• Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 32

    POV Len

    Alors… il n’y a rien entre Amy et Bri ? Une part au fond de moi est toujours craintif… j’ai peur de m’attaché et de me retrouver seul une fois qu’il se sera lasser de moi.

    Nos allons resté ici une quinzaine de minute avant que je ne recoive un message de Rod. Bri me regarde et me demande,

    - C’est qui ?
    - Hein ? Euh… Rod
    - Rod ? Depuis quand t’as le num de Rod ?
    - Il me l’a donné toute à l’heure

    Bri me fixe, il semble en pleine réflexion. Il se relève puis me dit qu’on part. Je le suis en silence et nous allons à la voiture de Rod. Ce dernier appuyer contre le capos de sa voiture est entrain de fumer un join. Lorsqu’il nous aperçoit, son visage s’illumine,

    - Ah Briteille ! Content que tu aies mieux mec. Putain ton chaton est un vrai remède contre la Bri casse gueule !
    - Ta gueule Rod… allez on se tire d’ici…

    Bri s’installe derrière et me regarde,

    - Alors tu t'amènes ?

    Je lui souris avant de m’installer à côté de lui. Il passe son bras autour de mon épaule et m’amène encore plus à lui. Rod chante avec Bob Marley tandis que Bri dort paisiblement sans doute épuisé.

    POV Brivael

    J'ai dormis tous le trajet, je me suis juste a moitié réveilliez quand Rod m'a soulever pour n’emmener dans la chambre. Je marchais en coma-tant, me tenant a Rod et Len, enfin surotut a Rod.

    Ils m'ont posé sur un lit, Rod est partis après nous avoir souhaité bonne nuit, d'où il dit ce genre de truc lui ? Len c'est allonger a côté de moi, sa tête dans le creux de mon cou. Je suis crever mais, j'ai envi avant tous d'être avec Len, bon j'aurais envie de le prendre mais, être avec lui me suffis.

    -Len ?
    -O..Oui ?
    -Tu peux m'enlever mon bandeau ? J'ai plus de force.
    -Ok.

    Il a posé ces mains sur mon bandeau avant me le retiré et de le posé sur sont bureau.

    -Je n'ai plus envie de le porter.
    -Hein ?
    -J'ai l'impression de fuir ce que je suis...

    POV Len

    Je le regarde, ça me fait bizarre de voir la totalité de son visage. Ses yeux sont vraiment magnifique, je pourrais m’y noyer dedans… comment vais-je pouvoir le regarder si à chaque fois je me perds dans ses yeux. Bri me fait signe de venir le rejoindre. Je me mets dos à lui et me col à son torse. Il rigole soudain en m’enlaçant,

    - C’est vrai que des fois tu ressembles à un chaton…

    Il s’endort presque aussitôt. Je soupirs, ce Bri… il restera toujours fidèle à lui-même. Je ferme les yeux et essaye de trouver le sommeil… malheureusement il n’est pas au rendez-vous. Je regarde ma montre, il est à peine seize heures. Bri dort profondément. Je m’extirpe de ses bras puis sort de la chambre en silence. Mon estomac cri famine et il faut vraiment que je boive quelque chose.

    Lorsque j’arrive à la cafétéria, plusieurs têtes se tournent vers moi. L’endroit est silencieux mais il y a quand même quelque pensionnaire par ci par la. Je m’avance et prend un sandwich et un coca. J’entends soudain quelqu’un m’appeler.

    - Eh gamin tu dors pas ?

    Gêné je m’avance et m’assois en face de Rod.

    - Tu… peux arrêté de m’appeler comme ça ?
    - Gamin ? T’aime pas ? Tu veux que je t’appelle comment ? Chaton ?

    Je rigole, il est incorrigible… il me rappelle quelqu’un… c’est pas étonnant qu’ils soient comme frère.

    - Comme tu veux mais pas « gamin »

    POV Rod

    -A ? Gamine alors ?
    -Hein ? Non !
    -Je rigole Gatito !
    -Gatito ?
    -Chaton en espagnol.

    Je rigole de le voir rougir, je comprend vraiment Bri ! Il mange comme un affamé devant moi, ça me fait marrer, vers 17h Un groupe de gars entre dans la cafet et s'assois a la même table que nous, Il commence a embêter Len. J'aprend bien vite que le brun a côté de Len s'appelle Brian.

    -Alors Len, tu n'est pas en train de lecher les bottes de se connard ou d'un prof ?
    -C'est..C'est pas un connard.
    -Euh...Gatito, c'est qui le connard dont il parle ?
    -C'est...Bri.

    Je crois que j'ai buguer, Len m'a regarder bizarrement.

    -Quoi ? Tu connais Bri aussi ?
    -Oué, assez bien même et si tu l'insulte encore une foi non seulement je te fait bouffer l’assiette et le plateau de Len ,mais en plus que je défonce le culs sur la table !

    Tien, il ne souris plus là, il essaye de m’insulter mais je fini par lui montrer que je ne rigole pas en prenant l'assiette et en la foutant dans sa bouche, au vue se sont visage et des gémissements de douleur, j'ai du lui casser quelque chose.

    « Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 31Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 33 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :