• Tentation et renouveaux


    POV Len

    « driiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii nnnnngggg »
    Aaaah il était temps… j’ai trop faim… je range mes affaires dans mon sac quand Dylan m’interpelle.
    - Len ?- Mmh ?

    - Tu pourrais me filer tes notes de cours ? steplaiiit…

    - Mouais… tu vois ce que ça fais de fricoter avec Lisa pendant les cours…

    - Alleeeez Len…
    Je soupirs et lui temps mes feuilles. Dylan saute presque de joie… ce mec alors… je rigole. Ce gars à 22 ans mais quand on le voit comme ça il en fait même pas 18. Nicolas nous rejoint et nous nous rendons à la cafeteria de l’université. Nous repérons assez vite Mélissa et Tiziana qui parlent d’une manière enjouées et très peu discrète. Dès que Mél nous voit, elle nous fait de grand signe pour que nous l’a rejoignons. Dylan rigole,
    - T’aime autant te donner en spectacle Méli ?- Imbécile ! dit-elle en lui tirant la langue.
    Mélissa est une fille très enjouée. Elle mesure environ 1m68, est mince, a de belle forme, blonde aux yeux bleus… elle est aussi clair que Tiziana peut être noiraude. Titi est une fille très belle qui a un sourire ravageur et un bel accent italien.
    - Vous avez déjà mangé ? demande Lisa.
    Lisa elle, est petite, les cheveux noirs avec les bouts rouges elle est le contraire des deux filles. Elle est rockeuse et s’habille de noir et de pique alors que les deux autres filles sont du genre un peu bimbo qui aime porter des fringues dernières modes. C’est un peu ça qui fait le charme de notre groupe. On est tous bien différent… Dylan est un fanatique de sport de combat. Il pratique du Kung fu depuis de nombreuse année mais sait aussi faire de la boxe anglaise et du karaté. Il est issu d’une famille de fou… ils sont presque tous dans les sports de combats. Nicolas s’habille de manière neutre, il n’aime pas trop faire les boutiques… il dit que c’est un truc de fille. Il est fan de Boxe thai et il collectionne toute les informations qu’on puisse trouver. D’ailleurs c’est de boxe thai qu’ils sont entrain de parler.


    Nico : Je me réjouis de ce soir !

    Dylan : Tu m’étonnes ça va être de la tuerie…

    Titi : Vous parlez de quoi ?

    Nico : Tu déconnes Titi tu le sais très bien j’ai pas arrêté de t’en parler ! Ce soir il y a un match qui s’annonce exceptionnel !

    Titi : Ah oui tu parle de ce nouveau qui est devenu professionnel super vite ?


    Il est vraiment passionner Nico… ça me fait sourire.


    - Len ?
    Je regarde Lisa qui me sourit, elle me demande,
    - Tu t’en sors avec ta thèse ?

    - Hein ? Euh… oui oui enfin c’est pas facile mais je m’en sors merci…


    Les autres se mettent à parler alors tous presque simultanément.

    Dylan : Ouais avec un sujet comme t’as dégoté ça m’étonne même pas !

    Mélissa : Il a raison Len… parler de l’émergence c’est pas de tout repos…
    Nico : Purré j'aurais jamais pensé que la denrière année de licence était aussi compliquée... ah Len, comment elle s’appelle ta thèse déjà ?

    Dylan : « Emergence de l’espace-temps dans les modèles tensoriels » Len t’es vraiment un taré…

    Moi : De un, il avait posé cette question à moi… de deux, je te signal qu’avec ta thèse sur les trous noirs c’est pas mieux et de trois t’es plus taré que moi…

    Dylan : Mais comment il me parle le ptit jeune…
    Dylan se jette soudain sur moi et m’ébouriffe les cheveux. Ils se remettent bien vite à la conversation sur la boxe thai… pourquoi mon cœur est si lourd ? Ah… oui je sais… c’est parce qu’il m’a ébouriffé les cheveux… avant, il n’y avait que lui qui le faisait… Rod me manque tellement, mais il manque encore plus à Bri… et à… pfff ça fait déjà deux ans que Mat’ est partie vivre aux Etats-Unis… il faut dire que quand il est partie il faisait peine à voir. Même Bri qui ne sait jamais entendu avec lui, avait pitié de lui. Bri c’est retrouvé impuissant comme la plupart des gens qui entouraient Mat’, personne n’arrivait à atténuer sa peine. Ça m’a brisé le cœur de le voir partir mais ça lui a permis de ne pas se détruire…


    POV Bri


    Piou, après 150 pompes je suis crever, enfin surtout que j'en suis a ma cinquième série... Je suis a la salle de sport. Je viens de faire mon entraînement de base, maintenant je passe... A la corde a sauté. Sa m'éclate se truc, au début je me prenais les pied dedans, hyper chiant...
    Sa fait deux ans qu'il est partis, je n'ai pas de nouvelle de lui. Je lui en-veux un peu tous de même... Je suis aller sur la tombe D'Adelma. C'est Arielle qui a tous fait, enfin ce qui restait a faire. Il y avais du monde a l'enterrement, des amies a elle, pas de famille... Rod, pourquoi tu n'est pas rester putain... Je lui foutrais un poings dans la gueule quand je le verrais...


    J'ai eu mal pour Mat aussi. Quand il a su pour Adelma il a été mal puis il c'est écrouler quand j'ai du lui dire que rod étais partis et que je n'avais pas de nouvelle. Au final il est partis au USA. Tous ça m'a rendu triste mais, j'ai continuer a vivre, pendant deux ans j'ai habiter avec Len chez Pierre, fait mes travaux généraux, j'ai eu mon bac aussi et avec mention bien ! Grâce a Chaton bien sure... Tous seul j'aurais foiré. Mon sursis c'est finis il y a quelque mois a peine. J'habite avec Len dans un appartement depuis Septembre aussi. Il est beau mon Len dans le lit... Je suis fou je sais...


    Il est a la fac, étude de physique mathématique...Un fou... un taré... un génie... sa va ensemble tous ça ? Qu’importe.


    -Bri !

    -Oh, Sebastien

    -TU viens, on va être en retard.

    -Ok j'arrive.


    Sebastien c'est mon oncle, il tien une pizzeria et une salle de sport et c'est devenu mon entraîneurs.


    votre commentaire
  • POV Len
    On avait qu’un cours l’après-midi, du coup j’ai finit à 14h30. J’arrive à la maison vers 15h. Lorsque je referme derrière moi, je laisse tomber mon sac sur le sol et m’assoit sur le canapé. J’ai pourtant pas fait grand-chose physiquement mais je suis épuisé… le mental fatigue le corps. Je vais me reposer une quinzaine de minute avant d’aller faire les courses pour revenir vers 16h. Je me mets ensuite aux fourneaux pour cuisiner un poulet rôtis, des pâtes et un assortiment de légumes frais. J’essaye de cuisiner équilibré et de favorisé les protéines… une alimentation saine pour un corps sain en puissance… c’est une sacré devise… vive les arts-martiaux… je souris… vers 17h le repas est près… je n’aurais plus qu’à réchauffer quand on voudra manger. Je mets la table puis vais prendre une douche. Je finis de me préparer et vers 18h30 je pars de chez moi. J’ai rendez-vous avec le groupe pour prendre un verre avant d’aller au match de boxe thai.
    On va parler de tout et de rien… surtout du match en fait… Nico est intenable. On quitte le bar à 19h25 pour arriver aux arcades quinze minutes avant le début du match prévu à 20h.
    De là où on est assis, on a une bonne vue sur le ring. Il doit faire dans les 7 mètres de côté et est composé de trois cordes assez épaisses. On est pas tout devant mais pas trop loin non plus, on est au troisième rang. Nicolas est quasi hystérique. Il crie pas mal montrant qu’il est heureux d’être là. Mél et Tit, parlent de garçons qu’elles aperçoivent ci et là alors que Lisa fait des câlin à Dylan. Les lumières s’éteignent pour n’éclairer que le ring. L’ambiance est bruyante, beaucoup de monde cris pour accueillir les combattants. En apercevant Bri arrivé dans le couloir, je souris. Il porte son short noir et rouge qui lui va si bien… je me mords la lèvre inférieur… il est beau mon Bri… Nicolas prend pleins de photos en commentant le physique avantageux de « ce nouveau pro » comme il aime le dire. Moi… en ce qui me concerne j’ai tout le loisir de voir ce corps de plus prêt… de très prêt même dans ma vie privée. L’autre combattant est assez musclé, il est à peu prêt du même gabarie que Bri et semble fort.Je n’y connais pas beaucoup en boxe thai… en fait j’y connais rien à la plus part des sports et pas faute d’avoir essayé de comprendre les explications de Bri… mais impossible de me rappeler des règles.Les rounds passent vite… c’est assez violent je trouve… Bri semble un peu blesser mais l’autre aussi. Ca m’inquiète… j’espère qu’il ne se fera pas mal… j’aime pas énorme les sports de combat car la crainte qu’il se casse quelque chose est toujours là.
    - Les pauses sont courtes… même pas 2 min… pourquoi c’est si court ? Raaah pourquoi qu’est-ce qu’il a cette arbitre... il a pas de cœur ou quoi…- Haha Len ça va ?Lisa me regarde un sourcil en l’air… elle semble amusé… elle me dit,- Et bien je te vois pas souvent râler… c’est étonnant que tu râle pour un sport haha…- Ah..ah.. euuh tu as sans doute raison ha ha…
    Faut dire que c’est pas n’importe qui qui se trouve sur ce ring et qui se fait blessé… même si en ce moment c’est plus l’autre qui se fait salement amoché…
    Le match à durée pas plus de vingt minutes et pour mon plus grand bonheur c’est Bri qui a gagné… je suis fier de lui-même si décidément je n’aime pas le voir se battre… j’aurais voulu resté l’attendre mais Dylan m’a entrainé avec eux pour allé boire un verre.
    Vers 22h, je reçois un sms de Bri,
    « Coucou chaton ! Tu es où la ? J’ai envie de toi… »
    Je souris comme un con… j’ai envie de voir Bri… je lui réponds pour lui dire le nom du bar où on se trouve. Dylan me demande,
    Dylan : Bah alors mec c’est ta copine ?Mélissa : Hein tu déconnes Len à une copine ?Titi : Qui ça qui ça ? On l’a connait ?
    Je rigole ils sont con,
    - Nan j’ai pas de copine mais…- Aaaah ment pas on voit comme t’es souvent tout sourire après les texto que tu reçois de cette « mystérieuse personne » ! dit alors Lisa
    Ils ne me laissent pas en placer une… je finis par soupirer et sourire sans leur dire que je suis avec un mec… vers 22h30, je reçois un appelle de mon Bri,
    - Allo ?- Chaton jsuis là… dépêche jtiens plus… j’ai envie de ma dose de Len !
    Je rigole… lui alors… je salue tout le monde dans le but de partir mais ces derniers me suivent à l’extérieur...
    POV Bri
    Je suis devant le bar depuis cinq minutes mais j'en rage, j'ai vraiment envie de le voir et plus encore d'ailleurs. Il sors du bar avec ces amis, ou plutot il est suivis par ces amis. Je démarre la moto et m’approche de lui, je descend mais, n'enlève pas mon casque. Trop presser d'être seul avec lui, j'ouvre le coffres et sors le casque de Len avant de remonter sur la moto. Ces amis me fond marrer, il chuchote. J'entends pas trop a cause du casque et des oreillette de communication. J'en donne une a Len avant qu'il mette son casque d'ailleurs.
    Il dit au revoir a ces amis et leur donne rendez-vous devant leurs amphis demain. Je passe mes mains sur ces hanche pour lui dire que j'ai vraiment envie de rentrer. Il est monter derrière moi, au début ces mains sur mon dos. Puis après avoir démarrer et quelque centaine de mètre plus loin il ces accrocher a moi comme toujours. On est rentré assez tard a l'appart, Len a regarder mon nez amoché mais, il est déjà penser car je vois toujours un médecin après mes matchs. Je suis surpris de savoir q'il est venu me voir. On se retrouve devant un repas fait par Len, j'adore ça cuisine.
    -C'est bon !-Bri, tu sais je... j'ai eu peur tous a l'heure.-Pourquoi ?-C'est... violent je trouve.-Chaton, ne t’inquiète pas, ce n'est pas dangereux.
    Il m'a souris, on a fait la vaisselle a deux puis on est aller se coucher après une douche a deux. On a rien fait, j'étais assez fatigué. Len m'a embrasser quand on c'est mis sous le couette, on a pas vraiment couché ensemble, juste caresser, frotter nos queue l'une avec l'autre jusqu'à jouir. On c'est endormis après que je me sois nettoyer le ventre.
    Len c'est réveillez a six heure du matin, moi j'ai trois jours de repos sans entraînement en salle. Sébastien m'a toujours fait faire ça, après un match c'est repos, je fait juste mon entraînement quotidien tranquillement. Len est venu m'embrasser avant de partir en cours, j'ai tenter de l'en empêcher mais, il dois travaillez.
    Je me suis réveilliez complètement vers 8h30. J'ai fait des abdos et des pompes puis j'ai commencer a faire de la corde a sauter pendant quarrante minutes avant d'aller faire du velo. En partant je voix que Len n'a pas ces cléfs. Je les prend avec moi, je vais lui amener comme ça il n'y auras pas de problème. J'arrive devant son université vers 11h30, le temps d'entré et d'envoyer un message a len ça prendras du temps. Je sors mon portable.
    « Coucou chaton, je suis dans ta fac, tu est où ? »
    Il ne m'a pas répondus tous de suite, ce n'est qu'a 11h50 que je reçoit ça réponse.
    « Devant ma fac ? Je suis a la cafet là, pourquoi tu est là ? »
    Je n'est pas répondus, je suis aller directement dans le bon bâtiment. La cafétéria est assez grande mais je repère assez vite un gars qui étais avec Len hier soir, Len est a table avec eux.

    POV Len


    Pourquoi est-ce qu’il est ici ? Est-ce qu’il y a un problème ? Dylan me demande,

    Dylan : Bah ptit Len pourquoi t’es si inquiet ?

    Moi : Hein ? Ah… c’est que j’ai reçu un…

    Nicolas : Aaaah non du déconnes !!!

    Lisa : Qu’est-ce que t’as Nico ? T’as craqué ton slip ?

    Nicolas : N’importe quoi nan regardez là-bas !!! C’est… Brivael Auceia la nouvel star de la boxe thaï !

    On regarde tous vers la porte d’entrée. Ils se mettent alors à se poser des questions,

    Nicolas : Tu crois qu’il est dans cette uni ?

    Mélissa : Nan on le saurait si c’était le cas…

    Titi : Ouais avec un morceau pareil… miam miam…

    Dylan : J’en connais une qui à mis son grappin sur lui…

    Lisa me regarde et tout d’un coup son visage semble s’éclairer, comme si elle avait comprit… d’ailleurs ce qu’elle dit alors un sourire aux lèvres le confirme,

    Lisa : Je… pense pas que tu sois son type titi…

    Titi : N’importe quoi ! Quand je veux un mec j’arrive à l’avoir…

    Mél : Regardez il vient vers nous !!!

    Nico : Heiiin ? Tu déconnes pourquoi ???

    Titi : Miam miam… avec sa veste en cuir il est trop canon…

    Brivael une fois m’avoir repéré s’avance vers notre table un sourire aux lèvres. Il s’arrête devant moi, lève mon menton et m’embrasse tendrement avant de me tendre mon trousseau de clé,

    - Tiens chaton t’avais oublié tes clés… fait plus attention...

    - Désolé Brinou… ah tiens vu que t’es là, je voulais te demander ce que tu voulais manger ce soir…

    - Comme tu veux mon ange… ah Séb nous invite à manger d’ailleurs…

    - Ah t’as déjà prévu un jour ?

    - Nan, faut qu’on regarde avec nos emploie du temps… tu finis à quelle heure chaton ?

    - 15h

    - Ok je passerai te chercher

    Je me sens soudain observé, je regarder la tablé et remarque que tout le monde semble choqué. Nicolas a même la bouche grande ouverte. Pourquoi ils semblent si… ah… oui… je leur ai pas dit que je sortais avec un mec et que ce mec c’était Brivael.


    POV Bri

    Les amis de Len nous regardent comme… Je ne sais pas quoi. Un des gars gobe les mouches d'ailleurs.

    -Bri, tu t’entraînes pas aujourd’hui ?

    -Non, j'ai trois jours tranquilles, j'allais faire du vélo quand j'ai vu que t’avais oublié tes clefs.

    J'ai fins pas rester un peu avec Len et ses amis, Nicolas, vu que c'est son nom, n'en revient pas que je sois là... Je suis pas connu pourtant. Une des filles, Tiziana je crois me regarde bizarrement... Len lui ne mange pas beaucoup. Je lui dis,

    -Tu as assez mangé Len hein ?

    -Oui oui, ne t’inquiète pas.

    -Hum... T'as intérêt.

    -T’inquiète pas je te dis !

    Ça fait marrer ses Potes, et d'un coup Nicolas lui craque...

    -Brivael, c'est sérieux, je veux dire vous... êtes là ?

    -Nan je suis un fantôme...

    -Hein ?

    Oula j'ai peur...


    POV Len

    Tout le monde s’est mis à rigoler. Nicolas est complètement impressionner par Bri… il croit halluciner et n’arrive pas à s’en remettre. Mélissa et Tiziana sont partie de la table pour se rendre à la bibliothèque… elles auraient des livres à emprunter… mais je vois bien que Titi est un peu énervé voir même dégouté…

    Dylan : Alors… vous êtes ensemble ?

    Moi : euh… oui…

    Bri : Ca pose problème ?

    Je donne un petit coup à Bri. Ce dernier soupir puis me prend dans ses bras… mais qu’est-ce que cette imbécile va encore s’imaginer… je vous jure…

    - Bri… Dylan est en couple avec Lisa… alors…

    - Ah ah… ouais aucun risque que je te pique ton Len… j’ai ma puce et elle me comble amplement… dit Dylan en prenant Lisa dans sur ses genoux.

    - De vrai gamin pas vrai Len ? me demande alors Lisa.
    Je lui souris, c’est vrai dans un sens mais… c’est une preuve que Bri tiens encore à moi et ça me réchauffe le cœur. Dylan nous demande alors,

    Dylan : Ça fait longtemps que vous êtes ensemble ?

    Len : Ca doit faire environ 4 ans…

    Dylan : Heiiiiiinnnn ? Et tu nous as rien dit ???

    Lisa : Ouais Len t’abuses… ça fait quand même presque deux ans qu’on traine ensemble… Tu aurais pu nous le présenter…

    Bri : Ah ah ah c’est du Len tout craché ça… chaton t’as pas changé depuis le temps…

    C’est un compliment ou un reproche ça ? Je souris un peu gêné… c’est vrai que je n’ai rien dit… je n’aime pas trop parler de moi… puis faut dire qu’ils ne m’ont jamais posé la question directement… enfin il s’avait que je sortais avec quelqu’un par contre, ils ne savaient pas qui c’étaient et si on était toujours ensemble…


    votre commentaire
  • POV Bri

    Bri -Len a toujours été comme ça...

    Len-...

    Bri-C'est pas une critique mon chaton, je t'aime tout entier...

    Il a rougis, rah j'adore quand il réagit comme à l'époque. J'ai forcé Len à manger, Lisa m'a aidé. On est un peu con. Puis on a parlé de tout et de rien.

    Nicola- Tu n'es pas à la Fac Brivael ?

    Bri-Non, je suis pas très étude…

    Dylan : Etude de sport peut-être ?

    Bri : J'y ai pensé, mais les écoles de sport étude ne m’acceptent pas.

    Dylan : Pourtant vu ton niveau… tu es pro en plus...

    Bri : J'ai fait de la taule, ça n'aide pas.

    Nicolas a été surpris, et moi, encore plus quand j'ai vu Tim dans la cafétéria. Len a été surpris aussi.

    Bri-Tu savais qu'il était là ?

    Len- Non.

    Dylan- Qui ça ?

    Len- Timothée, le gars là-bas.

    Nicolas- Il vient parfois en cours de math, il est en ingénierie je crois.

    J'ai finis par l'appeler, il est arrivé en souriant.

    Tim- Nan ! Le nak-muay !

    Bri- Salut, alors comme ça tu fais des études ?

    Tim- Ouais, la taule n’empêche rien...

    Bri-Un peu quand même !

    Tim- Regarde-toi ! Tiens salut Len, ça va ? Bon désolé j'ai un cours là, je vais foirer mon semestre si je n'y vais pas !

    On a continué de parler un peu avec Len et ses amis, puis ils sont partis en cours. J'ai embrassé Len avant de lui dire que je reviens le chercher à 16h. Je suis allé faire du vélo en attendant, quelques kilomètres. A 16h j'étais devant l'université sur ma moto. J'ai vu Nicolas arriver quelque minutes plus tard.

    N- Salut !

    B-Len est pas avec toi ?

    N-Non, ils ont encore 30 minutes de cours.

    B-Ok, t’étais pas avec eux ?

    N-Nan, j'étais en TD.

    Il est marrant ce gars, on a finis par parler de boxe thai, il aime vraiment ça sans osé en faire. Il se trouve apparemment trop faible.

    B-Si tu veux tu viens à la salle de sport avec moi, tu pourrais tester.

    N-Sérieux ?

    B-ouais.

    A 16h20 Len arrive avec ses autres amis. Il vient directement dans mes bras, il est tactile mon chaton. Tiziana semble faire la gueule bizarre.

    L-Tu as choisi quoi manger ce soir ?

    B-Tu connais la réponse…

    L-Bri ! Sérieusement !

    B-Je propose une chose, on va tous à la pizzeria.

    L-Celle de Sébastien ?

    B-Oui, tu veux pas ?

    L-SI si... Tant que tu ne me fait pas le coup de la première fois...

    Lisa-Il c'est passer quoi ?

    B- La pizzeria est a mon oncle et Len avait finis bourrer...


    POV Len

    Bien sûr c’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd… « Lisa la curieuse » la retour a voulut tout savoir… et une fois raconté, on est passé par l’histoire de notre rencontre… on n’est pas allé trop dans les détails même si Lisa a commencé à bouder. Il faut dire que Bri était un con à cette période là… mais il a quand même réussi à capturer mon cœur.

    Le lycée me parait si lointain… c’est à cette période que j’avais fait la connaissance de Mat’, puis de Rod… ils me manquent énormément…

    On va tous se quitter pour se donner rendez-vous devant la pizzeria ce soir à 19h30. Je rentre avec Bri. Une fois arrivé, je demande à mon Brinou,

    - Tu… as des nouvelles de Rod ?


    POV Bri

    -Non, toujours pas... Sa ligne de téléphone n'est pas coupée mais, il répond pas.

    -Il me manque.

    -A moi aussi.

    Je suis allé me doucher, l’eau chaude me fait du bien et les mains qui me touche encore plus. Len me rejoint sous l'eau, son regarde me prouve qu'il est excité tout autant que son sexe bandé. Je l'embrasse en caressant sa peau, il pose ses mains sur mon torse, il l'aime je le sais. Depuis que je suis autant musclé il n'arrête pas de me le toucher, le caresser... l’embrasser.

    Je l'ai senti descendre de plus en plus jusqu'à embrasser mon haine et la base de ma queue. Il m'a sucé doucement, mes mains dans ses cheveux l’agrippaient J'ai jouis bien vite dans sa bouche. Il a recraché avant de remonter m'embrasser.

    -T'es un coquin mon chaton…

    -Bri… Prend… moi

    Je l'ai porter, l'adossant au mur de la douche. J'ai mis un peu de savon sur ma queue avant de le pénétrer doucement. Je lui ai fait l'amour tendrement !

    On a traîné dans le lit jusqu'à 18h puis on s’est habillé avant de partir à la pizzeria. On a rejoins tout le monde au lieu de rendez-vous puis on est allé voir mon oncle.

    -Brivael !

    -Sébastien, ce coup ci on vient chez toi !

    -Je vois ça !

    Il a dit bonjours à Len, et aux autres. Les filles semblent impressionnés, c'est sûr que autant je suis assez grand lui l'est vraiment !

    POV Len

    On a finit dans le fond de la salle. La pizzeria était remplie, comme d’hab. Après avoir commandé, ils ont tous voulu faire connaissance et en connaitre plus sur Bri. Il est parfois resté vague… je le comprends. Ils ne connaissent rien de ma vie, de ma famille et je ne tiens pas plus que ça à leur en parler, en tout cas pas pour l’instant. Bri est l’un des seuls au courant et ça me convient très bien.

    Dylan va nous parler de sa famille. Il a une famille de dingue, ils sont presque tous dans le sport. Son père est champion de Kung-Fu que Dylan pratique depuis sa plus tendre enfance. Sa mère est coach de fitness. Il a deux grandes sœurs, un grand frère et une petite sœur. Une de ses grandes sœurs est catcheuse, alors que l’autre fait de la boxe. Son frère lui fait du karaté. La petite dernière fait de la dance classique et pense se mettre aux danses de salon tel que le tango, la salsa et le foxtrot. Tiziana fait de la salsa et elle s’empresse de rajouter qu’elle cartonne. Elle demande à Bri s’il sait danser la salsa… elle aurait aimé en essayé avec lui. Bri lui répond tout naturellement qu’il a essayé il y a bien longtemps mais que s’il essayait à nouveau, ce serait avec moi et que d’ailleurs il aurait bien envie de me voir me tortiller sur des pas de salsa… bien sur je rougis et tout le monde se marre… enfin tout le monde… titi semble ne pas le prendre très bien… elle à quoi depuis tout à l’heure…

    POV Bri

    Les amis de Len sont sympas, même si Tiziana est chiante à me draguer. Len ne capte rien et mieux vos. A un moment de la soirée on a reparlé de boxe thaï, Nico est vraiment fan.

    N-Tu as déjà pensé faire un camp d'entrainement ?
    B-Oui, j'en ai fait un en France mais, c’est en France quoi... Je pense en faire un en Thaïlande plus tard.
    N-Pourquoi attendre ?
    B-J'ai pas envie de laissez Len tous seul...
    N-ah ok...

    On a continué de parler encore puis Nicolas, encore, curieux nous a posé des questions sur le lycée.

    N-Au fait, au lycée, y a une période que vous nous avez pas raconté... Celle proche du bac.
    L-Ah, ça c'est... parce que...Comment dire....
    B-J'étais en taule.

    Les filles on sursauté, enfin Melissa et Tiziana.

    N-Ah oui tu l'avais dit… Mais, pourquoi en fait ?

    Len a baissé le regard, je sais que c'est une période qu'il n'aime pas trop...

    B- Une amie d'enfance était revenue, elle a voulus me « récupérer » enfin sortir avec moi quoi en essayant d'éloigner Len. Elle lui a fait du mal j'ai craqué je l'ai tabassé.
    N-Une fille ?
    B-Je suis pas un ange, que ce soit une fille, un mec ou autre, si on fait du mal à celui que j'aime je deviens fou.
    D-Et elle ?
    L- On ne l'a pas revue.
    B- Elle est repartis aux USA, elle a bien compris la leçon et puis elle doit avoir peur de moi.
    Lisa-Ca peut ce comprendre...
    B-Je sais, j'ai quand même changé depuis.
    L-Oui, il a changé !
    B-Oua, réaction rapide, ça veux dire quoi ?
    L-Que tu étais un con à l'époque.
    B- « Pam dans la gueule » comme dirait Rod...

    Putain je pense encore à lui... Je rigole de la réaction de Len et l'embrasse, oui j'étais un con...


    POV Len

    Ça m’a fait bizarre quand Bri à parlé de Rod… il me manque… Mat’ aussi même si parfois il me donne de ses nouvelles. La soirée va passer tranquillement. On va parler de tout et de rien, on va bien rire aussi. Titi et Mél vont partir assez tôt. Elles nous disent aurevoir assez froidement, j’ai pas trop compris la raison… Dylan va nous inviter chez lui, je dois juste lui dire quand ça joue pour nous. Je regarde Bri, il semble intéressé de rencontrer les membres de sa famille… ça m’étonne vraiment pas.
    Vers 23h, on va quitter la pizzeria à notre tour. On va rentrer en moto. En arrivant, je me laisse tomber sur le canapé alors que Bri va dans le frigo pour sortir des bières.

    - Ils sont sympas tes potes chaton…
    - Ah ? Oui… et je crois qu’il t’apprécie bien…
    - Un peu trop même…
    - Hein ? Tu veux dire quoi par là ?
    - Nan laisse… oubli… tiens chaton…

    Il me tend une bière et s’assoit à côté de moi tout en me prenant dans les bras. On va regarder la télé pendant une vingtaine de minutes. Bri va commencer à me caresser puis me donner des baisers dans le cou… il va ensuite titiller mes points sensibles ce qui va bien sur réveiller la chose que j’ai entre les jambes. Bri va me mordiller l’oreille tout en passant sa main sur ma bosse. Mon corps va alors tressaillir sous ses caresses. On va finir au lit, Bri entre mes jambes. Ses baisers m’excitent et j’ai envie de lui…

    - Bri…iii
    - Si tu me parles avec une voix aussi sensuelle je vais pas pouvoir me retenir mignon petit chat !
    - Alors te retiens pas…

    Je plonge mes yeux dans les siens, il sourit puis me dit amusé,

    - Depuis quand tu es aussi pervers mon ange ?

    On va vite finir nu, puis après une fellation à me faire gémir comme pas possible, Bri va me prendre assez sauvagement.


    votre commentaire
  • POB Bri

    Agenouillé sur le canapé, les mains sur le dossier et la tête en arrière, Len est vraiment sexy. Il n'est plus le timide petit garçon d'il y a 4 ans. Il s'amuse même de moi, serre son anneau sur ma queue dès qu'il sent que je vais jouir. Je ne pourrais jamais tenir aussi longtemps si ce n'étais pas lui... Quoi que, je ne pourrais même pas bander si ce n'étais pas lui...

    Je l'ai pris longtemps, en le branlant en même temps. Il a jouis sur le canapé et on c'est allongé essoufflé, lui dans mes bras. Il a rigolé en regardant le dossier du canapé.

    -Chaton ?
    -Heureusement qu'on a un canapé en cuir !

    Qu'il est con mon chaton. Je me suis assis pendant qu'il essuyait puis après avoir jeté le papier il est revenu près de moi. La tête sur mes genoux il a caressé mon aine, là où se trouve un de mes tatouages. J'en ai un dans la nuque et un sur l'aine, les deux sont des chats. Un autre se trouve sur ma cheville. Sur l’extérieur le prénom de Len et l'intérieure celui de Marie.

    Marie me manque encore… Même si j'y pense avec le sourire depuis la naissance de la princesse. D'ailleurs, demain je vais aller la voir et peut-être même aller chercher Len avec elle. Len l'adore, il aime les enfants et plus encore notre princesse. On a finis par aller dormir.

    Le lendemain Len se réveil encore une fois tôt. On traîne au lit un peu puis je le dépose devant le bâtiment où a lieu son cours. J'ai dit à mon chaton que je reviendrais le chercher le soir. Chose que j'ai d'ailleurs fait.

    A 14heure j'entre dans le bâtiment avec Marie sur les épaules. Je me dirige vers le troisième étage, j'y arrive quand le cours finis. Certaine fille me regarde d'autre non, comme d'hab. Puis je vois Dylan, Lisa et Nicolas sortir du cours. Il vienne me saluée et se demande qui est la « jeune puce dans mes bras ». Je souris, Marie rigole avec son petit rire qui j'avoue me fait vraiment marrer...

    -Princesse !!
    -Tonton Len !

    Ah, elle le repère toujours plus vite que moi...

    -Je vais péter un câble, elle a de meilleurs yeux que moi ! Un meilleur radar-Len...
    -Radar-Len ? Nicolas le curieux de retours...
    -Ouep !

    Je rigole avec lui. J'ai posé Marie qui est allé voir Len. Lisa et lui parle avec la princesse pendant que je parle avec Nicolas et Dylan. Mathieu arrive au même moment, j'avais oublié qu'il était aussi dans cette fac lui.

    -Bri ? Salut.
    -Salut ! T'as des cours auj ?
    -Non, je suis venu voir ma copine…

    Len le regarde un peu en retrait, il n'a jamais oublié ce qui c’était passé, normal...


    POV Len

    Quand Mathieu est là, je suis pas très à l’aise… les souvenirs nous marquent comme des lettres gravées sur la peau.

    - Tonton Len ?

    Je souris à ma puce et la prend dans les bras,

    - C’est rien… tout vas bien…

    Je n’ai plus peur de Mathieu… après tout Bri est là mais… j’ai quand même un certain mal aise… lui aussi d’ailleurs… comme si ça nous avait marqué tous les deux. Mathieu nous dit aurevoir et va rejoindre une petite asiatique qui lui saute dans les bras. Ils s’emblent heureux… Bri s’avance vers moi,

    - Chaton ça va ?
    - mmh mmh ça va…

    Je salue mes amis et nous partons de l’uni. Ce soir nous sommes invité chez Arielle et Pierre… les parents de la piotte ici présente. Ce bout de chou est un rayon de soleil et c’est une vraie pipelette… une Arielle en miniature… je rigole. Bri m’en demande la raison et se marre aussi lorsque je lui fais part de ma pensée.

    On va aller prendre une glace, de bonne glace italienne puis on ira faire un tour à la fête foraine. A la base, la petite chérie voulait aller dans un parc mais… J’ai une horreur des parcs… de mauvais souvenirs m’empêche de me retrouver dans ce genre d’endroit… Bri le sachant très bien a proposé la fête foraine pour mon plus grand soulagement… on a fait la grande roue, puis on a regarder Marie faire des manèges pour enfant.

    Vers 17h00, on mange une crêpe car Marie nous supplie presque… espérons que la petite chérie aura encore faim lorsque l’heure du souper approchera… mais bon… je ne m’inquiète pas trop car elle a très bonne appétit.

    POV Bri

    Quand on arrive chez Riel et Pierre Princesse se tient le ventre gonflé, les joues aussi. Elle dit alors d'une voix vraiment sortis de ne je sais où,

    - Marie toute gonflée, Marie va voler...

    On a tous éclaté de rire. Je l'ai prise dans les bras et levé pour faire l'avion...quoique là c’est plus la montgolfière... Pierre rigole et me la prend des bras. Je regarde Arielle sourire, elle est de nouveau enceinte... Oui oui... Une pondeuse je vous le dit !

    Len est allé avec elle pour faire à manger. Pierre m'a tiré pour aller vérifier que je vais bien... Depuis que je suis passé pro, il vérifie ma santé, je sais qu'il s’inquiète et Riel aussi. Marie n'arrête pas de rigoler et de toucher mon ventre. Elle aime le tatouage de chat que j'ai sur l'aine. Elle adore les chats, Pierre en a adopté un qui ressemble à un plumeau...

    J'ai pris la princesse sur mes épaules et on est allé manger, elle a tout de même repris une fois du repas... J'ai halluciné... Riel dit encore une fois qu'elle me ressemble... Ce n'est pas faux, je mangeais beaucoup à son âge aussi. Vers 21h on a regardé un film après avoir couché Marie. Arielle est vraiment grosse, je le lui dis d’ailleurs et me prend un tape derrière la tête... Pierre est devant moi… alors c’est…

    -Len !!


    POV Len

    - Ca se dit pas Bri !
    - Ouais bah pas une raison pour me frapper chaton…
    - Ahahaha… explose Arielle…
    - Pourquoi tu ris Riel ? râle Bri.
    - Len essaye de t’éduquer c’est trop mimi !

    Elle s’approche de moi en disant haut et fort que je suis à elle avant de me prendre dans les bras ce qui fait criser Bri… qui lui rétorque que je suis et je resterai toujours rien qu’à lui… qu’il est con… mais… je l’aime comme ça. Bri m’arrache quasi des bras de Riel et se laisse tomber sur le canapé avec moi dans les bras. La petite princesse éclate de rire en nous voyant chahuter… alors qu’Arielle gueule sur Bri qu’à son âge il devrait être plus sérieux.

    J’aime cette ambiance… je remercie le ciel d’avoir connu Bri… sans lui, je n’aurais jamais connu la chaleur d’une famille…

    - Chaton ? Pourquoi tu souris ?
    - Mmh ? Devine…

    Je lui dis ça en lui tirant la langue… pour me punir il commence à me chatouiller… je pleurs presque de rire. Cet imbécile connait bien toutes les zones de mon corps…


    POV Bri


    J'adore les réactions de mon chaton, après le film on est rentré à l'appartement, J'ai embrassé Riel et Pierre, Len en a fait de même et on est partis. Arrivé à l'appart Len s'affale sur le canapé. Je me suis allongé sur lui, il a rigolé, j'adore son rire. Je n'ai rien fait mais, lui par contre n'a pas l'air de vouloir rester inactif, il bouge son bassin de façon à frotter nos queues à travers nos pantalons.

    -Coquin
    -C'est pas vrai !

    Qu'il est bête. Je l'embrasse puis le puni en le bloquant, il ne peut rien faire alors, il rigole. On se pose tranquillement, je le force à se lever, je m'allonge puis lui sur moi. J'aime le sentir contre mon corps.

    -Bri, ton permis se passe bien ?
    -Ouais, je l'aurais bientôt, donc je vois pour une voiture… J'ai assez économisé pour ton permis et une voiture... Tu pourras aller à la fac en voiture comme ça, le temps que j'économise pour ma voiture.
    -Tu veux... Non, c'est trop cher !
    -Chaton, je veux te faciliter la vie...
    -Mais...
    -Tu dois me dire qu'elle voiture tu aimes !
    -Une occasion hein ?
    -Neuve…
    -Nan !

    On s'est engueulé... Enfin pas longtemps, il a finis par me faire craquer. Je lui achèterai une occasion... Il veut que je m’achète une neuve pour moi. Il en a marre de me voir lui acheter plein de truc et rien pour moi... J'aime lui faire des cadeaux moi !


    POV Len


    Bri boude… il me fait trop rire. Je m’approche de son oreille et lui dit,

    - Brinou… je t’aime…

    Son regard s’illumine il me prend dans ses bras en me disait que si je continue il va me dévorer car je suis trop mignon. Il me porte comme une marié jusqu’au lit et commence à me déshabiller tout en me caressant au fur et à mesure pendant que sa bouche frôle la peau de mon cou. Je frissonne… je finis nu Bri va embrasser chaque partielle de mon torse, puis il va remonter pour m’embrasser. Nos langues tournoient, se quittent pour mieux se rejoindre ensuite. On va faire l’amour… gentiment… puis presque bestialement. Je crois que Bri me rend fou… en fait mon corps et mon cœur est accro à lui. Je pense que je ne pourrais au jour actuel plus vivre sans lui… je dois être accro.

    On a continué de se câliner un moment, puis Bri me fait porter un de ses T-shirt qui est bien trop grand pour moi mais me voir porter ces habits qui me font chemise de nuit le fait triper… il adore ça. Il me dit toujours que ça me rend si sexy qu’il aurait envie de me prendre sur place.

    Le lendemain je me réveille avant mon homme qui dort encore à point fermé. Je le regarde dormir un petit moment en souriant, puis décide d’aller chercher le petit déj. Il est 8h de mat’ je n’arrive plus à dormir. Je vais dans la cuisine pour faire couler du café, puis met la table avant de me rendre dans la boulangerie au coin de notre rue pour acheter des croissants et des petits pains au chocolat. J’en profite pour prendre une livre de pain pour midi ou ce soir.

    Lorsque je rentre, Bri dort encore. J’en profite pour ranger un peu l’appartement. Je suis entrain de nettoyer la table du salon quand le téléphone sonne,

    - « Oui allo ? »
    - « … »
    - « Allo ? »
    - « Euh… Salut… »
    - « Mat’ ??? »
    - « Comment tu vas ? »
    - « Mais bien, très bien même… et toi ? J’ai essayé de t’appeler plusieurs fois ce mois ci mais tu n’as jamais décroché ! »
    - « Désolé, j’étais assez pris… »
    - « Ce n’est pas grave, t’inquiète pas. Je suis super content de t’entendre !!! Mat’ tu me manques trooop… »
    - « ah ah… t’es chou tu me manques aussi ptit Len. D’ailleurs si je t’appelle c’est pour te dire que je rentre en France pour quelque temps… »
    - « NAAAANNN Serieux ????? »

    - Chaton ?

    Je me tourne et vois que Bri vient de sortir de la chambre. Il baille et se pose sur la chaise en m’attirant vers lui. Je me retrouve sur ses genoux. Je m’empresse de lui dire,

    - Je suis avec Mat’ au téléphone. Il me dit qu’il rentre en France pour quelque temps !!!

    - Ah ? C’est génial.

    - « Tu entends Mat ? Bri dit que c’est génial ! »

    - « Ah ah… oui j’entends ça…dit lui d’être un peu plus convainquant… »

    - « Mais non Bri t’adore ! »

    - « Ah ah… y a que toi pour penser ça… mais sinon comment est-ce que vous allez vous deux ? »

    - « On va bien merci… Bri commence à vraiment se faire connaitre ah ah il sera bientôt une star tout comme toi ! »

    - « Bouaah arrête je suis pas une star… »

    - « Ouais bah tu commences aussi à être gentiment connu ! »

    - « Ah ah… bon faut que je te laisse… je fil. »

    - « ah… quand est-ce que tu rentres alors ? »

    - « La date n’est pas encore fixé mais très bientôt… bon je te laisse on m’appelle… »

    - « Oki oki bye »

    Je suis super content… je vais pouvoir revoir mon meilleur ami. Je suis toujours assis sur Bri, je lui demande,

    - Désolé Brinou je t’ai réveillé avec mes cris ?
    - Y a de ça… mais l’odeur du café et des viennoiseries y sont aussi pour quelque chose.


    votre commentaire
  • POV Bri

    Len est content, il gigote sur place. Ca fait tellement longtemps qu'il n'a pas vu Mat qu'il n'arrive pas à se calmer. On a mangé tous les deux tranquillement puis je l'ai déposé à la fac. Il n'a qu'un cours, il finit à 14h. Je le préviens alors que je viendrai le chercher le temps d'aller voir quelque chose avec Sébastien. Il m'a embrassé puis est allé rejoindre ses amis. Moi je suis allé à la salle de sport. Elle est assez grande depuis les travaux qu'il a effectués après l'achat de l'immeuble. Les deux derniers étages sont des salles de sport privé pour « ses champions », comme il dit. On est que trois à boxer pour Seb. Sylvain, un gars avec qui je m'entend mais, sans plus et Styven, qui est devenu un ami assez proche. On s'entend bien et c’est grâce à lui que j'ai réussis à accepter le départ de Rod. Len m'a aidé aussi mais, c’est différent, seul l'amitié peut aider l'amitié... Len m'aide à vivre c’est d’un autre niveau.

    Le premier et le deuxième étage sont les salles de sport du club qui sont utilisée par environ 27 membres à l'heure actuel. Le rez-de-chaussée est lui occupé par le hall d'entrée avec l'accueil, où travaille Nagila, une belle black qui sors avec mon oncle depuis bientôt 4 ans. Ils n'ont rien officialisé et ils sont bien comme ça. Elle est coach sportif et fitness, elle m'aide d'ailleurs pour mes régimes. Le reste du R-D-C est composé de deux grands vestiaires (uni-sexe), de 12 cabines pour se changer, pour les plus pudiques et des casiers de rangement. Et bien sûr, les douches, deux communes uni-sexe, séparé par des cabines de douche. Le club est surtout connu dans le monde de la boxe thaï mais, son nom devient de plus en plus connu grâce au « bouche à oreille ».

    Je suis monté dans le bureau de Seb, qui se trouve au troisième étage. Je voulais lui demander si je pouvais faire monter un groupe d'amis, pour leur montrer comment sa se passe et peut-etre qu'un d'entre eux va même s'inscrire au club. Enfin, je présume...

    Seb a accepté, on a discuté quelques minutes puis je suis parti chercher Len. A mon arrivée il était avec ses amis devant la fac. Je suis descendu de moto, puis après l’avoir embrassé, j’ai proposé qu'ils viennent tous au club, pour leur montrer comment ça se passe... Nicolas semblait assez content.

    Len est monté derrière moi puis je suis parti. Les autres nous suivaient en voiture. A 15heure on s'est garé près du club. On est monté, Nicolas savait plus où regarder, il voulait tout observer à la fois. J'avais prévus le coup et ils ont tous pu se changer. On est monté dans les étages, l'ascenseur n'est jamais utilisé, on fait du sport ici... L'ascenseur à la limite c’est pour descendre si on est crevé...

    Nicolas a été assez impressionné par l'équipement. Le premier étage n'a que des appareils de musculation, le ring d'entrainement se trouve au second pour le club. Arrivé au troisième étages, je salus Seb, Len fait de même. Sylvain n'était pas là, Styven lui doit arriver dans quelques minutes.

    S-Alors les jeunes, intéressés par la boxe thaï ?
    D-Moi je connais, dans ma famille on est assez sport, lui est fan mais, il n'en a jamais fait.

    Nicolas tourne en rond... Mais, vraiment quoi...

    POV Len

    On s’est entrainer un peu avec Bri, Dylan est vraiment doué, Séb semble intéressé par lui. Il a toujours pratiqué avec sa famille mais n’a jamais vraiment pensé passer pro. Nico s’en sort pas mal, même s’il n’est pas très à l’aise sur le ring. Il me fait bien rire. Titi et Mél ont finis par sortir du ring et s’assoir pour nous regarder tout en commentant. C’est Lisa qui m’impressionne pour le coup… elle se donne à fond. Cette fille est folle… ah ah… doué mais folle. Elle n’arrête pas d’essayer de mettre Dylan au tapis mais sans grande réussite jusqu’ici. Ce dernier agit comme Bri avec moi, il contre les attaques de Lisa mais ne l’attaque pratiquement jamais, il se contente de lui donner quelque coup mais qui pour sûr ne lui fera pas mal.

    Une fois l’entrainement finit, on va se doucher. Les filles passent en première pendant que nous, nous continuons de nous battre. Lorsqu’elles ont finit, nous y allons à notre tour. Les douches sont séparées par des cloisons, des petites cabines individuelles. On entre chacun dans l’une d’entre elle, quand je veux refermer la mienne, une main bloque la cloison. Bri entre et ferme derrière nous.

    - Bri ? Qu’est-ce que tu fais ? lui demandés-je en chuchotant.
    - J’ai envie de toucher ta peau…
    - Qu’est-ce que tu racontes… on pourrait nous voir ou nous entendre…
    - Y a la porte, puis on a qu’à rester silencieux…

    Il s’approche et me prend dans ses bras me plaquant contre le fond de la cabine. Mon dos s’appuie sur le bouton ce qui déclenche l’ouverture de l’eau. Elle est froide et me surprend, je cris mais Bri plaque sa bouche sur ma bouche arrêtant mon hurlement de surprise. Il m’embrasse alors passionnément tout en me serrant de ses bras. Nos corps sont collés l’un contre l’autre, je ressens assez vite son érection contre mon ventre. Mon homme est excité… ça me fait sourire… j’ai envie de lui faire plaisir… j’ai un peu peur qu’on nous attrape… mais étonnement ça m’excite assez. Je romps le baiser et le regarde intensément avant de me baisser en me glissant sensuellement le long de son corps pour me retrouver devant son membre fièrement tendu. Je prends sa verge dans ma main, puis embrasse son gland avant de pousser son prépuce vers l’arrière pour englober son gland. Je commence une fellation qui je suis sûr va le rendre fou… avec les années, son anatomie n’a plus de secret pour moi… je connais chaque point sensible de son corps. Je fais deux trois allés-retours avant de le lécher dans toute sa longueur et englober ses bourses l’une après l’autre. Je réitère la même chose. Bri me soulève soudain et me plaque contre le mur, il me dit en me regardant intensément,

    - Len tu vas me rendre fou… j’ai envie de te prendre tout de suite… j’peux plus attendre !

    Il m’embrasse à pleine bouche tout en plaçant son sexe contre ma rosette. Il la rentre d’un coup. Je m’accroche à lui en criant un peu. Il y va alors plus doucement. Je sens toute l’envie qu’il a pour moi… tout le désir… il ne peut le contenir et j’aime ça…s’ensuit alors un échange intense. Il a envie de moi autant que j’ai envie de lui. Nos mains se rejoignent, nos langues dansent ensemble, nous ne faisant plus qu’un. Je jouis dans un cri qui s’emprisonne au fond de la gorge de mon amoureux qui ne tarde pas à me rejoindre. Je sens son sexe sursauter à l’extérieur de moi. On est essoufflé… l’eau coule, ruisselle toujours sur nous. Je crois que la salle des douches est vide. Bri me regarde et souris, je rigole un peu puis l’embrasse. Il me susurre à l’oreille,

    - Si tu agis encore sensuellement, je vais pas pouvoir me retenir… je vais te prendre une deuxième fois… et tu vas avoir tellement de plaisir que tu t’évanouiras…

    Je rigole… je sais qu’il en est bien capable. On va se savonner, Bri le fait d’une manière vraiment très douce, je l’aime vraiment mon Brinou… je le lui dis d’ailleurs, ce dernier est tout content et me serre dans ses bras avant de m’embrasser. On finit de se laver, puis on va s’habiller. On dit au revoir aux amis, avant de nous rendons avec Séb dans son resto pour manger un peu. Je n’ai pas envie de cuisiner et Bri non plus…

    POV Bri

    Trois jours, entrainement, course, musculation de 8h a 20h... J'ai eu l'occasion de participer à un tournois pro, qui mélange les débutants comme moi au senior (enfin... dans le monde du sport quoi). Je ne vois pas beaucoup mon chaton, je suis crevé par ces entraînements assez intensifs.

    Je croise Nicolas parfois au club, il s'est inscrit après avoir été poussé par ses potes et Len. Il aimerait passer pro aussi, ça lui trotte dans le crâne, mais, ses parents ne semblent pas pour et lui fond du chantage affectif...

    Ça me rappelle mes parents qui depuis deux mois reviennent vers moi.... « Tu es devenu un mode exemple », « nous t'aimons comme toujours mon fils », tu parles... Ils ont blanchi quand je leurs ai dit que je suis en couple avec un mec depuis 4 ans et que j'habite avec lui. Ils ont voulus dire du mal de lui, mais, comment on peut ? Il est dans ses études de fou, digne de génie, s'en est un mon chaton.... Un génie lubrique, rah, je bande quand je pense à ses lèvres en se moment, il ne m'a pas sucé depuis trop longtemps.

    POV Len

    Un mois est passé depuis l'appel de Mat m'annonçant qu'il revenait en France. Il est de retour depuis presque deux semaines mais il a été si occupé qu'on n’a pas pu se voir. Je me tortille sur ma chaise ne tenant plus en place.Ca fait deux ans qu'on ne sait plus vu... depuis noël pour être exact... ça fait longtemps... trop longtemps, mon meilleur ami me manque. Je soupirs, pourquoi a-t-il fallut qu'il s'installe aux USA. J'entends soudain une voix familière,

    - Bah alors Len tu tiens plus en place?

    Je me lève d'un bon avant de me retourner le souffle coupé. Je ne bouge pas d'un pouce le fixant ému.

    - Mat !

    Il me sourit, puis ouvre les bras. Je me love instantanément dans ses bras le serrant aussi fort que je peux... il m'a vraiment mais alors vraiment manqué. La voix de Mat, aussi chaude et ému que moi résonne soudain à mes oreilles,

    - Tu m'as aussi manqué mon ptit Len...

    Mat est comme ça... il arrive à me comprendre sans même que j'ai besoin de parler. Je le considère comme un frère et sa famille comme ma famille. Il desserre son étreinte mais ne me lâche pas, attenant que je me retire de moi même. Je me décolle de lui puis lui souris avant de m'assoir vite suivie par Mat qui se place face à moi.

    On commande des coupes de glace puis on se met à parler de tout et de rien. Ces moments avec lui m'ont vraiment manqués... je lui dis la moue boudeuse,

    - Tu t'en vas plus hein?

    Il me regarde puis un petit sourire s'affiche sur son visage, il me semble lire de la tristesse presque de la souffrance dans ses yeux, je lui dis doucement,

    - Mat? Ca ne va pas?
    - Je...

    Son téléphone sonne soudain, l'empêchant de répondre à ma question,

    - Yes?... No... sorry I can’t at this moment but... Yes... I understand... I'm agree good bye... [oui?... non... désolé je ne peux en ce moment mais... oui... je comprends... je suis d'accord, aurevoir]

    Il raccroche avant de soupirer et de sortir une cigarette.

    - Tu fumes???

    Alors là, je suis surpris... j'aurais pas imaginé Mat fumer, lui qui était anti-cigarette pendant nos années de lycée. Il me regarde puis rigole comme un enfant avant de dire en remettant la cigarette dans son paquet,

    - Pris la main dans le sac ahah...
    - Mais... depuis quand? Pourquoi? Comment?
    - Oh… depuis pas très longtemps en fait... j’ai découvert que c’était un anti-stresse assez utile... mais passons. Comment va votre couple?
    - Tu devrais arrêtez de fumer… notre couple ? Ca va... enfin je ne vois plus trop Brinou ces temps-ci... avec son stage de kickboxing et avec le boulot que me confie mon père c'est pas évident...
    - Ton père? Un nouveau boulot? Je croyais que cet homme ne te parlait plus...
    - Ben il m'a donné rendez-vous dans son entreprise il y a deux semaines. J'avais envie de savoir ce qu'il me voulait alors j'ai accepté...
    - Et ensuite?

    Je soupirs en repensant à cette entretient.

    - En gros il a réussi à me faire culpabiliser du fait qu'il finançait mes études et lorsque j'eu été au plus bas de mon moral, il a réussi à me faire signer un contrat d'un an avec son entreprise qui me lie à lui pour quelques recherches en physique quantique.

    - L'enfoiré...

    Je soupirs... Mat n'a pas tort... mais au moins je suis payé et il insiste pour continuer à financer mes études même si j’avoue que c'est vraiment pas facile de devoir bosser sous ses ordres.

    On va passer l'après-midi ensemble à discuter et rigoler comme au bon vieux temps mais je ne sais pas pourquoi j'ai l'impression que Mat me cache quelque chose...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique