrivés à Bri. Je m’aventure dans le parc et me met à chercher Rod. Je passe le pont et regarde partout quand soudain…

    « Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 36Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 38 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :