• Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 11

    POV Len

    Le contact de la crème et de ses mains me font sursauter. Les larmes coulent de mes yeux du à la douleur qui traverse mon corps et me donne comme de petite décharge électrique. Je plonge mes yeux dans ceux de Brivael puis lui dit d’une petite voix :

    - Euh… je… me…merci mais tu… n’auras pas de problème avec les autres ?

    Je détourne les yeux. Il fait partie du groupe de Mathieu non ? Il s’intéresse à moi seulement parce que je lui donne des cours… je ne dois donc pas m’attacher à lui… je me suis promis de ne m’attacher à personne.

    Des larmes coulent de plus en plus sur mon visage. Ça m’énerve d’être comme ça… d’habitude j’arrive quand même à retenir mes larmes, il est rare de me voir pleurer… pourquoi… pourquoi mes larmes coulent-t-elles alors que je ne veux pas qu’elles coulent…

    Ma main attrape la manche de Brivael et la sert

    POV Brivael

    Len sers ma manche, les larmes coule sur ses joues. Pourquoi ? Qu'importe.

    -Mathieu est un idiot, je n'aurais pas de problème avec eux, car ils ont tous peur de Mathieu et que Mathieu à peur de moi.

    Je continue de lui mettre de la crème puis replace son t-shirt ? Je m'allonge à cotés de lui, de cotés, la tête sur ma main. Je le regarde, ses larmes ne coulent plus.

    -Tu a peur de moi ?
    -Eux.. Je..
    -Je ne laisserai personne te faire du mal tu sais ? Brian va payer ce qu'il a fait.
    -Ce.. ce n'est pas...
    -Si c'est lui.

    Je m'approche de lui, et lèche une de ses larmes.

    -Le seul qui peu te faire du mal, c'est moi et seulement moi.

    Après ça je me lève et commence à ranger mes affaires puis vais me coucher. Les jours suivant passent doucement. Je reste avec Len, il me donne toujours les cours et je profite de l'avoir près de moi pour m'amuser un peu... a ses dépends...

    Sauf que demain, c'est le jour du rattrapage...

    POV Len

    C’est le soir. Demain est le jour décisif… j’espère qu’il réussira… mais… d’un autre côté, je sais que s’il réussit ce sera sûrement la fin. Après tout il est près de moi car je lui donne des cours dans le but que son rattrapage se passe pour le mieux. Ce qui voudrait dire que demain c’est la fin, c’est ce que je pense… il va peut-être même demander à changer de chambre… bah oui pourquoi resterai-t-il dans la même chambre que moi ?

    Je soupirs et décide d’essayer de ne plus y penser. Le plus important est de faire ce récapitulatif qui m’a pris tant de temps à faire. J’ai énumérer les points les plus importants pour demain. Normalement, avec le programme que je lui ai fait subir, il devrait être prêt… enfin j’espère car j’ai utilisé d’autre méthode d’apprentissage que celle donné en cours qui semblaient l’endormir et l’ennuyer. Brivael, couché sur mon lit regarde les feuilles de littérature posées de part et d’autre sur les couvertures. Il soupir et s’allume une clope. Je le regarde et soupir à mon tour,

    - Tu devrais moins fumer. A ce rythme là, tu auras un cancer des poumons dès l’âge de trente ans.

    - Oblige-moi à arrêter !

    Il me sourit en disant cela. Il se plaît à m’embêter souvent de cette manière. Je rougis facilement dès que ça parle de sexe ou de quelque chose de gênant. Je dois avoir un visage expressif car il me dit souvent qu’il ne se lasse pas de mes expressions.

    Nous allons nous coucher tôt ce soir là. Brivael se glisse dans mon lit pour s’amuser un peu avec moi.

    - Arrête Brivael… non…Bri… va dormir dans ton lit !

    - Le tiens est mieux…

    - Et pourquoi ça ?

    - Bah tu y es, c’est bien plus marrant.

    Je soupirs exaspéré. Il devrait dormir dans son lit pour être en forme demain matin. Je n’ai pas envie qu’il loupe ses examens à cause de moi… Il passe sa main sous mon T-shirt, ce qu’il fait souvent depuis quelque temps.

    - Ça suffit Brivael, tu dois dormir… si tu ne dors pas, je vais dormir ailleurs !

    - A oui ? Où ?

    - Je sais pas mais je trouverai… dors allez !

    Il faut bien quinze minutes pour réussir à le convaincre mais il finit par accepter de dormir mais seulement si je le branle. Je le fais, exaspérer et il s’endort dans mon lit juste après. A croire qu’il faut lui faire du bien pour le calmer.

    Le réveil sonne bien vite. Je m’extirpe de ses bras pour l’arrêter et le secoue pour le réveiller.

    POV Brivael

    Je me suis lever en retard se matin. Len m'a limite secoué pour que je me lève. Bien sur j'en ai profité en lui demandant de me faire plaisir, dirons nous...

    Je suis aller au rattrapage comme prévus, ça ma saoulé, j'ai mal au crâne. Par chance pour moi le rattrapage ce n'est qu'une journée. À 18 heure, je sors du lycée pour me diriger vers le pensionnat. Ils y avaient pleins d'élèves au rattrapage, faut croire qu'il y a plein de flemmard.

    Quand je suis arrivé au pensionnat, plein d'élève attendaient devant l'entrée me bloquant le passage. Je sors une clope de mon paquet et l'allume avant d'entrer. Non sans gueuler aux personnes de bouger leurs culs.

    Je suis monter dans la chambre en vitesse. Dedans Len lisait sur son lit, sur le ventre, ça tombe bien ça. Je m'allonge sur lui, il sursaute un peu.

    -Len ! Branle moi ! Nan mieux, suce moi !
    -Quoi ? Que.. Attend !

    Je ne lui laisse pas le temps de répondre et le force a se retourner. Je bloque ses deux mains au dessus de sa tête et l'embrasse.

    -Allez ! T'as juste a faire comme si tu suçais ton pouce, comme quand t'étais gamin ! Sauf que là... C'est plus gros.

    Je passe ma langue sur ses lèvres, il semble choqué, j'adore !

    « Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 10Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 12 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :