• Tome 1: Tentation et châtiment: partie 3

    POV Len

    Je suis crevé. Déjà que la chaleur est épuisante mais le fait de porter ces cartons m’a complètement lessivé. Mais qu’est-ce qui m’a prit de proposer mon aide… c’est comme si je demandais ouvertement à ce mec de me persécuter…

    Je soupire puis prends ma bouteille de thé glacé et en bois une bonne gorgée. Heureusement que j’ai mangé la glace en chemin car sinon il ne resterait que de l’eau sucrée.

    Je m’allonge ensuite sur mon lit. Et somnole pendant un temps indéterminé avant que j’entende qu’on frappe à la porte. Je m’avance d’un pas lourd vers la sortie de ma chambre puis, tire la cloison de bois. Le directeur me regarde et attend s’en doute que je réagisse.

    - Bon… bonjour monsieur.

    - Len, tout d’abord je tiens à vous féliciter pour vos excellentes notes. Merci d’avoir choisis notre établissement pour y faire vos études. Ensuite je tiens à vous encourager pour le travaille que vous allez faire pour votre camarade de classe. Ce coaching vous sera sans doute bénéfique dans un avenir proche. Il faut le prendre comme un honneur pour vous améliorer. Ne sait-on jamais, peut-être découvrirez-vous votre vocation. Bien… assez parlez, suivez-moi je vous pris.

    Encore un peu endormi, je pars donc à sa suite sans grande motivation. Cette chaleur est vraiment épouvantable et je suis vraiment épuisé. Il s’arrête ensuite devant une porte. Je rentre et là, j’écarquille les yeux. Dites-moi que je rêve ?


    POV Brivael

    J'étais en train d'écouter de la musique quand la porte s’est ouverte sur le directeur et... Len. Le directeur me souris, stupide... Len lui semble presque choqué.

    « Bon, Brivael, voici Len, qui te donnera des cours particuliers jusqu'à la date des rattrapages. Tu as intérêt à bosser, vu ton niveau ! Tu as déjà redoublé plusieurs fois. Que diraient tes parents s'ils savaient que celui qui te donne des cours est un jeune homme de 15 ans ? Alors que tu en a 4 de plus ? »

    Je souris à sa phrase, quel idiot, je lui réponds simplement que mes géniteurs me diraient encore que leur investissement à long terme est perdu à cause de moi. Il soupire et me laisse alors seul avec Len, qui se retrouve avec quelques feuilles, sûrement le programme des révisions.

    Il n'ose pas bouger, et sautille presque d'une jambe à l'autre de stress. Décidément je comprends pourquoi Mathieu s'amuse avec lui, c'est hilarant. Je souris et ricane presque à le voir.

    POV Len

    Je ne sais plus quoi faire, ni comment je suis sensé agir. Le directeur m’a bien fait comprendre qu’il comptait sur moi pour réussir… mais quel con, il refile aux autres le travail où il a échoué ? Comment veut-il que j’arrive à travailler dans ces conditions ?

    Je regarde la pile de feuille que le dirlo a posé dans mes mains. Le niveau à l’air assez élevé, je ne suis pas sur que je vais suivre ce programme… je vais s’en doute en refaire un qui pourra être à… sa porté.

    Je suis mal à l’aise, il me semble que c’est la première fois que je passe autant de temps avec quelqu’un, et en plus ça va être comme ça assez souvent comme je l’ai compris. Je tente de parler mais ma voix tremblante sort dans un ton timide,


    -Nous commencerons à bosser d’ici un ou deux jours… le temps que je trouve la meilleure manière pour t’aider dans tes révisions…

    Je me racle la gorge avant de continuer,

    -Combien de matière as-tu loupées au juste ?

    -Français écrit 5, oral 10, math 16 quant-aux sciences j'ai eu 5
    -Ah... ah…


    C’est la seul chose que j’arrive à dire… il doit rattraper trois examens et avoir un minimum de 16 à chacun ? Ce qui veut dire qu’il doit faire entre 11 et 6 points de plus que ce qu’il a fait au préalable ? Je me gratte la tête en réfléchissant à toute vitesse… comment diviser le temps qu’on a à notre disposition, tout en réussissant à le motiver et à améliorer sa compréhension… il me faut du temps seul pour réfléchir à comment je vais procéder.

    -Je… je vais y aller… je reviendrai te voir d’ici un à deux jours pour te dire comment nous allons faire…


    POV Brivael

    Je soupire quand Len sort de la chambre, Je sens que je vais passer de mauvaises vacances. Je décide de me changer avant de ressortir. Bon cotés du pensionnat pendant les vacances, aucun couvre feu.

    Je me déshabille et enfile un nouveau pantalon noir cette fois, avec une chemise et un bandeau noir. Le couloir est vide, il n'y a vraiment personne. Je sors dans la rue, il fait toujours chaud mais moins que tout à l'heure. Je n'aime pas rester enfermer trop longtemps, je préfère bouger et ne pas voir les regards exaspérés.

    N'ayant plus de cigarette je passe au tabac pour m'en acheter un paquet puis me dirige vers le parc. Il se trouve à quelques rues du pensionnat. Dès mon entrée je repère quelques élèves du lycée, dont le groupe de Mathieu... fait chier, pourquoi il est pas parti en vacances lui ? J'avance dans la direction opposée, ne souhaitant pas le voir. Il ne me repère pas, en tout cas pas pour l'instant.

    Je m'assois sur un banc pour fumer et passer le temps, jusqu'à 19h30. Puis je rentre et mange pour ensuite allé me coucher. Len est revenu le sur-lendemain. Des papiers dans les mains, un sourire crispé sur le visage quand il est entré alors que j'étais seulement en boxer sur le lit. J'adore ce gars, il est perturbé si facilement.

    « Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 2Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 4 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :