• Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 29

    POV Len

    Nous sommes dans la voiture de Rod. C’est un vrai moulin à parole ce qui me fait rire. Avec ses dread et son style d’habit, Rod est le portrait typique d’un reggaeman affro-americain si ce n’est qu’il est loin d’être américain et encore moins africain. Il est espagnol à la peau mate. Je suis assis devant avec lui tandis que Mat’ est derrière. Ce dernier ne dit rien et reste tranquil, je ne sais pas pourquoi mais, on dirait qu’il fait la tête. Rod me tire de mes pensées,

    - Alors gamin, comment t'as connu Briteille ?
    - Briteille ? Je souris amusé par tous ces surnoms.
    - Ouais ma Briquettounette.

    J’éclate de rire ce qui semble enjouer Rod. Lorsque je reprends mon souffle, je lui dis,

    - On est dans la même classe et les profs… en fait… m’ont désignés pour être son prof particulier.

    Je dis ceci en étant assez gêné, les souvenirs de ces moments la me revenant en mémoire.

    - Prof particulier ? Le venard et t’es doué comme prof ?
    - Euh… je ne sais pas trop… peut-être…

    Il me sourit avant d’augmenter le son de la musique.

    - Ça ptit mec c’est du Bob Marley tu aimes ?
    - On va dire que ce n’est pas ce que j’ai l’habitude d’écouter.
    - Ah ? T’écoutes quoi alors ?
    - Euh… en fait je n’ai pas vraiment de style a part entière… j’écoute… de tout.
    - Je vois alors écoute ça tu ne peux que kiffer… quand tu écoutes du Bob tu kiff ta life !

    Je rigole, il est différent de Bri tout en étant semblable… enfin je me comprends. Nous arrivons à l’hôpital environ quinze minutes plus tard. Lorsque Pierre ouvre la porte, il écarquille les yeux devant un Rod qui sourit à pleine dent.

    - Yeaah doc ! Ca roule ?

    Pierre s’écarte pour nous laisser rentrer.

    - Et bien ça pour une surprise… je ne m’attendais pas à te voir ici Rodrick .
    - Ah tu sais doc les oiseaux chantent… le soleil brille… et j’accompagne le chaton de Bri. Toujours près comme les scout !
    - Ouais bah t’avais pas besoin de l’accompagner j’étais là moi… marmonne Mat dans sa barbe toujours aussi énervé.
    - T’as dit quelque chose la femmelette ?
    - Répète un peu pour voir ???

    Je m’apprête à intervenir mais le doc me devance et les sépare les obligeant à aller s’assoir chacun de leur côtés. Puis en revenant vers moi il me fait un clin d’œil avant de me demander de m’assoir sur le petit lit. Il m’enlève ensuite le plâtre tout en parlant avec Rod de sa grand-mère avant d’examiner mon bras. Il m’amène ensuite faire une radio. Je n’ai pas trop envie de laisser les deux autres seuls dans la pièce mais, je n’ai pas trop le choix.

    Lorsque je reviens dans la pièce, une atmosphère très lourde pèse dans la pièce. Etonnement personne ne parle et personne ne se tape dessus. Pierre arrive après moi, les radios sous le bras. Il les examine puis un sourire aux lèvres nous dit que la fracture s’est bien remise. Il me pose une attelle puis nous invite à prendre un café à la cafeteria.

    Nous rigolons un peu puis je m’absente pour aller aux toilettes. Lorsque je me lave les mains, je sens soudain quelqu’un m’enlacer par derrière.

    - Len…
    - Mat ?

    Il susurre mon prénom plusieurs fois à mon oreille, avant de m’embrasser dans le cou tout en caressant tendrement mon ventre. Puis il se décolle de moi au ralentit avant de me demander de réfléchir sérieusement à sa proposition. Il quitte la pièce en me laissant devant le lavabo, le cœur battant et le souffle court.

    Pourquoi a-t-il fait ça ? Est-ce qu’il m’aimerait ? Je ne sais plus comment réagir… quoi penser… je quitte la pièce après m’avoir passé un peu d’eau sur le visage. Je m’assois devant mon verre, m’efforçant de sourire… mais mes pensées restent dans cette salle d’eau. Lorsque je lève la tête, Mat assis en face de moi me fixe. Ses yeux semblent me transpercer un frisson me traverse.

    POV Rodrick

    Len est revenu bizarre des toilette, je comprend pourquoi Briquette n'aime pas Mat, se connard sens le gay a plein nez et surtout on vois bien que sa cible est Len. D'ailleurs se dernier semble perturber quand il vois Mat le fixer. Je finis par passez mon bras autours de Len, comme l'aurais fait Bri. Quoique, moi j'ai pas envie de Len, l'est mignon son chaton mais trop... innoncent a mon goût. Mat tique quand il me vois faire, moi je lui souris. Je protege mon frère et mon frère aime se gars alors je protège le gamin.

    Len a bu sont gobelet en parlant avec Pierre et Mat. Moi j'attend et répond au question de Pierre parfois.

    -Rodrick, tu pourrais dire a ta grand-mère de venir chez moi ? Pour un check-up
    -Quoi ? Pourquoi ?
    -Ne t'inquiète pas, ce n'est qu'un check-up pour vérifier si elle va bien. Puis comme elle n'aime pas les hôpitaux je le ferais chez moi, d'accord ?
    -Poua ! M'avez fait peur doc', ouais je lui dirais de venir vous voir, enfin je l’emmènerais.

    A peine j'ai répondus au doc que Bri a débarquer, j'ai enlever mon bras puis me suis lever pour changer de place. J'ai toujours fait ça pour Bri, quand il veux être a coté de quelqu'un, et il le fait pour moi.

    -Bridouille! Bien le dirlo ?
    -Il me faix chier, mes notes descendent, il m'a sortis « soit tu bosse au lycée ! Sois tu rentre chez toi »
    -On va devoir bosser frangin !

    Il me souris, rah il souris peu se con mais il le fait quand même, plus depuis que Len est dans les parages. J'ai failli éclater de rire devant le visage dégoutter de Mat quand Bri c'est assis a côté de lui et lui a demander s'il allais bien.

    -Len ? Sava ?
    -Oui.
    -Ne t'inquiète pas Bri, sont bras est guéris, je lui est mis un attelle que je lui enlèverais dans une ou deux semaines.
    -Ok.

    On est resté peu de temps dans la cafèt'. Quand on se dirige vers la voiture je force Bri a ralentir, laissans Len et Mat un peu en avant.

    -Rod ? Putain qu'est-ce tu veux ?
    -Fait gaffe a la femmelette, il en veux trop.
    -Len est a moi, il n'y a pas de risque.
    -Bri, se mec va même jusqu'à perturber Len, alors si, il y a un risque.
    -J'ai confiance en Len
    -En Len peut-etre, mais en Mat ?

    Il tique a mes mots, allez frangin je te laisserais pas seul. J'avance vers la voiture en gueulant « Allez, c'est a ton tours de monter devant Mat-quelquechose ».

    POV Brivael

    Le trajet ces fait tranquillement, Rod a bien gerer pour que je sois avec Len a l'arriere de la voiture. Je n'ai rien fais non plus, juste passer mon bras autours de Len. Il semblais bizarre, je n'aime vraiment pas ça.

    On a finis dans notre chambre, moi avec Len sur son lit, enfin moi allonger et lui assis entre mes jambe et dos au mur. Mat ces installer sur la chaise de bureau de Len et Rod sur mon lit. On a parler un peu de tous et rien, a chaque fois que j'allais m'engueuler avec Mat, Rod calmais le jeu en disant de la merde, il fait souvent ça quand il sens que je vais craquer. Tous c'est passer assez calmement. Les jours suivant aussi d'ailleurs.

    Lundi, premier cours ? Sport, ça j'aime. On a eu la surprise de voir Rod, sa classe et la notre étant en commun. Monsieur Mallo a soupirer en nous voyant ensemble. Faux dire on est connus pour certe être bon en sport, mais aussi pour faire n'importe quoi. Len lui semble vraiment mal a l'aise et renfermer sur lui même.

    Je ne l'avais pas vu comme ça au autre cours, quoi que je suis con, ces un peu notre premier vu que le prof étais absent au début de l'année. Je m'approche de lui suivis de Rod qui fait le con derrière moi. Ce qui fait rire Len vu que quand j'arrive prés de lui il souris, a moin qu'il souris pour autre chose.

    POV Len

    Pfff j’aime toujours pas le sport… c’est bien une matière où je ne me débrouille pas. J’ai de très mauvais souvenir et ça ne s’arrange pas maintenant. J’ai toujours été sur la sellette, je suis la personne qu’on ne veut pas dans les équipes car je les ralentirais. Je n’ai jamais aimé qu’on me prenne en pitié et qu’on m’accepte dans l’équipe par pur charité. Bri et Rod eux au contraire ont l’air de poisson dans l’eau. Ils ont l’air de s’amuser c’est déjà ça… moi je serais mieux sur les tribunes que dans la salle…

    Le prof nous appelle et nous demande de nous échauffer… je m’exécute sans le moindre entousiasme. Bri et Rod continu de s’amuser tout en s’échauffant. Une certaine nostalgie monte en moi… on dirait des amis d’enfance… ils ont l’air de bien s’amuser.
    Le prof nous appel… C’est bien ma veine il a choisit le basket et il demande à deux mecs de la classe de faire son choix. Bri est bien sur tout de suite appelé ce qui ne m’étonne pas avec la carrure qu’il a c’est quasi normal.

    POV Brivael

    Le premier gars m'a choisi, le deuxième choisi Rod, directement, je cri que je vais l'éclater sur le terrain, il me retorque juste « Fait gaff Bri », je ne m'arrête pas pour autant, les équipes continu de se former, puis d'un coup je vois Rod parler au gars qui fait sont equipe, et le voix soupirer puis l'entend appeler Len. Putain, le salaud. Je fix Rod, se con souris.

    -Je t'avais revenu Bri.

    Len s'avance doucement vers Rod qui dés qu'il le peu s'accroche a Len et lui parle dans l'oreille, je sais pas vraiment quoi, surement soit qu'il va l'aider soit qu'il trouve marrant le faite de me voir jouer contre Len.

    J'enrage de devoir le faire, être dans l'équipe contre Len ces joué contre lui, mais je remarque bien vite que tous le monde l'ignore. Rod l'a vu et finis par passer le ballon a Len pres du panier et le souléve pour qu'il puisse marquer. Ca me fait marrer, Rod encore plus, quand on vois Len rougirs. Mon equipe a 12 point de plus que celle de Rod a la mi-temp. Je me pose sur le banc, Rod me rejoins avec Len, toujours aussi rouge.

    POV Len

    Je ne sais plus où me mettre. C’est super embarrassant. Bri lui semble amusé par ce qui s’est passé. Je me lève et leur dit timidement que je vais aux toilettes. Je ne me retourne pas et cours presque pour sortir de la salle. Je me rends à la salle d’eau. Je referme la porte des cabinets et m’assoit sur la cuvette des WC en soupirant. J’entends soudain des élèves parler,
    - Putain mais c’est qui ce gringalet ?
    - Gringalet ? Tu veux parler de Len le lèche cul ?
    - AH ah ah vous le surnommer comme ça ?
    - Bah ouais il lèche le cul des profs pour avoir des bonnes notes. Il a même réussi à se foutre Brivael dans la poche… Va savoir combien il lui a filé d’argent.
    - Non mieux que ca il doit lui tendre ses fesses, intervient un troisième gars.
    Ils se mettent alors tous à pouffer de rire. Le premier gars reprend la parole,
    - Mais ce petit merdeux vas nous faire perdre on a déjà pas mal de retard putain…
    - A qui le dis-tu je comprends pas pourquoi Mike la pris dans l’équipe. J’ai cru halluciné…
    - Bon venez ça va recommencer dépêchons-nous.
    Mon cœur se serre.

    Maintenant seul, j’ouvre la porte puis me regarde dans le miroir. Oui c’est vrai que je ralentie tout le monde… j’aurais mieux fait de ne pas venir en cours aujourd’hui j’embête tout le monde… en fait rien n’a changé je suis toujours un poids pour tout le monde. Je quitte les toilettes et m’avance vers la salle de sport. Tout le monde est déjà prêt à recommencer. Bri et Rod semble en pleine conversation et rigole à tue tête. Je referme la porte et me rend dans le vestiaire. Je suis presque sur que personne ne m’a vue… personne ne me vois jamais d’ailleurs… Je me déshabille machinalement puis une fois prêt je quitte le gymnase pour aller je ne sais pas où mais dans un endroit où je ne gênerais personne.

    « Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 28Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 30 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :