• Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 26

    POV Len

    Après manger, Pierre me demande d’aller au salon et d’enlever mon T-shirt. Il revient avec une sacoche d’où il sort un stéthoscope. Il me demande de me tourner et de respirer bien fort. Il osulte ensuite mes oreilles et mes yeux, puis prend ma pression artérielle et mes pulsations.

    - Len, tout est bon mais il va falloir que tu manges, et que tu t’hydrate. Tu vas devoir aussi avoir beaucoup de repos et éviter les situations trop stressantes.
    - C’est bon il va bien alors ? Demande Bri prestement.
    - Oui, il va bien.
    - Très bien, allez on va dans ma chambre.

    Bri me prend par le bras et m’entraine dans le couloir sans même attendre que je remette mon T-shirt. Nous montons les escaliers puis traversons le long corridor avant de pénétrer dans une chambre. Il cris ensuite « Hey! Les vieux, nous déranger pas! » avant de fermer la porte et de me jeter sur le lit.

    POV Brivael

    Après l'avoir allonger sur le lit, je me positionne a quatre patte au dessus de lui, et le regarde avant de lui dire « Vangeance » mot qui le fait rougir et moi rire de sa réaction.

    Je l'embrasse, passe mes main sur sa peau, je n'ai pas tellement envie de baiser ou autre. Avoir failli le perdre m'a déjà fait trop mal. Je me suis allonger sur lui, j'ai sentis ces mains passer sur mes coté, sa ma fait frissonné, ces que je suis pas chatouilleux en plus...

    -Ne part plus... plus jamais... ou je t'attache.

    POV Len

    Je rigole en entendant ça puis en voyant qu’il semble sérieux, je sens mes joues chauffer puis je détourne la tête.

    - Je… o…oui
    - Putain Len comment tu peux être aussi excitant.

    Je rougis de plus belle à ses paroles. Il n’y a que Bri pour être aussi direct. Il passe ses mains dans mes cheveux qu’il agrippe tout en m’embrassant à plein bouche. Nous échangeons des baisers pendant quelque minute puis, Bri se couche à côté de moi avant de me prendre dans ses bras. Blottit, j’écoute son cœur battre et sa respiration profonde. Je suis bien… je me sens bien… Je passe mes mains dans son T-shirt et les pose sur son ventre musclé et chaud. Bri rigole puis embrasse ma tête avant de s’endormir. Je ne tarde pas à faire de même.

    POV Brivael

    Je me réveil a je ne sais pas quel heure. La maison est silencieuse, Arielle dois être partie courir comme souvent, Pierre lui au travail. Len est toujours dans mes bras, je bande... Je ne suis d'ailleurs pas le seul. Je prend la queue de Len en main, il dors encore mais gémis. Sa me fait marrer. Il n'a pas mis longtemps a se reveilliez.

    -Que...Bri qu'est-ce tu fait.
    -Moi ? Rien ! C'est ma main qui a envie de jouer.
    -Que...Han...

    Ah ! Ça j'adore, il gémis quand je passe mes doigts sur sont gland. Je commence a la branler, il jouis assez vite. C'est rouge de honte qu'il essaye de se lever. Je m'assois et le force a rester dans le lit. Sont dos coller a mon torse je lui dit de ne pas bouger.

    -Pierre a dit repos !
    -Je...
    -Tutututu, pas bouger.

    Je ne peux pas m’empêcher de chuchoté « Ne part pas ». Même s'il est là, j'ai toujours peur qu'il parte avec se connard de Mat, qu'ils partent ensemble. Len insiste quand même pour aller se lavé. J'en démord pas et finis même par le suivre dans la salle de bain. Il étais gener au début puis la douche n'étant pas réellement transparente, il en a profité pour se cacher de moi dedans.

    Allonger dans la baignoire j’attends qu'il finisse de sa laver, tous en lui parlant.

    -Tu va aller chez Mat ?
    -Comment ça ?
    -Tu devais passer la semaines chez lui... TU ira ? Je veux dire demain ? Ou le reste des vacance ?
    -Ah... Je, j'avais oublier.
    -Tu ira ?
    -Je.. Je sais pas.

    Je l'ai entendu chuchoté quelque chose mais, je n'ai pas compris, il n'a pas voulus me dire ce qu'il avais chuchoté.

    POV Len

    Les jets dos sur mon corps me fait du bien. C’est vrai que j’avais promis à Mat que je passais la semaine chez lui. Sa mère a déjà organisé le programme de la semaine… mais avec tout ce qui s’est passé ces derniers jours, je ne sais pas trop ce que je vais faire. Pour couronner le tout, les dernières paroles de Mat à l’hôpital m’ont surpris et trotte encore dans ma tête. Qu’est-ce qu’il voulait dire exactement par là ?

    J’entends du bruit derrière moi, puis je sens des bras me serrer la taille. Je cris de stupeur, bri, nu est collé à moi. Sa présence et la chose dure que je sens dans mon dos provoque une vive réaction de mon bas jambe.

    - Bri… aaahhh

    Il vient de m’embrasser dans le coup et suce avec ardeur ma peau. L’eau coule toujours sur nos corps chaud. D’une voix grave, Bri me dit « Ni va pas, reste avec moi… ». Ma respiration s’accélère et ma tête me tourne. Il va me rendre fou, je ne comprends plus mon corps et il tient mon cœur en otage. Nous allons rester un long moment dans cette position. Bri m’embrasse à plusieurs reprises et chacun de ses baisers fait bruler en moi un feu intense. Ses mains caresse ma peau et j’ai l’impression qu’une raille de feu reste sur mon torse à chacun de ses passages. D’une manière intense et d’une voix saccadée, je dis à Bri,

    - Briii… non… Tu vas me rendre fou…

    POV Brivael

    La peau de Len est douce, ça me surprend presque. Je descend ma mains de plus en plus bas sur sont corps, sa queue est dure, pas si grande mais bon. Je caresse sa queue, ces bourses aussi. Il tremble et se mord la lèvre inférieure. J'ai envie de le faire jouir encore une fois, ce qui arrive assez vite d'ailleurs, il cris presque, dans un souffle coupé. Ces mains accorcher a mes poignet de me lache pas. J'embrasse Len dans le cou, il gémis encore et répéte mon prénom. Je l'ai laissez tranquil le temps de me laver et de le laver lui aussi d'ailleurs.

    Il n'ose pas me regarde, ont sors de la douche au même moment, il est maigre... Beau aussi. Je l'entour d'une serviette qui le transforme presque en fantome, ça me fait marrer.

    -Quoi ?
    -Tu ressemble a casper...
    -Hein ?

    Il me surprend ma me disant qu'il n'est pas un fantome, je lui repond que si, vu qu'il vole. En fait c'est surtout que je le porte mais ça me fait tripper, de l'entendre me demander de le lacher. Acte que je ne réalise que dans le chambre, je tombe a coté de lui.

    -Aie !
    -Bri ? Qu'est-ce qu'il y a ?
    -Je suis tomber sur ma queue, je bande trop sa fait mal ! Je ne peu m'empêcher de dire ça en rigolant.

    Je me surprend tous de même, il y a quelque mois, je l'aurais simplement regarder en lui demandant de me sucer, mais là j’hésite. J'ai peur de le faire fuir... Même si j'ai vraiment envie qu'il me suce.

    POV Len

    Je rigole mais je rougis en même temps. C’est vraiment une réplique à la Bri… ce dernier me fixe. Je rougis encore plus. Bri est sur le côté et son entre jambe est bien en vu. Je déglutis. Il bande vraiment beaucoup et elle est vraiment grosse… en tout cas plus que la mienne. Je détourne la tête puis la ramène sur Bri qui me fixe toujours autant. Il pose sa main sur la mienne puis la serre. Il l’amène alors gentiment vers son entre jambe. Puis il se stoppe.

    - Si t’as pas envie alors retire ta main.

    Je suis super gêné et je n’arrive pas à le regarder dans les yeux. Je ferme les yeux et approche ma main jusqu’à sentir son gland. J’attrape ensuite son objet de plaisir et fait aller ma main d’avant en arrière. Ça fait un moment que je n’ai plus branlé Bri et ça me fait toujours aussi drôle. Bri mène la barque, sa main posée sur la mienne me guide. Il m’embrasse soudain, introduisant sa langue dans ma bouche. Il rond ensuite le baiser, pose un doigt sur mes lèvre et me susurre,

    - Et si tu utilisais ça…

    Je balbutie quelque mot qui sort dans des sons incompréhensible puis je m’avance. Je déglutie avant de prendre son sexe en bouche. Je dois surement trembler vu le stresse que j’ai.

    POV Brivael

    Ca fait longtemps qu'il ne m'avais pas sucer. Il est pas très doué, je sens même ces dents parfois. Qu'importe, j'essaye de ne pas pose mes main sur sa tête, je n'ai pas envie de le forcer, mais j'aime vraiment qu'il me suce. Je n'ai pas tenu longtemps, je l'ai repousser et est jouis sur mon torse. Len est rouge comme un pivoine, ça me fait rire. Je le tire vers moi et l'embrasse.

    -Merci, j'avais franchement mal.
    -De..Derien...
    -Rougis pas
    -...
    -Rah, mais tu est encore plus rouge là !!

    Je rigole, ça le fait sourire. Au final, je suis aller reprendre une douche, quand je suis revenu, Len timide, me dit qu'il pensais aller voir Mat, pour la dernière journée, il l'a promis alors il me dit qu'il ira.

    -Ok... Mais, s'il te plait, reviens.

    Il a acquiescer. Mat et sa mère sont arriver peu de temps après devant l'internat, devant le qu'elle j'ai emmener Len.

    « Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 25Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 27 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :