• Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 10

    POV Len

    Je suis de nouveau mal à l’aise. Je lui dis d’un air très gêné,

    - Je… ne dois pas être très doué… il faut dire que c’était la première fois que je faisais ça… je ne me fait pas du bien non plus alors… euuh… c’est...que… euh…

    Je détourne les yeux après avoir vu son regard surpris. Soudain, je l’entends rigoler, puis il pose sa main derrière ma joue et ramène ma tête contre lui. Il me susurre à l’oreille,

    - Tout s’apprend…

    Il accompagne son geste d’un baiser qu’il approfondit et finit par forcer la porte de mes lèvres pour venir jouer avec ma langue. C’est la première fois que je roule une pelle à quelqu’un… je réponds à son baiser, mais ne sachant pas comment faire, je décide de l’imiter. Je tourne ma langue autour de la sienne, la faisant aller et venir dans sa bouche puis dans la mienne. J’ai de la peine a respirer… et manque de m’étouffer. Il romps le baiser, rigole de me voir ainsi et s’allonge entre mes jambes. Je sens une grosse bosse contre moi ce qui me fait avoir un hoquet de stupeur. Il semble vraiment amusé, comme s’il avait trouvé un nouveau jouet.

    Tu as tout à apprendre mon p’tit Len… tu verras ce sera amusant… pour moi en tout cas !

    POV Brivael

    J'embrasse, passant mes mains sur ses cotés. Ses mains serrent mon t-shirt, son souffle se coupe souvent, il gémit. J'allais passer ma main sous son t-shirt quand Brian a débarqué dans la chambre. Il nous a regarder avec, je dirais, beaucoup de dégoût. Il me saoul.

    -Putain, tes encore en vie toi ?
    -Je viens juste faire mes cartons, je veux me casser de cette chambre le plus tôt possible !

    Oh ? Tien, intéressant. Je me retourne vers Len qui n'a pas bougé d'un centimètre, choqué ? Tripant... Je l'embrasse une seconde fois avant de sortir de la chambre. Dans le couloir je croise le pion de tout à l'heure, qui me regarde assez méchamment.

    -Salut, dit tu aurais pas vu mon pote ? Mon coloc. Tu vois j'en est mare de traîner avec Len, il est insupportable ! En plus il me fait toujours bosser et me prend pour un gamin ! J'en est franchement marre.

    Je vois le pion s’empêcher de sourire, Après m'avoir dit ne pas savoir où est mon coloc, je m'éloigne de lui en soufflant un « Putain, l'est ou mon pote ? »

    Après ça il me reste a faire un peu n'importe quoi... Facile à faire. Vers 19h, on frappe a la porte. Le dirlo m'annonce avec un grand sourire qu'il y auras un changement de chambre. Mon coloc se redresse alors et demande pourquoi.

    Brian a fait une demande de changement de chambre et au vu de mon comportement, ce serais avec moi que le changement se feras. J'essaye de ne pas sourire et de jouet les mecs énerver de devoir changer de chambre. Quoi que je le suis un peu quand même.

    -Len te feras sûrement changer de comportement ! Alors même si tu ne l’apprécie pas ! Tu devrais t'y faire ! Alors fait tes cartons ! Ce soir tu change de chambre.

    Il est sortis directement après. J'ai attendus d'entendre l’ascenseur pour éclater de rire. Ça fait du bien se relâcher. Mon coloc me regarde bizarrement. Je l'ignore et fait mes cartons. Je suis allé manger vers 20h, puis vers 21h je commençai a déménager mes affaires. Je portais mon premier cartons dans la chambre de Len quand la porte c'est ouverte


    POV Len

    Lorsque la porte c’est refermé sur Brivael, Brian c’est approché de moi et m’a plaquer contre le mur.

    - Putain mec, t’es vraiment qu’une sale tarlouze ! Ça t’amuse de baiser un mec ? Ça te fait du bien de te faire pénétrer par la bite de ce gars ? T’aime avoir des trucs dans le cul ? Putain ! En plus à cause de toi, ma vie est devenue infernal !!!

    Il me donne alors plusieurs coups de poing dans le ventre avant de me lâcher. Je m’écroule à terre. Il rigole et me donne deux coups de pied dans le ventre en me disant que je payerai pour lui avoir fait chier.
    Il se casse alors de la chambre en me laissant sur le sol. Il me faut alors bien quinzes minutes pour réussir a me traîner et me coucher sur mon lit. Mon ventre me fait super mal, et ma respiration est assez difficile. Je m’endors blottie en boule sur les draps.

    Lorsque je me réveille, le coin de Brian est vide… à oui c’est vrai… il m'avait avertie qu’il quittait la chambre. Je me demande qui sera mon nouveau coloc… est-ce qu’il se défoulera aussi sur moi ?
    Je m’avance d’un pas lourd vers la sortie dans le but d’aller me rafraîchir à la salle de bain. J’ouvre la porte, m’avance sans même regarder puis me cogne à quelque chose de grand. Le manque d’énergie me fait m’écrouler par terre. Lorsque je lève la tête, je vois un immense carton devant moi, puis au bout de quelques seconde, je voie dépasser la tête de… Brivael ??? Les yeux écarquillés je lui demande :

    - Qu’est-ce que tu fais là ?

    POV Brivael

    -Je suis là car... Je remplace Brian.

    Il me regarde surpris, il se relève difficilement. L'expression de sont visage montre qu'il a mal. J'entre dans la pièce et pose le carton sur le lit, puis je soulève Len. Il semble avoir mal au ventre. Je dois être fou d’être gentil, mais bon. En soulevant son t-shirt je vois plusieurs marques violette.

    -C'est quoi ça ? Ça y étais pas tous a l'heure !

    Il n'ose pas me regarder et me dit que ce n'est rien. Je ne le crois pas. Je l'oblige a s'allonger en lui disant de ne pas bouger. Je vais dans la chambre que j'occupais. Brian y est et me dit directement de vite dégager. Je comprends maintenant... C'est ce con.

    Je le prend pas le col de sa chemise et le colle au mur.

    -Ta gueule pucelle ! Tu veux que je me barre vite d'ici ? Alors tu vas prendre avec ton pote mes cartons et les mettre dans ma chambre ! Tu ne parles pas, tu files droit ok ?
    -Tu crois que je vais t'écouter ?
    -Oui, grâce à ça.

    Je le frappe en disant cette dernière phrase. Plusieurs coups de point dans le ventre suivis d'un coup de genoux bien placé. Il se plie de douleurs, puis finis après quelque minutes par déplacer mes cartons. Pendant ce temps je cherche dans mes sac la crème dont j'ai besoin. Je me dirige dans ma chambre. Brian y dépose plusieurs cartons, puis s'en vas. Pendant ce temps, j'oblige Len à se rallonger et à soulever son t-shirt. Je m'assois au dessus de lui, sur ses cuisses.

    -Bouge pas, je vais te mettre ça. Tu n'auras plus mal après.

    Je dépose de la crème sur mes mains puis l'applique sur le ventre de Len, presque noirci de bleu.

    « Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 9Tome 1: Tentation et châtiment : Partie 11 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :