• Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 36

    POV Brivael

    Vers 16 heures, j'ai vu une bouille apparaître doucement dans l'interstice de la porte. Len avance dans la chambre tête basse et souriant un peu. Rod s’empêche de rire car je viens de passer de ronchon à tout content... Putain Len me fait un de ces effets...
    Il s'avance pour aller je ne sais où, mais je le tire vers moi. Il se retrouve dans mes bras. Rod pose l'ordi sur le bureau de Len puis nous dit qu'il va chercher à manger. Len se pelotonne dans mes bras, je dis pas non.

    -Tu as mangé ?

    -Hum ? Oué de tous pour tout vomir. Je rigole en disant ça. Puis sérieux, je lui dis qu'Amy a essayé de me faire manger mais c'était trop dure à garder.

    -Tu n'as… pas mangé?

    -Juste des nutriments donnés par Arielle.

    Il me regarde bizarrement, qu'est-ce qu'il a ? A oui d'ailleurs.

    -Dit, la soupe c'est toi qui l'avais faite ?

    -Hein ? Eux oui..

    -Tu peu en refaire ? Amy l'avais foutu dans un coin, et Arielle m'a dit qu'il aurait été mieux que je mange ça que les conneries d'Amy. Et quand Arielle l'a trouvé, elle n'était plus bonne à manger.

    -Hum, oui je vais t'en refaire.

    Il essaye de se lever mais je le tire vers moi.

    -Nan ! Pas maintenant.

    Trop de temps sans lui, trop de moment sans le toucher. Je me colle à lui, puis je finis par l'allonger sur le dos, me mettant entre ces jambes. Il me fixe, il sourit, il faisait pas ça avant... J'aime bien.

    - Embrasse-moi Len...

    POV Len

    Je rougis quand je l’entends dire ça et détourne les yeux quelque seconde avant de me redresser et de lui donner un baiser furtif. Je dois être rouge pivoine, je reste toujours gêné même si j’aime bien quand il m’embrasse. Bri se met à rigoler en soupirant puis il me dit,

    - Je veux un vrai baiser…

    Il approche alors son visage du mien et nos lèvres se rejoignent. Il force un peu la barrière qui sépare sa langue de la mienne pour que j’entre-ouvre la bouche. Pendant que nos langues tournoient ensemble, il caresse mes cheveux et ce contact m’électrise tout en me rassurant. Je passe mes bras autour de ses aisselles et les pose dans son dos avant d’agripper son T-shirt.

    POV Brivael

    Le sentir près de moi, sous moi est vraiment ce que j'aime. Je comptais aller plus loin quand Arielle est arrivé dans dans la chambre. Elle a souris puis soupirer avant de me dire de m'allonger correctement. Que faire de l'exercice n'était pas bien pour moi encore. RAH ! Ça m’énerve.

    Len en a profité pour aller faire de la soupe. Rod est revenu entre-temps et on a commencé a parler. Vers 20h Len Reviens avec de la soupe avant qu'Amy n'entre dans la chambre. Elle regarde bizarrement Len, qu'importe. Je mange ce qu'il m'a fait. Sou les yeux grand ouvert d'Amy.

    -Bri ! Ne mange pas ça, c'est pas bon !
    -Amy, ne raconte pas de bêtise, la soupe est le meilleurs aliment pour lui en se moment. Dit Arielle excédée.
    -Ce n'est pas digne de Bri !
    -Amy, je préfère nettement ça, au horreur que tu m'a fait manger et que j'ai vomis juste après.

    Vers 22h, Len est sortis de la chambre pour se lavé, suivis de Amy. J'étais encore fatigué et mon mal de crâne revenais. Je me suis endormis juste après avoir dit a Rod de rappeler a Len sont rendez-vous pour retiré l'attelle.

    POV Len

    Je marche le long du couloir, rentre dans la salle d’eau et m’apprête à refermer la porte quand je sens une force qui la retient. Une main qui m’attrape et en une fraction de seconde, je me retrouve projeter contre le mur. Par reflexe je mets mes mains devant mon visage pour me protéger.

    - T’as peur de moi la tapette ?

    Je lève les yeux et les plongent dans ceux d’Amy. Elle semble hors d’elle.
    - T’es content de toi morveux ? Je t’ai dit de lâcher Bri nan ? Pourquoi tu lui refais de la bouffe hein ? Tu cherches à être sa femme ? Tu écarte les cuisses ou lui tend ton jolie petit cul de tapette aussi ?

    Je suis abasourdie par ce que j’entends. Elle parle très vite et de manière supérieur et elle semble perdu dans son monologue. Elle fait les questions réponses comme si c’était normal.

    - Bien sûr que non ! Tu sais pourquoi ? Parce que Bri n’est pas un sale homo comme toi ! Et ne vient pas me dire le contraire. Je connais Bri mieux que personne, c’est mon premier amour et je lui ai donné la chose qui est la plus précieuse pour une femme, sa virginité. Peux-tu en dire autant ? As-tu couché avec Bri ? Ah ah… à ta tête je vois bien que la réponse est « non » ça ne m’étonne pas. Bri ne baisera jamais avec un petit intello de fils à papa. Restes-tu avec lui parce qu’il te procure une sécurité ? Dans ce cas tu n’es qu’un sale profiteur ! C’est ça ? Tu es un profiteur ? Franchement je comprends pas pourquoi Bri et Rod se sont entiché d’un imbécile comme toi… enfin bref… j’en ai marre de me prendre la tête à cause de toi ! Ta présence ne fait que le rendre faible et il perd de son charme à cause de toi !
    Sur ce, je m’en vais et je te redis de t’éloigner de Bri ! J’espère que je me suis bien fait comprendre !

    Elle repart comme elle est venue. Il va me falloir quelques minutes pour pouvoir réagir. Je vais me laisser glisser sous les jets d’eau chaude. Ma tête me fait mal, je n’arrive pas à réfléchir.

    Bri est vraiment aussi triste avec moi ? Lui forcerais-je la main ? Suis-je gay ? Ce sont des questions qui restent sans réponse. Je me laisse tomber ma terre, l’eau coulant toujours sur mon corp nu. Je n’ai jamais été attiré par un garçon… je n’ai été attiré que par Bri alors ça veut dire que je suis gay ? Avec Bri c’est différent… il… il est tout ce que j’ai… tout ce que j’ai ? Est-ce que je profiterais de lui comme le dit Amy ? Est-ce que je reste à ses côtés pour m’assurer protection contre Brian et sa bande ? Plus j’y pense et plus ma tête me fait mal. Je vais finir par sortir de la douche une heure après complètement lessivé et à bout de force après les événements des quelques heures. Je retourne dans ma chambre une fois en pyjama.

    POV Rod

    Len est rentré apathique dans la chambre. Je ne comprends pas vraiment pourquoi. Je lui dit tout de même que je viendrai le chercher demain pour aller à l’hôpital. Il hoche de la tête mais ne répond pas vraiment. Je sors de la chambre pour aller me coucher.

    POV Brivael

    Je me suis réveillé seul, Len n'était pas là. Au vus de l'heure je pense qu'il doit être à l’hôpital. Je finis par me lever pour aller me laver. Amy a débarqué à ce moment pour me dire joyeusement qu'elle allait m’aider… Je l'ai joyeusement à mon tour... envoyé paître. Elle m’énerve…

    J'ai eu du mal à me laver, ma tête tournait à force de marcher. Vers midi, j'ai finis la soupe de Len même si la majorité qui restait à finis à la poubelle à cause d'Amy. Elle a encore essayé de me faire avaler autre chose. Du steak ce coup si, vraiment qu'elle #&*%ù#2@¤*.

    Vers 14h, mon plus grand bonheur est arrivé... Non pas Len, même si j'aurais aimé le voir (et qu'il me suce, mais bon ça...). Ce qui est arrivé c'est qu’Amy est... PARTIE en cours. Si j'avais pus sauter de joie je l'aurais fait... mais le faire s'était aussi me faire vomir... mauvaise idée.

    « Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 35Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 37 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :